Linotte

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

On peut définir Linotte comme un langage de programmation littéraire car sa syntaxe est tout simplement le français. Pour l’instant, il est possible de le tester qu’en ligne de commande avec l’interpréteur Jinotte ou alors avec une applet (Tête2Linotte). L’ensemble est écrit en langage Java. Il faut une machine virtuelle Java 1.4 au minimum.

L’apprentissage du langage est rapide car sa syntaxe est le français. Par exemple si vous voulez afficher une information sur l’écran, il faut écrire tu affiches le texte et pour interroger l’utilisateur, il suffit de taper tu demandes l’âge. Le sujet tu est obligatoire malgré le fait qu’il ne soit pas utile. Les articles le et l ne le sont pas mais ils sont ajoutés pour rendre la lecture plus agréable.

Ainsi, un programme Linotte peut être aussi facile à lire qu’un livre ! La lecture du code Linotte est également facilitée par l’absence de parenthèse, crochet ou autres signes cabalistiques. Les variables sont persistantes (sauf dans la version applet). Si vous créez un variable, elle est créée sur le disque et peut-être relue à la prochaine exécution ou depuis un autre programme. La notion de fichier est du coup complètement invisible au programmeur. Par ailleurs, aucune erreur n’est possible lors de l’exécution (si la syntaxe du programme est valide ).

Linotte permet de revenir aux bases même de la programmation : l’algorithmique. Ce langage ne servira pas à faire de "vrais" programmes, mais c’est un vrai bonheur de l’utiliser pour commencer à apprendre la programmation. En effet, en se concentrant uniquement sur l’aspect de la réflexion, aidé en cela par une syntaxe claire et facile, on apprendra non pas un langage mais plutôt le processus de réflexion que demande la création d’un programme. Ensuite, quel que soit le langage, vous serez capable de vous adapter. Linotte est un excellent moyen d’apprentissage à la réflexion.

Merci à Ronan Mounès d’ avoir proposé cette notice sur le wiki de framasoft.

Tags: tu vas
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Linotte , le 16 avril 2006 par marcelio (lionel) (3 rép.)

Bonjour RONAN MOUNES,

Je suis désolé de ne pas arriver à faire la démarche correcte pour installer : LINOTTE : Ce que je souhaiterai, c’est de pouvoir utiliser votre langage comme Qbasic, mais avec en plus pour moi, l’aide précieuse du fait que LINOTTE soit en français....Car aucun langage n’est en français.....J’ai fait pourtant la démarche que vous m’avez indiqué (il me semble), mais sans y arriver..... Pouvez vous m’éclairer, ou bien faut-il attendre que vous ayiez terminé une autre version ?? Merci à vous marcelio@hotmail.fr

-----> difficultés pour LINOTTE

Linotte , le 17 avril 2006 par Bertrand

Bonjour,

J’ai moi-même essayé et ré-essayé et ... il n’y a pas moyen de télécharger LINOTTE ! Dommage, j’aurais bien voulu essayer un peu.

Quant aux langages de programmation en français, il en existe au moins un (et pas des moindres), c’est LOGO. C’est le seul langage qui soit à la fois en anglais, en français, en allemand, en espagnole, et., etc. Il y a tas de versions plus ou moins différentes mais qui conservent en général le même esprit :
- XLOGO (multilingue et multiplateforme) : http://xlogo.free.fr/
- UCBLOGO (en anglais mais trés facilement adaptable en français) : http://www.cs.berkeley.edu/ bh/
- MSWLOGO, dont il existe une version complètement en français : http://www.ai.univ-paris8.fr/%7Etanguy/robot/MSWLogofr.htm.

Mais je ne voudrais pas faire de "contre-publicité" à LINOTTE que j’aimerais quand même bien essayer !

-----> Langage en français

Linotte , le 18 avril 2006 par ronan77

Bonjour,

J’ai publié sur le site http://langagelinotte.free.fr une note afin de répondre à votre problème !

Ronan

-----> http://langagelinotte.free.fr

Linotte , le 9 mai 2006 par Bertrand

Bonjour Ronan,

OK, ça fonctionne !

J’ai pu essayer LINOTTE et me rendre compte que l’idée est réellement intéressante ...

Les critiques les plus acerbes devraient vraiment essayer. Cela ne demande pas beaucoup d’effort, le langage est intuitif et le B.A.BA de tout langage (de programmation) qui se respecte est là !

Je pense qu’un jour ou l’autre ce type de langage pourrait servir pour converser directement avec son ordinateur (ou son androïde, qui sait ?... Allez donc voir ce qui se passe dans ce domaine du côté du Japon ou de la Corée).

Bon courage pour la suite.

Répondre à ce message

Linotte , le 29 mars 2006 par Bertrand (1 rép.)

Bonjour,

Les nombreuses critiques sur Linotte que l’on peut lire dans les messages précédents me semblent excessives. On a l’impression d’avoir affaire à faire à des querelles de "puristes" (limite intégristes) qui défendent leur langage de programmation préférée comme s’il était menacé subitement d’extinction dès l’apparition d’une nouveauté en la matière !

Personnellement, Linotte ne m’intéresse pas outre mesure. Je trouve ça mignon et bien fait et sans doute trés pédagogique. Il est vrai que LOGO, qui est un véritale langage de programmation, est beaucoup utilisé de l’enseignement primaire à l’enseignement supérieur. Il ouvre l’esprit et la voie à l’exploration d’autres langages de programmation tel SCHEME (peut-être plus adapté à l’enseignement des langages informatiques que PYTHON d’ailleurs).

Je pense qu’il ne faut jamais se limiter à un seul langage mais qu’il faut au moins essayer d’en comprendre et d’en utiliser deux ou trois bien choisis. Chaque langage peut en apprendre sur l’autre et chacun a ses spécificités. Personnellement, j’utilise beaucoup Logo (XLogo, UCBLogo) mais aussi Python et un peu Scheme ; j’explore, je compare, je teste, j’adapte, je transcris ... alors pourquoi pas Linotte .

Linotte , le 3 avril 2006

Je viens récemment d’abandonner (sans doute provisoirement) Python après avoir poussé un peu plus mon exploration de Scheme. Et, tant pis pour les adeptes ou les fans de Python, je trouve Scheme un peu plus complet mais aussi plus "consistant" et cohérent que Python ... mais ce n’est pas l’endroit pour engager une telle discussion, veuillez m’en excuser.

Répondre à ce message

Linotte , le 1er février 2006 par djorlo (0 rép.)

ben je vien de voir ce nouveau. Cela me parait bien déroutant telement cela me parait facile, moi qui commençais à désépérer de ne pouvoir faire de petits programmes simples, et en plus je n’ai pas vraiment le temps d’apprendre un autre langage faute de temps et surtout de compréhention, tous seul ce n’ai pas évident. je vais tester. En tout cas bon vent pour LInotte en plus en français !!!!!

-----> enfin

Répondre à ce message

Mignon , le 30 janvier 2006 par FredouilleFr (3 rép.)


- D’accord, c’est limite illisible,
- D’accord, c’est pas forcément "carré-canon-de-l’algo",
- D’accord, ça nécessite hélas l’artillerie lourde (Java) pour faire de la ligne de commande, Mais
- C’est plutôt fun,
- C’est plutôt mignon,
- C’est quand-même plus clair que BrainFuck :D,

Au lieu de le descendre en flammes, remercions-le d’exister simplement, car on oublie trop souvent que "Programming should be fun, Programs should be beautiful" comme dit Paul Graham...

Bon je vous laisse, je vais jeter un oeil au source pour voir s’il y a moyen d’implémenter le moteur en Python ou en Basic...

Mignon , le 31 janvier 2006 par Patrik

Plus je regarde ce langage, plus je me dis q’il y a qqchose à faire dans ce sens. Néanmoins, certains points de détail me gènent, surtout du côté de la manip de chaînes (mon gd dada). L’utilisation de " ou de ’ ou autre symbole ne serait pas un luxe dans certains cas.

Il faudra q je fasse un test auprès de diverses personnes néophytes en prog pour avoir un bon retour. Car je prog depuis + de 20 ans, ce qui est évident pour moi, ne l’est pas forcément pour d’autres...

Mignon , le 31 janvier 2006 par Patrik

Le BrainFuck a été spécialement écrit pour justement être le + ésotérique et infernal possible. Dans la même lignée mais un peu diff, voir le WhiteSpace...

Mignon , le 1er février 2006 par FredouilleFr

Ce que je veux dire c’est que je vois Linotte un peu comme BrainFuck, c’est-à-dire un "langage à concept".

Je ne crois pas que ces langages puissent servir "en production" mais c’est toujours sympa de s’y intéresser.

Répondre à ce message

Linotte , le 28 janvier 2006 par Patrik (1 rép.)

Bien sur q tout est criticable, surtout pour ceux qui connaissent dj un lang de prog "évolué". Tte une génération a fait ses armes avec le basic, lang ô combien méprisable, mais nettement plus simple à apprendre q le C++. Le VB, même s’il manq de cohérence, a permis l’écriture d’un tas de programmes. Par contre, le VB.Net (très influencé par le Java et bien sur le C#) devient bcp trop complexe pour le néophyte lambda. Antan, il existait HyperTalk (HyperCard), OpenScript (ToolBook) et il existe tjrs Lingo (Director), des langages simples et proches de l’anglais. Il manque à ce jour un lang simple de ce style. Pour en revenir à Linotte, c’est un bel essai, on verra par la suite. Une seule critique concernant l’affectation d’un "tableau". Quand on utilise "AVEC Paris ET Arras", on sousentend 2 valeurs. Comment fait-on quand on désire LA valeur "Paris ET Arras", cette chaîne unique ?

Sinon, bonne contuité, Patrik 8)

Linotte , le 28 janvier 2006

je pense qu’il faut metre le ET en minuscule, ce n’est pas le plus contraignant, surtout si le langage est voué a l’aprentissage plus qu’au developement. mais c’est vrai, ce n’est pas La chaine unique ...

je vais l’essayer ce petit langage

Répondre à ce message

Linotte : Enfin du nouveaux ! , le 27 janvier 2006 (8 rép.)

Oui !

Enfin une idée qui change de l’ordinaire, qui sort de la logique commune, la pensée unique, partagée par le microcosme informatique "qui sait".

Pour l’utilisateur lambda, il y en a marre de ces langages spécifiques à l’ordinateur, tout simplement. C’est le principal frein pour passer de l’utilisation à la production.

On s’en fout de "bien apprendre et bien programmer", on s’en fout complètement ! Mais complètement ! C’est définitivement un combat d’arrière garde.

Le principe c’est de DEJA de commencer UN JOUR à programmer, en minimisant la phase d’apprentissage à son stricte minimum. En faisant le moins d’efforts possible sur l’apprentissage de la surface du langage, et en passant directement au fond, au sens, à l’utilité.

Même si ça réduit les preformances et le champs des possibles. C’est déjà le cas avec les langages de scripts et le principe du modèle en couches d’abstraction. Sinon, on continue à programmer en assembleur...et pourquoi pas en cartes perforées ?

Ces préjugés de "bonnes bases, bien apprendre, strict, sérieux, bien, mal, juste, vrai, faux" c’est la même idéologie que l’apprentissage de l’anglais en France, avec la même efficacité finale : 10 ans de cours pour tout le monde et personne n’ose parler un traitre mot d’anglais, même pas pour demander son chemin ou une baguette de pain.

La raison ? La peur de "ne pas bien parler" et pendant qu’on se demande si l’adjectif du prétérit du COD après le substantif antérieur est bien placé, c’est déjà fini, l’interlocuteur est parti. Idem pour la musique ou le sport : Pourquoi on devrait être un virtuose et s’investir dans un apprentissage complexe et long, faire de la compétition, pour se faire plaisir et commencer ?

Et bien on ne parle pas bien, on fait des fautes, partout, dans tout les sens, on ne sais pas ce que c’est qu’un pointeur, on s’en contrefout d’ailleurs, mais au moins, on écrit, et on fait quelque chose.

Désolé on a pas appris pendant 6 mois les grandes notions sacrées de la programmation, le tout sanctionné par un apprentissage dur, complexe et difficile, sévère, mais ce n’est pas grave, vraiment pas : on arrive à exprimer ses idées et à arriver à son but avec un outils simple dont la prétention n’est pas plus que ça.

Un jour, de toute façon, on trouvera tout ces langages informatiques complètement dépassés et on se dira "mais comment ils faisaient pour supporter ça ?!".

Donc linotte est certainement la meilleure initiative (le meilleur type d’initiative) que j’ai pu voir depuis 25 ans dans le domaine de la programmation : donner une poignée d’accès aux esprits littéraires et "tout venant" à la programmation, simplement, sans passer par le chemin des math, des sigles et symboles abstraits, de la logique complexe et des mots clés à outrance.

Ce n’est certainement pas du goût des initiés, sauf certains.

C’est normal. Ce qui importe, c’est que cette idée face des émules et que ça soit génial pour la majorité des gens qui m’entourent et pour le commun des mortels qui maitrisent le français (ou une autre langue "humaine"...) depuis l’âge de 3 ou 4 ans et qui ne veulent maitriser rien d’autre du tout !

Désolé pour ceux qui préfèrent l’abscons, l’ésotérique, le "confidentiel", l’exclusif, le "réservé"... désolé pour ceux là, l’informatique se démocratise, s’oriente vers l’utilisateur est c’est un bien.

Ca réduit les distances entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas, ou pire, ceux qui ne veulent pas savoir. L’informatique n’a jamais rien gagné et n’a jamais gagné une guerre dans le sens du complexe face au simple et au "tout venant" : tout ceux qui ont tenté ce chemin là se sont fait étendre...

Là où un certain Bill Gate à gagné stratégiquement, c’est là dessus, pas sur autre chose. Et là où d’autres on perdu, les "puristes", c’est là dessus également. Aujourd’hui, on est réduit à rattraper le coup et combattre un monopole. Arrêtons avec cette mentalité.

Au moins la productivité se partagera entre plusieurs cerveaux, et non plus quelques uns. On gagne en dynamique, en créativité, en originalité et inventivité.

Selon moi, c’est bien de comprendre et appréhender la production (et non plus l’utilisation) informatique sans avoir à apprendre une logique, un langage à 180 degrés de notre langue maternelle pendant minimum 6 mois, et 3 ans avant de maitriser vraiment.

Après avoir fait un sondage autour de moi à propos de ce nouveau langage, tout le monde est à 100 % pour. La réaction est :

Enfin ! fini les points virgules et tirets prt#"[bonjour# eé etc put ;; pour imprimer au lieu d’écrire...imprimer’ !

Il ne reste qu’à poursuivre cette initiative et...à faire des transcriptions entre plusieurs langues...afin que les autres n’aient pas à apprendre le français.

Troller c’est mal. , le 28 janvier 2006 par Noé

Oui sauf que si tu lis un des exemples de programmes et tu le compare à la même chose en ruby, tu vas t’apercevoir que finalement la lisibilité de Linotte, bof bof.

Et puis personne ne parle de Logo ? Logo au moins c’est un langage simple, lisible, en Français et simple pour apprendre à programmer.

(Exemple de logo : Pour dessiner un carré : répète 4 [ avance 10 tournegauche 90 ]

Pour un hello world : écris "Hello, World !" )

Much ado about nothing... , le 31 janvier 2006 par omen999

c’est vrai que troller c’est pas bien du tout, mais réinventer la roue ce n’est pas vraiment mieux...

surtout que logo existe maintenant en opensource...

-----> xlogo

Linotte : Enfin du nouveaux ! , le 1er février 2006

Bonjour,

Je suis l’auteur de ce programme... lassé de lire les gens qui comparent Linotte à Python, VisualBasic ou Logo... Heureusement que des gens sur terre passent du temps à réinventer la roue ! Sinon, on en serait encore au Basic ! Pourquoi développer en Java, on peut faire la même chose avec le Basic ? Pourquoi écrire un nouvel IDE ? Il existe déjà emacs ! Pourquoi sortir un nouveau modèle de voiture, ils en existent déjà ! Bah, une 2CV avec un ballon d’eau sur le volant, ça peut faire un airbag ! Et puis, une 2CV avec des roues en pierre, pourquoi pas ? C’est bête d’avoir réinventé une roue qui roule déjà bien !

Il parait même que ce projet est con ! http://theother.webzzanine.net/dc/index.php ?2006/01/28/110-rolling-stones-et-tarte-aux-fraises Peut-être qu’il est con... mais il existe !

Bon, je vous laisse... et merci pour les autres personnes qui ont compris que le monde est en perpétuelle mouvement ( comme une roue qui tourne...)

Bonne journée

Ronan

Tout simplement. , le 1er février 2006 par Noé

Pourquoi programmer en Java quand il y a Basic ? Car Java est meilleur que Basic.

Comme Logo est plus lisible et plus jouissif pour le débutant (qui peut faire des zolis dessins) que Linotte.

Maintenant le novice qui doit choisir entre blablablaparagraphelivremachintruc téléphone est un nombre avec 0 les actions : tu affiches le téléphone tu vas vers la sortie

et téléphone = 0 écris téléphone

Vers ou va-t-il se tourner ?

Linotte : Enfin du nouveaux ! , le 1er février 2006

Je viens de trouver ce code écrit en Logo : http://xlogo.free.fr/fichiers/marienbad.lgo

trouvé sur le site : http://xlogo.free.fr/index-fr.html

C’est plus clair à comprendre qu’un autre langage pour un débutant ?

Ronan

Linotte : wheel or not wheel ? , le 1er février 2006 par omen999

bonjour, tss..., tss..., ce post ne contient aucune insulte mais pose seulement une question toute simple : en quoi la "roue linotte" est-elle supérieure aux "roues" déjà existantes ? (étant entendu que linotte doit se comparer aux autres langages d’apprentissage) la question reste ouverte... @+

La roue tourne dans le sens inverse ? , le 1er février 2006

La roue Linotte est là afin de se poser la question suivante : Est-il possible d’écrire un langage en s’appuyant sur la syntaxe française. Ce langage, s’il existe, sera-t-il plus facile à apprendre pour une personne complètement débutante en informatique ( et en logiques mathématiques ) ?

Linotte n’est pas là pour remplacer LOGO et il n’en a pas la prétention ! Il peut être son complément.

Donc, la roue Linotte n’est aucunement supérieur à aucune autre roue même s’il est vrai que mon autre poste sur les roues en pierre pourrait vous faire croire l’inverse !

En tout cas, j’ai noté toutes les remarques... et je suis déjà entrain de réfléchir à la suite ! ( le rendre plus clair ! ;-)

Maintenant, l’apport du français, c’est principalement pour les enfants. C’est tout....

Ronan

Linotte : Enfin du nouveaux ! , le 8 mai 2006 par Bertrand

Je viens de trouver ce code écrit en Logo : http://xlogo.free.fr/fichiers/marienbad.lgo

trouvé sur le site : http://xlogo.free.fr/index-fr.html

C’est plus clair à comprendre qu’un autre langage pour un débutant ?

Ronan

Non LOGO n’est pas plus clair que Linotte. Tous les deux semblent avoir le même « esprit » ou la même « philosophie » : un langage plutôt orienté Intelligence Artificielle inspiré de LISP, le premier et non le moindre dans le genre.

Ils se démarquent des langages plus ... « mathématiques » avec leurs logiques propres. Ces derniers ont calqué leur syntaxe sur celle des maths qui est loin d’être un modèle de cohérence !

Pourquoi ne pas essayer de gommer ces imperfections syntaxiques (et sémantiques) dans les langages de programmation.. Lisp l’a fait, Logo et Scheme s’en sont inspiré avec bonheur et Linotte essaie d’aller sinon plus loin, au moins vers d’autres voies qu’il faut encore explorer.

La lisibilité est affaire d’usage, de familiarité avec le langage. Ce n’est pas le point important. Si vous me donnez un texte écrit en chinois, je vais d’abord trouver que c’est illisible. Pourtant la grammaire du chinois étant simple, la langue chinoise est facile à apprendre. De même il est peut-être plus facile d’apprendre un langage de programmation comme Lisp ou Scheme, même si ça semble illisible (avec toutes ces parenthèses) que Python qui est trés lisible mais dont la syntaxe (et aussi la « grammaire ») n’est pas cohérente avec elle-même : notations préfixe, infixe et suffixe mélangées, utilisation soit de fonctions, soit de méthodes de manière arbitraire, etc.

La lisibilité, c’est la surface ... il faut creuser un peu avant de se faire une idée.

Répondre à ce message

Linotte , le 27 janvier 2006 (1 rép.)

Hilarant :D Par contre illisible. Allez je retourne à Ruby.

Linotte , le 6 mai 2006

Ah, parce que tu trouves que RUBY c’est lisible !

Répondre à ce message

Linotte => du grand n’importe quoi , le 27 janvier 2006 (5 rép.)

Je ne suis pas contre un langage en français. Ce ne serait pas le premier d’ailleurs. Mais là, c’est carrément n’importe quoi !

Je suis formateur en informatique et ce n’est certainement pas avec ca que mes étudiants vont bien début en programmation.

La syntaxe reste un point important en programmation. VB en français serait bien plus sympa.

Procédure Principale()

Afficher "Salut tout le monde"

Saisir Votre_nom

Afficher "Salut " & Votre_nom

Fin de la Procédure

Linotte => du grand n’importe quoi , le 27 janvier 2006

Pour l’apprentissage de la programmation et la capitalisation de ses connaissances , rien ne vaut le langage Python. Il permet d’évoluer depuis un niveau de type « Basic » jusqu’a des niveaux assez complexe. ( Programmation objet, ... )

Ce langage (Linotte) me rappelle ce qui avait été fait dans l’Education Nationale au cours des années 80 : le LSE (Langage Symbolique pour l’Enseignement). Il fallait un langage français à tout prix ....

Linotte => du grand n’importe quoi , le 27 janvier 2006 par kornfr

personnellment j’ai commence avec le langage ADA-95.

Ce langage est tres bien pour debuter car tres stricte. Ca permet de prendre des bonne habitude des le depart :)

il y a divers compilateurs libre pour ADA en passant : http://www.gnu.org/software/gnat/gnat.html

http://gnuada.sourceforge.net/

-----> http://www.babgond.com

Linotte => du grand n’importe quoi , le 27 janvier 2006

Vraiment surpris par Linotte, quel intérêt ? C’est bien de faire un langage simple et francisé mais là c’est allé un peu trop loin.

Si l’on cherche des langages évolués et en français, ça existe déjà (pense à windev & co ... :) ).

Ca part d’un bon sentiment, mais ça me semble voué à l’échec.

Linotte => du grand n’importe quoi , le 27 janvier 2006

ça me rappelle (en moins pires) des cours de methode B ^^

ça n’est pas vraiment n’importe quoi, à mon avis ce langage n’a juste pas beaucoup d’intéret, comme beaucoup d’autres, mais n’est pas pour autant à lapider...

Linotte => du grand n’importe quoi , le 1er février 2006

Aux ch***tes VB, damné microsoftien ! mais pour un langage bien pour commencer je recommande PHP, c’est d’un souplesse incroyable, il m’a fallu que quelques jours pour le maitriser, en plus c’est utile.

Répondre à ce message

Linotte , le 27 janvier 2006 par juytter (1 rép.)

Sur le papier ca semble séduisant...et pourtant quand il s’agit de « de revenir aux bases même de la programmation : l’algorithmique. » je suis trés sceptique et je trouve trés improbable le fait de substituer un langage mathématique à un langage verbal censé être plus "concret" pour appréhender la logique et l’algorithme...enfin je dis ça je ne suis pas prof. non plus. Mais juste un exemple tiré du site : "téléphone est un nombre vide", c’est du Ionesco ? je trouve ça bien plus porteur de confusion que la syntaxe : La variable nommé ’téléphone’ est un nombre vide. Et bon l’homme étant fainiant aussi de nature il faut parier que l’utilisateur voudra passer trés vite à la syntaxe transitoire VARIABLE téléphone = VIDE, (ou style sms, VAR téléphone=VIDE) . C’est mon deuxieme reproche rien que sur le papier, je ne trouve pas ça trés pédagogique de réaliser un langage typé qui ne permet pas de réaliser la transition de la syntaxe verbale à celle mathématique. En d’autre terme, il faut passer directement et non au coup par coup de Linotte au Basic !

le fameux HelloWorld en Linotte (j’adore surtout la dernière phrase :)

Livre HelloWorld

Paragraphe hello

Les roles

chaîne est un texte avec HelloWorld

Les actions

Tu affiches la chaîne Tu vas vers la sortie

Linotte , le 17 avril 2006 par Bertrand

je suis trés sceptique et je trouve trés improbable le fait de substituer un langage mathématique à un langage verbal censé être plus "concret" pour appréhender la logique et l’algorithme...

Pourtant, c’est ce que LISP a fait il y a bien des années, et ça a donné SCHEME et LOGO, et la plupart des langages "à la mode" (comme Python, Rebol, pour ceux que je connais un peu) s’en sont largement inspiré. Nous ne sommes plus à l’ère des cartes perforées où l’on ne pouvait que traiter des nombres (binaires de surcroît). On parle bien de « langage » de programmation, qui dit langage dit mots, phrases, syntaxes, etc.

Le langage mathématique est trés vieux et parfois un peu confus, et pas toujours trés cohérent avec ses notations infixes, préfixes, suffixes souvent arbitraires. Les langages informatiques sont plus récents et ne sont pas obligés (bien au contraire) de copier les erreurs des langages précédents même si on est habitué à celle-ci depuis l’école primaire.

Répondre à ce message

Exemple , le 27 janvier 2006 (4 rép.)

C’est illisible ! Nécessite un éditeur capable de reconnaître les variables (pour les mettre en gras) et les valeurs (pour les mettre en italique).

Le python ou le ruby me paraissent plus adaptés pour apprendre la programmation ;-)

Good initiative , le 16 avril 2006

Je prefère Windev et Webdev - Mais bon Linotte a le merite d’exister - Et que vive le francais tant que j’y suis.

Exemple , le 24 juin 2006

C’est illisible ! Nécessite un éditeur capable de reconnaître les variables (pour les mettre en gras) et les valeurs (pour les mettre en italique).

Le python ou le ruby me paraissent plus adaptés pour apprendre la programmation ;-)

C’est assez cocasse de constater comment on peut considérer comme « illisible » un langage (de programmation) qui se rapproche le plus possible du langage humain et trouver en plus que des langages, dont la syntaxe semble pour le moins cabalistique (je pense surtout à Ruby et sans doute moins à Python), puisse être adapter à l’apprentissage, et à l’apprentissage de la programmation de surcroît.

A croire que l’on a affaire à une sorte de secte (la secte des programmeurs obscurantistes) dans laquelle on ne puisse entrer que si l’on a subi quelque initiation dont la première est de prouver sa capacité à appliquer le précepte de base : “Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?”.

Fidèles à cette devise les Shadoks continuent à pomper et à pomper sans savoir pourquoi ils pompent mais toujours fiers de le faire persuadés que le monde ne tourne pas sans eux et leurs efforts assidus à le rendre toujours plus complexe.

L’informatique, une science moderne mais, ô combien rétrograde dans son esprit. Mais en fait, tout comme il n’y a pas de sots métiers, il n’y a pas non plus de sottes sciences, il n’y a que de sottes... je vous laisse terminer la suite :o)

Self control , le 11 août 2006 par del65

Rapprocher un langage de programmation du langage algorithmique ? je suis pour, mais le Français me semble limité pour cet usage.

Les tests d’algo s’effectuent désormmais sous la forme de "boîtes actions" auxquelles sont raccordées une description en français :

"ajouter 1 à la valeur de la case 4 et mettre le résultat dans la case 5"

En automatique le langage GRAFCET offre un point de départ simple et clair, très pratique pour gérer les actios en parrallèle (du moins dès que l’on ne confond plus les ET et les OU !).

En Java des outils comme Jgraph s’attachent à fournir un schéma de la structure du code, de même qu’une partie de la symbolique UML (les diagrammes d’état notamment...).

Linotte doit donc à mon humble avis s’orienter dans ce sens afin de :
- fournir un moyen de référencer les actions (case n°xxx) pour faciliter le débogage.
- séparer la structure du programme (objets, méthodes, fonctions, boucles...) et le programme en lui même : ainsi on peut réordonner le programme sans changer une ligne de "code"
- favoriser la mise en place d’actions simultanées (pendant que 1 l’oeuf cuit dans la poêle, 2 je prépare une salade nicoise, jusqu’à ce que l’oeuf soit cuit et que ma salade soit prête)
- permettre le "folding" : 2 je prépare une salade nicoise : 1. je prends un saladier 2. je mets les ingrédients dans le saladier 3. j’ajoute de la sauce salade 4. c’est prêt !
- et autres bricoles devant rester simples à comprendre et à mettre en oeuvre (utiliser les ponctuations pour séparer les instructions, etc...).

Avec de tels ingrédients, je suis certain que Linotte serait capable de grandes choses.

Pourquoi ? Parce que tout le monde (ou presque) à au moins fait une fois l’analogie entre la programmation et une recette de cuisine, voire les étapes de montage d’un meuble ou d’un Lego !!!!!

En parlant de langage automate.... , le 19 janvier 2008 par MaVaTi

Quand on parle de grafcet, utilisé sur les automates programmables pour de l’automatisme, il y a aussi le langage à contact qui date mais qui est si visuel avec son approche "à la" schéma électrique... Sinon pour ce qui est du côté éducatif, ce qui est important c’est de faire passer les principes, pas forcément le truc pile-poil qui sera utilisé après...

On apprend à travailler sur un traitement de texte, pas à faire du Word ! Okay !?

PS : ClassicLadder = logiciel libre grafcet/ladder (langage à contact).

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

Wesnux Wesnux
Creative Commons BY-SA

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks