Quand un prof de maths libère son logiciel...

Voici une histoire que l’on aime bien.

« Il était une fois un professeur de mathémathiques développeur de logiciels qui décida de passer sa création sous licence libre GNU/GPL. »

Espérons que cela fasse boule de neige mais espérons aussi que l’institution saura se montrer reconnaissante vis-à-vis de ceux qui offrent ainsi le fruit de leur labeur à l’ensemble de la communauté éducative...

Vous trouverez ci-dessous, rédigées par son auteur, une brève présentation du logiciel ainsi que les motivations de ce passage au libre.

Jean Lépine est professeur de mathémathiques au lycée-collège Notre Dame de Bonnes Nouvelles situé à Beaupreau.

Signalons également que les Ateliers de Géométrie sont labélisés RIP "Reconnu d’intérêt pédagogique par le Ministère de l’Éducation nationale" et ils ne sont pas légions les logiciels libres qui ont eu droit à cet honneur...

Histoire des Ateliers de Géométrie

Je suis prof de maths en collège, lycée et BTS.

En 1985 il me prend l’idée de développer sur TO7 un petit simulateur de géométrie qui pourrait construire facilement des figures géométriques et afficher les mesures pour permettre aux élèves du collège de formuler des conjectures. Dans la foulée ce petit simulateur est redéveloppé pour permettre le déplacement des points libres de la figure ; Eh oui, c’est mieux pour formuler les conjectures !
Je prends alors les élèves du collège dans lequel je travaille à Cholet comme Bêta testeurs. C’est assez génial car de façon naturelle ils sont impitoyables. Qu’à cela ne tienne je vais les écouter et je vais développer le simulateur de géométrie tel qu’ils le désirent. Je passe sur PC et en Quick Basic mais toujours sans utilisation de la souris. Les menus sont quand même déroulants et fonctionnent avec les touches de fonction.... Très vite je dois intégrer un traceur de courbes (c’est ce qui a toujours fait la particularité de l’Atelier)...
En 1986 les éditions FIL (France Image Logiciel) éditent une première version nommée Thalès (très joli nom d’ailleurs !)... puis en 1989 Les éditions Nathan-Retz éditent le premier Atelier de géométrie (avec des exercices créés par Patrick Le Provost) cette version est en téléchargement sur le site !

Le Premier Atelier windows, développé en tpw 1.5 (turbo pascal windows) est édité en 1994 par Edusoft mais n’est pas encore OLE [1]. En 96 paraît la version 2 qui est OLE et qui est la version actuelle.
En 1998 sort un Atelier de géométrie 3D basé sur un cube 3D-Filaire ce qui permet aux élèves de faire directement des constructions sans avoir a définir un plan : tout est totalement intuitif, on se sert des arêtes du cube pour construire.
En 2000 sort la collection « Réussir en Maths » (développée sur la plate-forme Delphi) qui intègre un exerciseur (avec l’interface de l’Atelier) permettant ainsi aux élèves de s’entraîner de façon individuelle... En 2002 sort l’Atelier d’Algèbre qui permet de faire des manipulations algébriques en utilisant les règles de calcul (et elles seules) mises a leur disposition. Lors de la résolution d’une équation du premier degré par exemple les seules règles applicables sont : « additionner ... de chaque côté » et « multiplier par ... de chaque côté » ! Aucune dérive possible !

Les différentes évolutions et améliorations des Ateliers ont toujours été proposées par les élèves ce qui explique la grande facilité d’utilisation de ces logiciels.

Les Ateliers en licence GNU/GPL

En 2003, suite à la remarque d’un élèves qui me demandait pourquoi les Ateliers étaient si chers et n’étaient même pas en vente à la Fnac, je me décide à les rendre gratuits et en téléchargement sur Internet.

C’est alors que Framasoft (Julien Noël) me demande s’il est prévu de passer en libre (licence GPL). L’idée fait tilt dans mon esprit car l’établissement dans lequel j’enseigne (1200 élèves) vient de passer au libre (openoffice etc.).
C’est décidé : je récupère les sources des Ateliers j’introduis dans chacune d’elle un copyright et le texte de la licence GPL et les mets à disposition !

Je pense que ces sources vont pouvoir servir à la communauté du développement mathématique. Si ce n’est au développement de nouvelles versions des Ateliers, tout du moins à récupérer différentes routine de traitement mathématique qui pourront servir à développer de nouveaux logiciels.
D’autre part je me suis souvent senti un peu seul lors des mises au point de toutes ces versions des Ateliers !

Maintenant je me sens moins seul et ça fait du bien !

[1] OLE (Object Link Embedded) est une abréviation qui indique que le logiciel est reconnu par windows au niveau de la base de registre et que les logiciels windows peuvent insérer les figures en tant qu’objet ! Les figures de l’Atelier au sein du traitement de texte seront donc vectorielles et directement modifiables d’un simple clic !

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 19 octobre 2010 par dariss (1 rép.)

moi ausi j é developper une mini projet en math je ve savoir comment vous l’utiliser en classe

Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 20 octobre 2010

commence par parler français

Répondre à ce message

Participez ! , le 16 janvier 2006 par 10ip (0 rép.)

Un groupe vient de se former sur les forums afin de multiplier les ’libérations’ de logiciels. Venez participer !

Sur le forum : http://forum.framasoft.org/viewtopic.php ?t=12579&postdays=0&postorder=asc&start=0

ou sur le wiki du projet : http://wiki.framasoft.info/VeniVidiLibri/Index

Nous recherchons des traducteurs toutes langues ainsi que des propositions de logiciels à libérer, des connaisseurs en licences libres, des critiques...

Répondre à ce message

Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 27 décembre 2005 par domsau2 (0 rép.)

Bravo et Merci. Voilà qui va limiter le piratage des logiciels concurents.

Répondre à ce message

> Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 14 octobre 2005 par zerkani (0 rép.)

Des gens comme vous ne courent pas les rues de nos temps. Vous rendez un enorme service a l’humanite notamment à la communaute enseignante du tiers monde qui sont dans l’incapacite d’acquerir ce genre de logiciels.Encore une fois mille merci.

Répondre à ce message

> Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 21 janvier 2005 (2 rép.)

Et où peut-on maintenant se procurer les "réussir en maths".... ?Je n’ai trouvé que le 6- 5ème et j’aimerai avoir la suite.

> Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 23 janvier 2005 par Lépine JEAN

En théorie il suffit de faire une inscription au site netexos pour bénéficier de la possibilité de télécharger tous les réussir en maths

JEAN Lépine

-----> Netexos

> Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 1er août 2011 par Lépine

Nouvelle adresse de netexos http://netexos.free.fr merci

-----> http://netexos.free.fr

Répondre à ce message

> Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 18 décembre 2003 par Gallenza (0 rép.)

BRAVO Monsieur, je dois avouer que je n’ai pas grand chose à ajouter, sauf peut-être que la mise en GPL du logiciel soit favorable à son développement, ce qui je pense sera le cas :-)

Répondre à ce message

> Libérer un logiciel déjà édité ??? , le 13 décembre 2003 par Etienne (1 rép.)

Bravo pour votre initiative.

Cependant je m’interroge : les éditeurs cités (et ils sont nombreux au cours de cette histoire) n’ont-ils pas leur mot à dire ? Ont-ils été contactés, qu’en pensent-ils ?

Car si le droit d’auteur s’applique et suppose que vous fassiez ce que vous voulez de vos sources, ne risquez-vous pas de devoir dédommager les éditeurs du manque à gagner que vous leur causez (qu’ils auront à démontrer bien entendu) ? N"étiez-vous pas plus lié que cela par les contrats d’édition de vos logiciels ?.

Je suppose que vous aviez la réponse à ces questions, mais il sera intéressant que les lecteurs de Framasoft puissent connaîter cet aspect de votre démarche.

-----> (HS : y a pas que les logiciels, l’art aussi se peut libérer)

> Libérer un logiciel déjà édité ??? , le 15 décembre 2003

Ne soyez pas inquiet j’ai commencé par rompre tous les contrats qui me liaient à mes éditeurs !

Répondre à ce message

> Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 12 décembre 2003 (0 rép.)

Un autre logiciel de géométrie très utilisé dans les établissements scolaires secondaires est géoplan-géospace, édité par le CRDP de Champagne.

Quand ce logiciel passera-t-il sous licence libre ?

Répondre à ce message

> Quand un prof de maths libère son logiciel... , le 12 décembre 2003 par titus (0 rép.)

Bravo pour cette initiative !

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

M O R N I N G. Pushkar M O R N I N G. Pushkar
Creative Commons BY