• Auteur : Rafael Lobato et Yann Pozzar (Sésamath)
  • Date : 21 avril 2007 (21 avril 2007)
  • Site : URL pour Mathenpoche

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet

Sur Framasoft, on déplore souvent que les logiciels libres n’ont pas la place qu’ils devraient avoir dans nos établissements scolaires. Dans le domaine des mathématiques, ils commencent cependant à apparaître et à s’imposer, grâce notamment à l’action de l’association Sésamath. Sésamath a annoncé récemment que l’un de ses projets (et non le moindre ! ), Mathenpoche collège, était à présent complet.
Ci-après, vous trouverez un entretien avec Rafael Lobato et Yann Pozzar, co-responsables du projet.

Framasoft : Mathenpoche est maintenant bien connu des professeurs de mathématiques, mais pour nos autres lecteurs, pouvez vous nous rappeler en quoi consiste ce projet ?

Rafael Lobato et Yann Pozzar : Mathenpoche est un ensemble d’activités interactives (plus de 1600) couvrant la totalité des programmes du collège. Les exercices proposés contiennent des données aléatoires, des liens vers des aides animées et le logiciel dispose de fonctionnalités réseau qui permettent d’enregistrer le travail de l’élève, de lui proposer des séances personnalisées, tout en suivant sa progression en temps réel.
Actuellement, rien que pour la version réseau de Mathenpoche, on compte plus de 2 500 enseignants qui l’utilisent au quotidien avec leurs classes, cela représente plus de 200 000 élèves utilisateurs... http://www.mathenpoche.net

Quel rôle joue l’association Sésamath dans le développement et la promotion de MathenPoche ?

Mathenpoche est un des projets soutenus par Sésamath : comme pour tous les autres, Sésamath intervient au niveau de la diffusion (soit sur son site internet, soit au niveau de partenariats d’édition). L’association permet en outre des rencontres des membres du projet et la mise en synergie de ce projet avec d’autres. Pour ce qui est du développement ou encore de la recherche de moyens, tout est géré par les responsables du projet et reste en dehors du cadre de l’association comme le stipule sa charte [1].

Comment un chantier d’une telle ampleur a-t-il pu se mettre en place ?

Le travail s’est fait sur la durée : il s’est échelonné sur plus de 6 ans. Progressivement l’équipe s’est structurée autour de 10 puis 17 personnes pour mathenpoche 3eme. Certains se sont spécialisés dans la programmation, d’autres dans la scénarisation... Le travail s’est fait sur le temps libre des enseignants puisqu’aucune décharge, ni académique, ni nationale n’a pu être obtenue pour développer Mathenpoche.

Pourquoi le choix d’une licence libre ? Qu’est ce que cette licence apporte au projet ? Quel a été exactement le rôle du Conseil Général de Seine et Marne dans ce choix ?

Le choix de la licence libre s’est rapidement imposé : nous voulions que l’outil soit à disposition de la communauté éducative, qu’elle se l’approprie. Le conseil général de Seine et Marne était prêt à s’impliquer financièrement pour dédommager le temps de travail que nous avions passé à développer le premier niveau du logiciel si nous le mettions sous licence libre, nous avons donc franchi le pas et continuons dans cette voie pour les autres niveaux.

Quelle est, d’après vous, la force de MathenPoche par rapport à d’autres produits du commerce ?

Sa proximité avec les pratiques de terrain, notamment en terme d’intégration des TICE dans l’enseignement des mathématiques. Mathenpoche est développé par des enseignants pour des enseignants, le logiciel est utilisable gratuitement, il est évolutif, chaque utilisateur pouvant apporter sa contribution, il aide l’enseignant à rendre les élèves autonomes dans leur travail, permet la pédagogie différenciée. C’est notamment un excellent outil de remédiation...

Mathenpoche est édité sous forme de CD-Rom par un éditeur : Génération5. En quoi consiste le partenariat avec cet éditeur ? Comment faites-vous pour concilier la diffusion gratuite sur Internet et la diffusion payante sur CD ?

Le partenariat d’édition est développé par l’association Sésamath. Sésamath diffuse gratuitement sous licence libre Mathenpoche depuis son site portail, l’utilisateur qui le souhaite peut préférer se procurer Mathenpoche sur un support CD, afin par exemple de s’éviter le téléchargement puis l’installation, puis ensuite des mise à jour manuelle. De plus, par cet achat, il soutien l’action de diffusion menée par Sésamath puisque l’association touche 2 euros sur la vente de chaque CD.... Notons que les deux versions que propose Génération 5 ne se contentent pas de reprendre notre travail mais complètent parfaitement notre offre puisqu’elle permettent en particulier de fonctionner dans un réseau d’établissement (et non sur un serveur web comme la version réseau utilisable en ligne).

Comment réagit l’Education Nationale vis-à-vis de Mathenpoche ?

Au niveau des académies, de nombreux serveurs ont été mis en place, pour permettre une utilisation optimale (stabilité du réseau, formations des enseignants) [2]. Mathenpoche est cité en exemple dans beaucoup de rencontres concernant l’utilisation des TICE, mais il n’y a pas eu de soutien de l’Institution pour accompagner le développement de Mathenpoche et les actions de formations se font au coup par coup, suivant les opportunités locales, sans réelle coordination.

Maintenant que Mathenpoche est complet au collège, est-ce que vous envisagez des prolongements pour d’autres niveaux ?

Des travaux ont déjà débuté pour le Lycée avec le développement d’activités pour les élèves de seconde et d’autres ont été entrepris pour le primaire, nous suivons aussi les changements actuels des programmes de collèges et nous réfléchissons à des nouvelles versions du logiciel. Actuellement nous sommes dans une phase de transition qui aboutira rapidement sur la prochaine version réseau ... Mathenpoche collège est donc complet, mais pas encore terminé !

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Un logiciel à 500 000 euros. , le 30 décembre 2010 (0 rép.)

"Pour ce qui est du développement ou encore de la recherche de moyens, tout est géré par les responsables du projet et reste en dehors du cadre de l’association comme le stipule sa charte".

Cela représente un peu plus 500 000 euros partagés par les responsables pour les 4 niveaux du collège...

Ces 500 000 euros sont bien restés en dehors de l’association ; ces responsables dirigeaient l’association.

Répondre à ce message

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 19 juillet 2007 par djaffar.aityahia (1 rép.)

comment telecharger le logiciel libre qui couvre entièrement le programme de mathèmatiques du collège

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 19 juillet 2007

En cliquanr sur le lien ci-dessous. Tu trouveras une version par niveau du collège.

-----> Mathenpoche

Répondre à ce message

Libre ? , le 16 juin 2007 par larry (6 rép.)

Pour des prof. de math., un peu d’exactitude ne ferait pas de mal.

Sauf erreur, les sources ne sont proposés que pour la version 6eme et 5eme.

Pire, la licence GPL semble être en violation puisque que celle-ci stipule la libre étude, modification et redistribution du logiciel. Or comment faire ceci lorsqu’un logiciel non libre est nécessaire, qui plus est qui ne fonctionne pas sous Linux.

En outre cela semble être le même problème pour bon nombre d’autres logiciels : instrumenpoche, tracenpoche. Aucun source.

Surfer sur la vague du libre oui, mais encore faut-il en suivre la philosophie, sinon on est dans le graticiel ce qui est déjà très bien vu la masse de travail abattu par Sesamath. Mais ce n’est pas la même chose.

Dans le domaine des mathématiques, un logiciel du même type qui est véritablement libre c’est WIMS

Libre ? , le 17 juin 2007

Non, non, il n’est pas obligatoire de posséder un logiciel non libre pour utiliser les sources des niveaux 6° et 5°. Voir http://www.framasoft.net/article3536.html par exemple. Quant aux autres niveaux, il est précisé que les sources seront libres au fur et à mesure de leur financement

Pour les autres logiciels que tu cites, instrumenpoche et tracenpoche, il est même précisé sur leurs sites respectifs que ces logiciels ne sont pas libres. D’ailleurs, ils ne sont pas cités dans l’annuaire de Framasoft.

Libre ? , le 18 juin 2007

Ok, as tu essayé d’utiliser ce logiciel pour éditer et compiler les sources MathEnPoche ? Ou bien est-ce une information approximative comme celle concernant "Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoches une suite logiciel libre couvrant le collège", ce qui pour le moment est inexact.

En outre la GPL impose que le code GPL soit "linké" avec du code sous un même type de licence. Dans le cas de Flash qui est une machine virtuelle, cela impose que la machine et les librairies l’accompagnant soient également sous GPL. Ce qui n’est pas le cas.

Pratiquement c’est la licence MIT ou BSD qui peut permettre légalement un linkage avec la VM de Flash. L’utilisation de la GPL dans ce contexte est sans aucun doute illégale.

Libre ? , le 19 juin 2007

Va voir dans les remarques de cet article : http://www.framasoft.net/article3376.html Tu auras surement la réponse à tes interrogations...

Libre ? , le 19 juin 2007

Cela ne réponds pas vraiment à ma question. Que des auteurs touchent de l’argent pour du développement de logiciels (libre ou pas) est normal. De ce que je sais les auteurs estiment à 100k€ le montant d’un niveau, mais ce n’est pas choquant.

Ce qui me choque c’est la double dialectique libre mais qui en regardant de plus prêt c’est pas si libre que ça. Et probablement une violation de la GPL ce qui pour un projet visible comme mathenpoche peut être dangereux pour le projet même sur le long terme.... Les éditeurs sont féroces en France...

Libre ? , le 20 juin 2007

C’est pas les commentaires de l’article, mais la remarque des auteurs à la fin de l’article qui devrait répondre à tes questions...

Libre ? , le 20 juin 2007

Je ne vois pas en quoi la remarque du type "la fin justifie les moyens" (flash) répond à l’interrogation sur 1. avancer que c’est libre 2. les sources ne sont pas disponibles.

Bien sûr "la fin justifie les moyens" (flash) ne colle fondamentalement pas avec le libre et prétendre qu’il n’y a pas d’autres solutions libres utilisables est faux (WIMS est un contre exemple qui existe depuis longtemps).

L’utilisation de Flash semble plutôt correspondre à une stratégie de revente en libre propre à Sesamath.

La position du président de l’Adullact est surprenante car 1. l’Adullact a pour but de mutualiser le financement de développement libre pour les collectivités, 2. mathenpoche est une bonne illustration de financement mutualisé par les collectivités.

Est-ce dire qu’Adullact considère possible le financement de développements libres à l’aide de solutions et formats propriétaires, comme Flash par exemple ?

On est en plein sophisme...

Répondre à ce message

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 24 avril 2007 (6 rép.)

Je recherche les versions de Génération 5 avec enregistrement local des scores (6e 5e et 4e). Est ce que quelqu’un peut les mettre sur Emule ?

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 24 avril 2007

Elles sont en vente sur le site de génération5, sinon, tu peux les télécharger gratuitement directement sur le site de sésamath.

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 24 avril 2007

Pour acheter les 3 niveaux, c’est 60 euros. Je trouve que c’est un peu cher. La version qui se télécharge gratuitement sur le site mathenpoche est une version sans enregistrement des scores et qui pose des problèmes pour les ordinateurs non reliés à Internet. Dans la mesure où Mathenpoche est un logiciel libre, quelqu’un qui aurait acheté la version de Génération 5 peut tout à fait la redistribuer. Je renouvelle donc ma demande : est-ce que quelquun peut mettre la version de Génération 5 sur Emule ?

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 24 avril 2007

Les niveaux 6e et 5e sont effectivement libres et, à ce titre, le procédé de partage décrit dans le post peut tout à fait être appliqué. Mais, dans ce cas, vous ne favorisez pas les efforts entrepris par l’association Sésamath (qui touche une part sur les ventes).

En revanche, il n’en est pas encore de même pour le niveau 4e puisqu’il n’a pas encore été financé ...

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 25 avril 2007

Si j’ai bien tout lu (et il faut avouer qu’il y a intéret à chercher pas mal), en achetant les deux CD 6ème et 5ème, je paierai 40 euros et l’association touchera 3 euros. J’aime autant faire un chèque de 40 euros à l’association et me procurer les logiciels via Emule. Le plus simple serait même que la version avec les scores enregistrés en local soit proposée au téléchargement quelque part mais je n’ai pas trouvé où...

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 26 avril 2007 par RaF

La version que nous (Sésamath) diffusons tourne sur un serveur php/mysql pour l’enregistrement des scores. Cette version est téléchargeable à l’adresse suivante :

-----> http://mathenpoche-reseau.sesamath.net/telechargement/

Un logiciel libre couvre maintenant entièrement le programme de mathématiques du collège : Mathenpoche - Entretien avec deux responsables du projet , le 26 avril 2007 par Laurent SOUCAS

Merci pour ce logiciel et tous les efforts déployés pour sa mise en place ...

Enseignant sur le terrain (ZEP) je peux témoigner de l’efficacité de ce logiciel et de l’intérêt que lui portent les élèves. Il réussit le pari de faire oublier les TICE pour les faire progresser en Maths.

Bravo et merci !

Laurent SOUCAS http://www.collegemarcelpagnol66.fr

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

The girl and her dog The girl and her dog
Creative Commons BY