Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL...

Simon Descarpentries participe régulièrement à Framalang (autrefois nommé le GdTLMPaTdPalE24 : « Groupuscule des Gnous Traducteurs Libristes Masqués Prêts A Traduire Du Paragraphe A L’Encyclopédie 24/24 ») il nous livre ici une réflexion sur le paralèlle GPL (le carburant) et GPL (la licence).

Evidemment, le parallèle n’est pas parfait, mais en cette période de crise pétrolière, elle permet d’ouvrir le débat sur le fait que des ressources qui paraissaient acquises (le pétrole/le logiciel propriétaire) peuvent être remises en question, à coups de prises de conscience collective et individuelle.

Et vous, à quoi roulez-vous ?

Outre le clin d’œil des acronymes (General Public Licence et Gaz de Pétrole Liquéfié), ces deux choix de vie permettent un parallèle suivit.

En effet, dans les deux cas, il s’agit tout d’abord d’une démarche volontaire et personnelle, qui peut être motivée par l’économie financière qu’elle entraîne, mais qui est généralement motivée pour des idéaux philosophiques : l’écologie dans le cas de la voiture et le libre partage des connaissances dans le cas des logiciels libres. Tous deux visant à long terme à faire de cette planète un monde meilleur...

Mais le parallèle ne s’arrête pas là. En effet, tout comme il est de notoriété publique que le carburant GPL préserve le moteur qu’il fait tourner (en explosant plus mollement que l’essence, car c’est un gaz qui explose et non pas un liquide incompressible), le système d’exploitation GNU/Linux, composé de logiciels libres, préserve votre machine contre une obsolescence précoce, tirant le meilleur des configurations anciennes (contrairement à d’autres systèmes d’exploitation à l’appétit toujours plus monstrueux de version en version en terme de ressources systèmes), et aussi contre la quasi-totalité des attaques virales qui peuvent causer chez d’autres une infection de 90 % des machines vulnérables (estimées aujourd’hui à 95 % du parc informatique mondial) en 10 minutes, et un manque à gagner colossal pour les entreprises touchées. (Voir Sasser, Blaster, I_Love_You, ou Slammer, des virus codés par de jeunes têtes brûlées pour épater leurs copains et qui immobilisèrent l’économie mondiale plusieurs jours à chaque fois).

Et puis finalement, à l’usage, si dans les deux cas il faut ré-apprendre les fondamentaux (pour utiliser OpenOffice.org, c’est vrai, il faut s’habituer aux couleurs des nouvelles icônes... mais, avez-vous déjà vu un pistolet de remplissage de GPL ?), une fois la démarche accomplie, on ne le regrette pas, car on y a beaucoup gagné en confort de vie. Pour les logiciels libres, on peut découvrir une nouvelle approche de l’informatique avec GNU/Linux (philosophie Unix et ligne de commande), et on ne passera pas à côté de l’immense collection de logiciels libres (http://www.framasoft.org/) dédiés à tous les usages, accessibles à tous, installables quelques clics, solides, fiables, éprouvés et robustes... Dans le cas des voitures GPL, vous remarquerez que dans la majorité des stations services, la pompe GPL est située à l’écart des autres pompes, et je vous garanti qu’on y fait rarement la queue, même aux heures de pointe !

Toutefois, on trouve aussi des oppositions parfaites dans cette comparaison. Par exemple, une voiture qui roule au GPL consomme légèrement plus de carburant que lorsqu’elle roule en essence, de l’ordre de 20 % (je le concède... m’enfin ça coûte 50 % moins cher). Alors qu’un ordinateur sous GNU/Linux consomme moins de courant qu’un ordinateur sous Vista (http://eagleedgy.c-webhosting.org/vista_pollution.html) ! Et consomme, de manière générale, de moins en moins (http://www.lesswatts.org/)...

GNU/Linux en 2008, une vraie solution :

La photo (licence Creative Commons by-sa) illustrant cet article nous est parvenue sous pli scellé, d’un individu connu des services de Framasoft, mais ayant souhaité garder son identité secrète. On le comprend s’il a volé la voiture. Ne nous demandez pas comment respecter l’anonymat d’une personne partageant ses créations sous licence CC by-sa, cela fera l’objet d’un prochain article...

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 24 novembre 2009 par Jacques Morel (1 rép.)

Le libre, oh merveille des merveilles ... Quelle connerie.

Je suis venu au "libre", "open source" pour des raisons financières, et je me contrefiche de la philosophie des "c’est plus mieux".

A force de se passer de la brosse à reluire, et à se croire le détenteur de l’unique vérité, ce monde "libre" va s’étouffer avec ses beaux principes.

Dans mon entourage, beaucoup sont en train de faire un retour vers le "non-libre" à cause de toute cette "philosophie", cette "culture" (inculture serait plus exacte).

Quand à framasoft, vous qui vous prétendez issu du milieu de l’enseignement, vous ne faites qu’accréditer des théories sans fondement.

Bande de cons.

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 6 mai 2010 par lindor

Jacques Morel : Ca c’est utile, fondé et circonstancié comme argumentation ! Dans mon entourage, beaucoup sont passé des fenêtres à la pomme... par snobisme et effet de mode, rien de plus ! Je les entends toujours autant râler sur les tarifs des logiciels, sur les plantages systeme et autres joyeusetés... Mais dans mon entourage, je suis un des seuls (si ce n’est le seul) à etre "libéré"... et donc il n’y a que moi que j’entends râler quand ça ne fonctionne pas comme je voudrais ! L’eternel débat sur quel OS est le meilleur, et quel logo entre le manchot, la fenêtre et la pomme est le plus méritoire... on appelle cela aussi le syndrome du "qui a la plus grosse"...

Bref, pour conclure, ce sujet du parallèle GPL / GPL n’a comme objectif que de montrer qu’on peut agir autrement que comme 95 % (voire 99) de la population ... "pour un monde meilleur" !

Ah et , oui, moi je roule ... à vélo !

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 4 juin 2009 par Nimch (1 rép.)

Je trouve cet article complètement bidon ! Serait-il sponsorisé par GDF ? Autant je suis d’accord sur les moult avantages du libre autant le reste c’est bidon !

"motivée pour des idéaux philosophiques : l’écologie dans le cas de la voiture" : n’importe quoi ! Quelque soit le carburant utilisé (pétrole/charbon liquide/GPL/GNV/électricité/hydrogène/agro/jus de chaussette) la voiture pour tout le monde tous les jours ne peut pas être écologique !!! C’est comme le viol consentant, deux mots qui vont pas ensemble (oxymore) ou comme le circuit de F1 "écolo" dans les Yvelines, pareil. Comme dirait l’autre : « c’est la quantité qui fait le poison ». Le seul avantage du gaz pour l’instant (ça va pas durer) c’est qu’il est moins cher, du coup on fait plus de kilomètres, tu parles d’un geste écolo !!!

"Tous deux visant à long terme à faire de cette planète un monde meilleur" : mais bien sûr faut arrêter la fumette !

Je précise que j’ai moi même une voiture qui roule à l’essence/gaz et j’ai honte chaque fois que je la sort car je suis obligé d’avoir un autocollant "voiture propre" sur le par brise. Heureusement je la sort pas souvent je vais au taf à pinces.

Enfin voilà je m’emporte un peu mais c’est rageant de voir toujours les même conneries. Ce qui est important c’est pas la source même de l’énergie c’est la vitesse à laquelle on consomme le combustible de base. Exemple par excellence : le bois. C’est "écolo", oui, sauf que si on crame tout dans l’année y’en a plus pour l’année d’après et ça c’est pas "écolo" (en plus on libère tout le carbone).

Ceci dit je suis toujours bien content de trouver de bons descriptifs des logiciels libres sur ce très bon site qu’est Framasoft.net.

Bonne continuation et gaffe à la propagande.

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 10 septembre 2009

Bien d’accord avec vous, Nimch. La voiture, dans tous les cas, est consommatrice d’espace et engendre beaucoup de pollution.

En ville, la liberté, c’est le vélo.

Conclusion : vive GNU, le Logiciel Libre en général, et le vélo.

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 27 décembre 2008 par Michel Weinfeld (1 rép.)

Je cite : "le carburant GPL préserve le moteur qu’il fait tourner (en explosant plus mollement que l’essence, car c’est un gaz qui explose et non pas un liquide incompressible)". Quand même, faut pas écrire de telles âneries : l’essence est vaporisée et mélangée à l’air avant d’être sujette à combustion. C’est tout autant le cas du GPL, ni plus ni moins. Donc, vaudrait mieux réfléchir avant d’écrire, même avec les meilleures intentions du monde...

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 10 mai 2009 par agence de communication

Roh nous ne sommes pas sur un wiki de mécanique ... Tout le monde à compris, c’est ce qui est important ... (Mon ordi tourne aussi sous GPL :p )

-----> http://agences-de.com

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 13 décembre 2008 par dje (0 rép.)

le gpl reste un produit pétrolier, avec rejet de CO2 fossile. Le parallèle le plus judicieux serait l’HVB (http://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_v%C3%A9g%C3%A9tale_brute), car tout le monde peut en faire, que soit en afrique, en asie, en amérique ou en europe (suivant le climat, etc... , il y a toujours des solutions peu onéreuses). on peut en utiliser moyenant des modfications mineures. Les moteurs anciens retrouvent un degré de pollution comparable au moteur moderne. seul soucis, les pétroliers ne touchent pas un centime sur ces produit, et cela risque de manger peu a peu leurs monopoles (coup d’oeil du coté de Redmond...)

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 22 novembre 2008 (0 rép.)

C’est être emmerdé tout le temps parce qu’on arrive pas à faire le plein ?

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 21 octobre 2008 (0 rép.)

Vu que le GPL ( carburant ) c’est les mauvais gaz issus de la transformation du petrole en essence ( de la recup en somme ) , ce n’est pas une reference ... :))

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 24 septembre 2008 par marc (0 rép.)

On remercie quand même Framasoft pour sa tolérance aux trolls poilus, aux commentaires (dont les miens) qui sentent pas bon. Mon PC tourne au GPL aussi.

Répondre à ce message

...Gros troll , le 20 septembre 2008 par ol (0 rép.)

Pff, ça partais bien et en fait ce n’est qu’un gros troll poilu de type "Linux powaa Windows puxx". Vraiment déplorable et pas crédible quoi.

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 5 septembre 2008 par Marc (3 rép.)

Haaaa... Ca y est j’ai compris ! Le jeu de mots Linux/GPL... C’est capillotracté :-))

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 8 septembre 2008 par Siltaar

À peine 4 jours de réflexion, ça va, c’est dans la moyenne ;-p

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 9 septembre 2008 par marc

Hahaha. Ma reflexion était surtout portée sur le contenu bidon (de GPL) :-))

Je me demandes si le jeu de mot était intentionnel et je doute sévérement que vous l’ayez saisi si je ne l’avais pas écris. Pfffrrrt pour vos reflexions à deux balles essentiellement faite pour insulter sans risques sur le web. Vous etes un c..nnard quoi ! Encore plus c.. que l’article. Mais cela ne m’étonnes pas c’est monnaie courante en France ce genre d’attitude de petits...

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 9 septembre 2008 par marc

Ceci dit j’ai pris mon temps pour répondre. Mais est-ce bien grave ? Non. Et puis de quoi je me mele ??

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 3 septembre 2008 par metalrod11 (0 rép.)

J’ai quand même l’impression que les logiciels libres sont bien plus durable que le GPL... :) Le carburant, je veux dire. :) Il a quoi de durable, d’ailleurs, lui ? C’est du pétrole à la base. Il pollue (à la production et lors de son usage). Il n’est donc pas renouvelable et polluant. En quoi est-il écologique ? Un peu moins d’émissions ? C’est nettement plus écologique de privilégier les transports en commun et encore plus les modes doux chaque fois qu’on peut (ce qui n’est pas toujours plus long en centre-ville, loin de là)... Et c’est encore nettement plus écologique de repenser ses propres déplacements pour se dispenser de la possession d’une voiture (sans gâcher sa vie sociale pour autant). Vive les logiciels libres mais attention à ne pas se croire écolo juste parce qu’on roule au GPL... ;)

Répondre à ce message

Ecologique ?? , le 1er septembre 2008 par Marc (0 rép.)

Enfin, la démarche écologique de l’automobile ou de l’informatique est trés discutable voire une foutaise. Mais on commence à penser à économiser. Voila j’ai grillé 300 Watts pour ça.

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 1er septembre 2008 par Marc (1 rép.)

Tu aurais du (pu) pousser ton raisonnement poussif un peu plus loin et dire :

"Utiliser des logiciels libres c’est comme (et pas un peu) rouler avec une voiture à moteur à air ou à eau !"

Ca existe ça fonctionne et c’est gratuit ou presque. Pffiu...

Références nécessaires.... , le 8 septembre 2008 par Siltaar

Pour reprendre Nojhan et ses Geekscottes : http://www.nojhan.net/geekscottes/index.php ?strip=59

« Références nécessaires... »

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 1er septembre 2008 par Marc (1 rép.)

L’informatique c’est un comme prendre sa voiture pour aller acheter une baguette. Certes ça va plus vite. Quoique...

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 1er septembre 2008

"Si vous ne savez pas résoudre votre problme, l’informatique vous aidera à ne pas le résoudre, mais beaucoup plus vite". Pareil pour la voiture

Répondre à ce message

voitre au gaz méthane (GNV) , le 1er septembre 2008 par Eric (2 rép.)

Quand à moi j’ai ubuntu à la maison et je roule avec une voiture au gaz méthane qui est moins polluant que l’essence en terme de rejet de Co2 et surtout ne rejette aucune particule fine. L’avantage du méthane par rapport au GPL est que les grands parking sous-terrain ne sont pas interdits. (risque d’explosion pour le GPL qui est un gaz lourd alors que le méthane est très volatile et se dissipe rapidement en cas de fuite) Un autre avantage qui est énorme à mon avis est la possibilité (qui existe déjà à Zurich par exemple) de fabriquer le méthane à partir de déchets organiques (biomasse). Dans ce cas, le bilan écologique est neutre car les déchets organiques (boues d’épuration, déchets agricoles, végétation, etc.) rejettent de toute manière du Co2 en pourrissant. Donc autant en profiter. En résumé, vive le gaz méthane qui est soit directement tiré des entrailles de la terre (c’est le bon vieux grisou) ou alors "préparé" avec des déchets organiques.

-----> http://www.vehiculeagaz.ch

voitre au gaz méthane (GNV) , le 1er septembre 2008

Oui, cela se développe, notamment à Lille et Montpellier où il y a des usines de méthanisation de déchets ménagers et végétaux.

C’est bien comme technique, mais il ne faut pas compter dessus pour remplacer complètement le pétrole.

voitre au gaz méthane (GNV) , le 16 octobre 2008 par vb

Les voitures fonctionnant au GPL sont acceptées partout pour peu qu’elles soient équipées d’une polyvanne de sécurité ce qui est le cas de 100% des modèles récents.

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 28 août 2008 (0 rép.)

La plus part des logiciels libres que j’utilise c’est pas vraiment par philosophie, écologie, altruisme ou machinisme c’est parce que ce sont de bons logiciels qui me permettent de faire ce dont j’ai besoin.

Répondre à ce message

Le GPL n’est pas un carburant écologique ... , le 28 août 2008 par JPierre (3 rép.)

cf ce lien : L’arnaque écolo du GPL prouvée en Allemagne

En bref, en testant sur une Ford Focus, disponible sur le marché allemand en versions essence, diesel, Flex-Fuel (superéthanol E85), GPL et GNV, le résultat est que le GPL est le pire des carburants du point de vue des émissions de CO2.

Par ailleurs, en France le GPL est moins cher grâce à une fiscalité avantageuse. A quand des incitations fiscales pour le logiciel libre ?

Plus sérieusement, il n’est pas sûr que cet article ait sa place sur Framasoft. Qu’en pensez-vous ?

Le GPL n’est pas un carburant écologique ... , le 28 août 2008 par armen

C’est sûr qu’au niveau CO2, le diesel est devant l’essence. Mais pour d’autres polluants, ce n’est pas le cas. ça donne quoi au niveau du GPL (NOX, gaz non brulés, ...)

La production d’essence n’est-elle pas plus polluante (raffinage) que celle du GPL (compression) ?

Je ne veux pas dire que l’étude allemande n’est pas intéressante, mais je suis curieux de savoir si on peut avoir des infos sur une partie plus importante de la chaine.

Le GPL n’est pas un carburant écologique ... , le 29 août 2008 par Siltaar

Une incitation fiscale... ? Et qu’est-ce qui peut bien motiver l’état français à accorder des ristournes fiscales aux usagés de ce carburant si ce n’est son aspect écologique avéré ?

Le GPL n’est pas un carburant écologique ... , le 29 août 2008 par JPierre

Pour info, cette étude de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie).

En résumant l’étude, cela donne question pollution : le GPL selon les polluants recherchés, c’est des fois un peu mieux, des fois moins bien. Et on n’est pas sûr de la tenue dans le temps de ces résultats (passés 30 000km d’après eux pour certains véhicules). Cette étude ne permet pas d’associer GPL et écologie.

Il reste toujours plus « écologique » d’acheter une voiture qui consomme moins par nature (taille, motorisation) que de convertir n’importe quel modèle essence au GPL.

Répondre à ce message

Le GPL ne préserve pas tant que ça les moteurs , le 27 août 2008 (1 rép.)

En fait le GPL ne préserve pas tant que ça les moteurs. Effectivement c’est un gaz mais cela n’empêche pas la formation de résidu de combustion. Bon, en fait le principal problème du GPL c’est qu’il brule à une plus haute température que l’essence et donc use plus vite les soupapes. Pour éviter ça il faut vérifier régulièrement le jeu de fonctionnement de ces soupapes (sinon ça coute cher).

Sinon la comparaison est amusante :p

Le GPL ne préserve pas tant que ça les moteurs , le 29 août 2008 par Siltaar

Ce phénomène (d’usure des soupapes) était effectivement un problème sur les premiers modèles, mais on a fait du chemin depuis :-)

http://www.cfbp.fr/ ?p_idref=1081#SIGNET_18 :

« C’est pourquoi, pour ces moteurs « fragiles », les renforcements de sièges de soupapes sont proposés. Mais la généralisation des moteurs 16 soupapes et le renforcement de ces soupapes sur la plupart des moteurs actuels ne posent plus de problèmes. »

Après, cet article était effectivement pensé pour être distrayant en période creuse :-)

Répondre à ce message

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 27 août 2008 par NicolasDumoulin (2 rép.)

Moui. Pour moi, oser passer au GPL pour affirmer son idéal philosophique en écologie, c’est un peu comme passer de IE à Firefox en restant sous Windows. Donc certes, les deux sigles permettent un clin d’œil, mais de là à faire un tel rapprochement, et surtout dans ces conditions (motivation écologique).

Pour moi, si on devait transposer le Libre du logiciel au transport, ce serait plutôt les transports en commun (partage, bien commun), ou le vélo où on peut avoir une réelle autonomie avec le moyen qu’on utilise, et donc être aussi libre qu’avec une distribution logicielle Libre.

Et là, le réapprentissage est encore plus radical ;-) C’est vraiment deux mondes différents. Tandis qu’en passant au GPL, on reste quand même dans un monde de bagnoles, avec tous ses travers …

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 29 août 2008

Tout à fait d’accord, ça sent l’écotartufferie à plein nez. Un article pour rien. Désolé.

Cela n’enlève rien à la qualité de Framasoft dans son ensemble... ... à condition de ne pas renouveler ce genre de sottises trop souvent

Utiliser des logiciels libres, c’est un peu comme rouler avec une voiture au GPL... , le 29 août 2008 par Siltaar

Rhoo, mais y’avait aussi une note d’humour joyeuse et festive dans cette note...

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

_MG_8657 _MG_8657
Creative Commons BY-SA