Progect et Pdesk

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

Amateurs de l’ordre, têtes en l’air, accros du PDA ou récents convertis à la méthodes GTD, vous cherchez un moyen de classer des projets sur autre chose qu’un outil papier qui vous oblige à rayer et réécrire mainte fois vos plans. Seulement voilà, pour tuer la mouche qu’est votre mois de labeur, la ToDo list fait office de cure dent, GanttProject de marteau piqueur. Le couple Progect et Pdesk se présente alors comme la solution du juste milieu : facile, souple, et vraiment profitable. Au menu, gestion de projets divisibles en sous-taches, avec en entrée un éditeur d’arborescence, et comme dessert une gestion claire des meta-données en voyage ou au bureau.

Progect

Progect est le programme qui s’installe sur la version électronique de votre cerveau, si celui-ci est un Palm. Il permet d’ouvrir des projets dans lesquels ont peut lister des taches. Ces dernières peuvent accueillir des sous-tâches, qui elles-mêmes peuvent être divisées et ainsi de suite, vous permettant d’obtenir une arborescence qui rappellera celle de notecase. Tout comme cet outil d’ailleurs, vous pouvez à tout moment copier / coller / couper des branches afin de revoir vos obligations ou simplement vous constituer des modèles tout prêt à utiliser.

Pour chaque branche, on retrouve les fonctions indispensables ainsi que quelques bonus bien pratiques. On peut déterminer le type de noeud : tache en cours (représenté par un pourcentage), action (une simple check box), numérique (si l’on peut quantifier en nombre de choses faites) ou informatif (juste une annotation, rien à faire de particulier). L’état d’avancement d’une tache pourra alors être réglé manuellement ou sera calculé automatiquement selon l’état des sous-tâches qui la compose. A cela s’ajoute la mise en place d’une échéance, la priorisation sur une échelle de 1 à 5, l’ajout d’une note et la classification par catégorie. Petit défaut regrettable, ces catégories doivent être recréés pour chaque projet. Le plus sur lequel il n’y a en revanche rien à redire, c’est la possibilité de lier chaque tache à la ToDo liste native du Palm, ceci incluant la prise en compte de la catégorie, de l’échéance et de la priorité. Productivité assurée !

Puisqu’il ne faut pas perdre le fruit de son travail et que parfois on aime aussi faire parvenir un résultat à autrui, il est possible d’exporter au format Doc ou HTML chaque projet. Mieux encore, on peut l’envoyer à un autre PDA par infra-rouge (le « beamer »). Reste que Progect, malgré l’organisation qu’il permet et sa prise en main exemplaire, souffre d’un défaut assez rédhibitoire : sa lenteur. Plus un projet est gros, plus le temps de réponse est lent. Ceci peut se pallier en partie en désactivant pour chaque projet la synchronisation automatique avec la ToDo List et en l’opérant manuellement une fois toutes les opérations effectuées. Malheureusement, en plus de ne pas tout résoudre, cela demande de penser à chaque fois à effectuer cette opération, et ne dispense pas de taper son texte sous graffiti, une méthode de saisie pour le moins contraignante dans le cas de longs passages à rédiger. C’est là que l’acolyte Pdesk vient rendre l’expérience encore plus agréable.

Pdesk

Pdesk est le pendant pour le PC de bureau de Progect. Il se synchronise avec l’ordinateur de poche et permet d’éditer les projets avec un vrai clavier et un processeur puissant. Le plaisir d’une saisie vive et pratique ainsi que l’assurance d’avoir une sauvegarde de son travail balaye du coup toutes les raisons qui vous pousssaient à ne pas tout mettre, de votre dernière mission marketing à la fiche d’entretien de votre ordinateur, sur Progect.

Puisque rien n’est jamais parfait, on se permettra quelques regrets : Pdesk ne permet pas de faire le lien avec la ToDo list dans son Interface, ce qui du coup ne corrige pas une des raisons de la lenteur de Progect. Enfin, il n’existe pour le moment qu’une version pour Windows. L’auteur exprime pourtant son désir de sortir une version pour les Unix, ce qui devrait être facilité par le fait que Pdesk est écrit en Python, mais les messages du forum datent de 2006. A noter que les sources fonctionnent déjà sous Linux à condition d’être expérimenté dans la résolution des dépendances, un casse tête que cependant même les programmeurs n’ont pas forcément envi de passer du temps à résoudre pour pouvoir utiliser ce soft. J’ai tenté l’aventure, mais il faut retourner sous Python 2.4, et ensuite se battre avec la bibliothèque wxPython... Pour le moment j’ai choisi un pis aller qui consiste à utiliser mon ordinateur d’entreprise sous Windows, ou passer par une machine virtuelle. Cela n’altère en rien la qualité du programme, d’autant que la majorité des habitués de Framasoft restent des windowsiens qui ne rencontreront donc aucun problème.

Ce duo est une petite merveille de plus du monde libre qui offre un médium de confiance pour gérer ses plans actuels et futurs. Je l’utilise avec satisfaction pour gérer mes projets petits ou grands, personnels comme professionnels, qui nécessitent plusieurs étapes : faire une carte de visite, entretenir la voiture, créer un site web... Il remplace avantageusement les solutions propriétaires bien qu’on regrette l’absence de gestion de tags, comme par exemple sous l’excellent mais fermé ShadowPlan.

Attention : Le développeur d’origine ayant passé la main, pour avoir les dernières versions, rendez-vous :
- Ici pour Progect
-  pour PDesk
(Site d’origine d’alawa)

Merci à e-satis pour la rédaction de cette notice sur le Framawiki. Merci à fero14041 pour la mise à jour

Tags:
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Progect et Pdesk , le 31 août 2008 par Gepel (0 rép.)

Bonjour

utilisateur fréquent de Progect sur palm depuis plus de 2 ans, je viens d’installer Pdesk sur mon poste (windows xp). Il énumère bien automatiquement les différents "projets" associé à mon profil, mais lorsque j’en demande l’ouverture, le système rejette la demande en spécifiant que File c :\programFiles\Palm\...lbPG-nomprojet.pdk is not a progect database. Quelqu’un a-t-il une explication ?

Répondre à ce message

Progect et Pdesk , le 26 août 2007 par Lionel (4 rép.)

Bonjour,

A l’utilisation il précise que j’ai une version non enregistré et demande 12 $ !

Y a peut être un problème.....

Progect et Pdesk , le 27 août 2007 par Emmanuel P.

Es-tu sûr d’avoir bien téléchargé PDesk et non ShadowPlan ?

Le prix que tu indiques me rappelle + :- celui de Shadowplan, et Progect et Pdesk sont gratuits.

Dans l’article, clique sur le lien vers le site officiel.

Progect et Pdesk , le 27 août 2007

Bonsoir

en fait il ne faut pas télécharger sur le site mais prendre le lien vers sourceforge, la version est alors bien en GPL tandis que sur le site ....

Progect et Pdesk , le 28 août 2007 par e-satis

Libre ne veut pas dire gratuit. Ils ont tout à fait le droit de vendre leur produit sur le site pourvu qu’ils respectent leur licence, notamment en fournissant les sources.

Progect et Pdesk , le 26 mars 2009

Libre ne veut pas dire gratuit. Ils ont tout à fait le droit de vendre leur produit sur le site pourvu qu’ils respectent leur licence, notamment en fournissant les sources.

-----> http://www.up-0.com

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

The race (part 4) The race (part 4)
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks