NVDA - Non Visual Desktop Access

Site officiel
Bookmark and Share

NVDA est un lecteur d’écran, au même titre que JAWS. Couplé à la synthèse vocale libre eSpeak ou au braille créé par brlltty, il rend accessible aux non-voyants Windows et une partie des logiciels fonctionnant dans cet environnement.
Il procure donc aux personnes déficientes visuelles un retour vocal ou tactile par la plage braille des informations sur l’écran.
Le but de ce lecteur d’écran est de concurrencer les lecteurs d’écran commerciaux très onéreux (entre 1000 et 2000€) tel que Jaws ou Window-eyes et ainsi de permettre aux personnes en situation de handicap visuel de profiter de leur outil informatique sans s’acquitter d’un surcout supplémentaire par rapport "aux voyants".

NVDA est compatible avec un certains nombre de logiciels, et permet notamment de :
- naviguer sur internet avec un navigateur traditionnel comme Internet Explorer, Mozilla Firefox ou Chromium ;
- écrire et lire des documents avec Microsoft Office, OpenOffice.org/LibreOffice, IBM Lotus Symphony, Notepad++, etc... Pour OpenOffice/LibreOffice, il faut installer Java Access Bridge et activer les options d’accessibilité d’OOo ;
- envoyer et recevoir des e-mails avec Outlook ou Thunderbird ;
- utiliser l’invite de commande DOS ;
- gérer Windows au travers de l’explorateur et autres outils Windows.

Comparé aux lecteurs d’écrans propriétaires hors de prix, NVDA est une alternative jeune (2006) dont les fonctionnalités sont presque identiques à ses concurrents, les différentes mises à jour étant très riches en terme de nouveautés. Ce rythme fréquent de mises à jour (2 en 2010) permet de combler rapidement les manques et de prétendre être une alternative crédible aux concurrents propriétaires (Jaws, Windows-Eyes) ou non (Orca sous Linux).

La voix Espeak n’est pas des plus agréables, mais a considérablement gagné en qualifié au fil des versions. Elle est désormais audible. Il est toutefois possible de lui substituer des voix compatibles avec les normes SAPI 4 et 5. dont un exemple situé en bas de page vous convaincra.

Les atouts de NVDA face à ces solutions propriétaires sont sa licence et son prix (les synthèses vocales sont excessivement chères, pour un public rarement aisé), et la possibilité de faire évoluer le logiciel qui commence déjà à être suffisamment abouti pour concurrencer ses homologues non-libres.

De plus, Il existe en version « portable » ce qui permet de l’utiliser sur la machine d’un ami, sans lui installer un logiciel qu’il ne désire pas. Enfin, il semble pallier quelques « oublis » des versions propriétaires, comme les petits sons pour notifier l’évolution des barres de chargement, ou le placement de la souris (très énervant, mais pratique).

En bref, NVDA est un bon lecteur d’écran qui a de l’avenir. Les voix françaises sont en perpétuelle évolution, mais peinent encore à se situer au même degrés de compréhension qu’éloquence, la synthèse du très propriétaire et très onéreux Jaws.

En définitive, NVDA est très pratique et permet aux malvoyants / aveugles d’être plus autonomes sans se ruiner. La version portable de ce logiciel est de loin son plus gros avantage, l’utilisateur n’est plus cantonné à son ordinateur personnel, il peut enfin accéder à celui des personnes voyantes !

Tags: NVDA visual Desktop Access didier jimmy mix live Leonidas the perfusion bass part mer deux heures party with dee jay marco
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

NVDA - Non Visual Desktop Access , le 30 mars 2011 (0 rép.)

L’adresse du site francophone a changé.

Vous pouvez désormais le trouver sur : http://www.nvda-fr.org/

Alain

-----> http://www.nvda-fr.org/

Répondre à ce message

NVDA - Non Visual Desktop Access , le 20 juillet 2007 par Patrick (1 rép.)

Bonsoir à tous,

juste un petit commentaire sur la fiche descriptive et préciser que NVDA n’est pas un logiciel de synthèse vocale mais un logiciel lecteur d’écran qui envoie les données vers une synthèse vocale.

Il est vrai que les dernières versions incluent un logiciel de synthèse vocale dans l’installeur.

La prochaine étape consistera à intégrer un logiciel pour piloter une plage braille.

Ayant eu l’occasion de l’installer chez une personne mal-voyante je doit dire, au vue de la jeunesse du projet, que c’est un logiciel qui n’a pas à rougir, en terme de facilité d’utilisation et de performance, avec des logiciel commerciaux sur le marché depuis de nombreuses années.

Je signale aussi l’existence d’un navigateur texte, malheureusement seulement freeware et fonctionnant seulement avec IE6 et au delà, nommé webbie qui est très efficace.

Voici, à titre d’info l’adresse de la partie francophone du site : webbie

Cordialement, Patrick

NVDA - Non Visual Desktop Access , le 19 mai 2011 par Jean G.

Bonjour à toutes et tous, Complétons ces informations, car les choses évoluent. 1) L’offre de synthèses vocales comprises dans NVDA s’est enrichie depuis l’été 2010, avec la synthèse libre Svox Pico, qui propose des voix dans plusieurs langues, dont une agréable voix féminine en français. 2) NVDA peut piloter une plage braille, gràce au logiciel de traitement braille BRLTTY, un standard libre également. 3) WebbIE, navigateur Internet permettant une navigation en mode texte ou en mode graphique allégé (pas d’animations) est devenu libre aussi ! Jean G.

Répondre à ce message

NVDA - Non Visual Desktop Access , le 20 juillet 2007 par Paoh (1 rép.)

Je reporte ici un commentaire anonyme que nous avons reçu dans les modifications. (Je me suis permis de corriger quelques coquilles)

"NVDA permet l’utilisation de synthèse vocale à la norme sapi4 et 5, de bien meilleure qualité que celle fournie par défaut. Contrairement à ce qui est dit dans la fiche il n’est pas plus compliqué d’usage que les logiciels payants, même plus simple à mon avis. Pour l’utilisation avec la souris il faut aller doucement vu que NVDA lit tout ce qui se trouve sous la souris : si vous ne lui laissez pas le temps de lire, la synthèse vas bégayer.

Pour utiliser OpenOffice il faut installer java, java acces bridge et en suite activer l’option d’accessibilité dans les options d’OpenOffice.

Pour finir, je voudrais dire que le projet manque de développeurs : si vous connaissez bien le langage python vous pourrez peut-être apporter votre aide au projet. Il en a besoin pour évoluer rapidement et concurrencer les logiciels payants."

NVDA - Non Visual Desktop Access , le 31 mai 2010 par jean-michel

je suis désolé d’avance pour les phrases qui vont suivre car je sais que ce n’est pas facile de contenter tout le monde étant moi aussi impliqué dans la fourniture de logiciel . il est aussi difficile de faire bien dans les premières versions d’un logiciel . je tiens simplement à dire que cela fait deux fois que je l’installe et deux fois que je le désinstalle. ça ’bippe’ sans arrêt c’est très pénible à l’évidence on devrait démarrer sur un menu de configuration mais ce n’est pas le cas.j ’ai lu le guide c’est avec un ensemble de touches trés inconfortable que tout se dirige je suis voyant et je le testais pour un ami non voyant je pense que cela doit être encore + difficile pour eux.

Répondre à ce message

NVDA - Non Visual Desktop Access , le 19 juillet 2007 par Monique (0 rép.)

Bonjour,

En tant que consultante pour l’accessibilité des sites Web d’une part, adepte des logiciels libres d’autre part, je suis vivement intéressée par ce logiciel qui évolue très rapidement !

Une précision : ce projet est dû à l’initiative de Michael Damien Curran, un jeune Australien non-voyant dont un des principaux objectifs est de permettre l’utilisation de NVDA non seulement avec les logiciels propriétaires courants fonctionnant sous Windows mais aussi et surtout avec des logiciels libres.

Je tiens aussi à souligner la forte implication des membres de la liste ALLOS (Accessibilité des Logiciels Libres et de l’Open Source) : tests, suggestions, traduction en français, site Web... (Michel Surch s’est inscrit comme traducteur francophone dans l’équipe du projet NVDA et y remonte les commentaires des membres de la liste).

Amicalement, Monique

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

Campo de' Fiori Campo de’ Fiori
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks