PC-BSD

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

PC-BSD est un système d’exploitation UNIX libre pour postes de travail, une distribution reposant sur l’environnementKDE, simple et conviviale comme beaucoup de distributions GNU/Linux, à ceci près qu’elle est basée sur FreeBSD et non sur GNU/Linux.

Dans la très nombreuse famille des systèmes d’exploitation libres, la grande majorité des distributions sont basées sur le noyau Linux et les outils GNU, au point que l’expression « distribution Linux » (ou distribution GNU/Linux pour les puristes) s’est banalisée et est devenue quasi-générique pour tous les UNIX libres, le titre de cette catégorie de Framasoft en atteste. Il y a pourtant une autre branche des UNIX libres qui forme aussi une (petite) famille, celle des BSD, qui se différencie clairement des Linux sur plusieurs points, et notamment son origine.

Alors que les distributions GNU/Linux sont toutes issues de la rencontre entre le noyau Linux initié par Linus Torvalds et l’ensemble des outils de base nécessaires à la constitution d’un système d’exploitation complet, les outils du projet GNU ; les distributions BSD ont toutes pour origine l’UNIX de Berkeley qui comprenait un noyau et tout un ensemble (moins complet que celui de GNU) d’outils système.

D’autres différences importantes séparent les deux familles (les licences GPL et BSD en premier lieu, qui différent sur des points clés comme leur utilisation au sein de projets fermés et propriétaires), mais ce sont, pour l’essentiel, deux UNIX libres, très semblables, exploitant la même gamme d’outils et logiciels (allant du compilateur GCC aux environnements GNOME ou KDE), et permettant de composer des distributions tout à fait similaires pour l’utilisateur final.

Une autre différence entre les deux familles, leurs modèles de développement : très cadré et centralisé pour les BSD ; très décentralisé, presque anarchique, pour Linux, avec intégration dans le noyau de développements séparés et divers. Avec pour résultat, une plus grande robustesse et cohérence des BSD dans les domaines où ils ont choisi de se spécialiser, et un retard fonctionnel dans d’autres domaines, alors que Linux intègre plus rapidement toutes les nouveautés techniques, que ce soit au niveau du matériel ou du logiciel.

Dans les faits, les BSD sont surtout utilisés dans les domaines des serveurs et de la recherche, quand ils ne sont pas repris par Apple ou Sun pour bâtir leurs propres systèmes d’exploitation.

Le plus généraliste des BSD est FreeBSD, mais même lui n’est pas facile d’accès, l’installation n’a rien d’évident (même si son programme d’installation est très bien pour un initié) et il n’est donc pas du tout accessible au néophyte. Il y a cependant un bon nombre de distributions très spécialisées, et donc très simples à mettre en œuvre, comme FreeNAS ; et d’autres très conviviales comme le Live-CD FreeSBIE ou les distributions d’installation aisée DesktopBSD ou PC-BSD.

C’est cette dernière, PC-BSD, qui est présentée ici. Elle représente une étape importante pour rapprocher FreeBSD des utilisateurs. L’idée directrice de PC-BSD est d’être une distribution toute simple pour poste de travail, basée sur l’environnement de bureau KDE, simple à installer et administrer au quotidien, une distribution banale en somme mais basée sur FreeBSD et héritant de ses grandes qualités, ainsi que de ses défauts.

Pour ce qui est de l’installation, deux CD suffisent (le deuxième ne comportant que les traduction du système est même inutile pour les anglophones), elle se fait toute seule en un quart d’heure ou vingt minutes en ne répondant qu’à quelques questions aussi triviales que la langue désirée, le type de clavier, le fuseau horaire, la configuration réseau local (DHCP ou adresse IP + masque de sous réseau + ...), et la toujours délicate question du partitionnement du disque dur, en mode graphique et extrêmement simple mais avec l’inconvénient (comme tous les BSD à ce que j’en sais) de ne pas proposer de redimensionner une partition existante, il ne sait qu’utiliser tout ou partie de l’espace disque disponible ou faire de la place en supprimant des partitions ; dans le cas classique où votre partition Windows occupe tout le disque il vous faudra faire de la place avec un logiciel sous Windows ou un Live-CD Linux avant de démarrer l’installation de PC-BSD.

Une fois installé, PC-BSD vous présente un simple environnement KDE, proprement installé et francisé, avec le panel habituel d’outils KDE plus quelques outils d’administration fournis par PC-BSD lui même, mais c’est tout ! Pas d’OpenOffice, pas de Firefox, pas de ... juste le système d’exploitation.

Pour installer les logiciel que vous désirez, PC-BSD propose un système qui se veut aussi simple et basique que les exécutables d’installation sous Windows : vous téléchargez le fichier (uniquement sur le site de PC-BSD pour l’instant !), vous double-cliquez dessus, vous saisissez le mot de passe de l’utilisateur root et quelques secondes après votre logiciel est prêt à l’emploi. Il ne vous plait pas ? Démarrez l’outil de gestion des logiciels PC-BSD et dés-installez le logiciel en question en quelques secondes sans interférer avec aucun autre logiciel (pas de problème de dépendances).

Ce système est simple et agréable pour les vrais néophytes et les gens comme moi, mais les aficionados de BSD choisiront certainement d’exploiter le "port tree" (l’arbre des logiciels portés, soit la base de plus de 14000 logiciels adaptés à FreeBSD) de FreeBSD, avec pkg_add et/ou "make install clean" (les gens comme moi mélangeront les deux méthodes qui ne s’excluent nullement l’une l’autre). L’un des petits outils d’administration de PC-BSD permet de télécharger en un clic le port tree à jour ou les sources du système, c’est donc bien un système FreeBSD 6 qui est proprement installé.

Si les avantages de PC-BSD n’apparaissent pas au premier contact (les performances, la robustesse, la sécurité, ... du moteur BSD ne sautent pas tout de suite aux yeux, et ne représentent pas forcément un avantage décisif pour beaucoup d’utilisateurs), certains de ses défauts peuvent s’avérer tout de suite rédhibitoires. ATI, par exemple, ne fait pas de pilotes FreeBSD pour ses cartes graphiques (mon portable en sait quelque chose !), ce qui interdit une utilisation normale d’applications multimédia comme MPlayer ou Xine, sans parler des applications et jeux 3D (qui fonctionnent fort bien avec une NVIDIA et ses pilotes FreeBSD par exemple). Il faut avec PC-BSD être encore plus vigilant sur le choix du matériel et des périphériques qu’avec GNU/Linux.

Voilà PC-BSD, rien d’exceptionnel à première vue (banal vous dis-je !), juste une distribution simple, agréable et solide, une importante participation à la diversité du libre en faisant de FreeBSD une distribution pour poste de travail. Pas de quoi fouetter un chat, mais il est sur un de mes PC et il y reste, et même sur mon portable, je n’arrive pas à me décider à le virer alors qu’il faudra bien puisque la carte graphique est une ATI.

Banal et plaisant. Je ne sais pas s’il faut s’écrier « BSD arrive sur nos bureaux ! », mais l’idée me séduit assez.

Tags:
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

PC-BSD , le 1er août 2012 par popol (0 rép.)

Bah BSD c’est le top du top.

Par contre vaut mieux se faire la main sur un Linux avant.

Le projet PC-BSD est une tentative de pré-mâcher le travail ce qui est pas mal.

Après ça reste un solide système mais qui demande de bien connaître Unix.

Répondre à ce message

PC-BSD-pb d’install cd2 , le 25 juin 2007 par jaufray (0 rép.)

bonjour, j’ai éssayé d’installer pcbsd, mais au rajout du cd 2 pour les langues, il ne veut pas rajouter le rajouter !!! que puis je faire ?

Répondre à ce message

PC-BSD , le 25 janvier 2007 par Aeroman (0 rép.)

Super distibution en français s’il vous plaît (choix de la langue en début d’installation, le menu est très clair). Testée avec vwmare sous Ubuntu Edgy, je suis étonné par la fluidité et la limpidité (le mot m’est venu comme ça mais c’est le 1er des 2 mots qui importe). Contrairement à "win Xp" que je ne dénigrerai pas (j’ai fait mes premières armes dessus), j’avoue être bluffé, aucun ralentissement observé, gel de la souris ou messages d’erreur qui peuvent toujours survenir en cours de session (because la virtualisation vwmare malgré les fameuses tools). Je n’ai pas testé le système en profondeur ni la communauté mais la première impression est excellente, d’ailleurs à l’usage, c’est plus qu’une impression, c’est une réalité virtuelle. Très bon boulot donc pour une distrib BSD stable & plus sécuritaire encore qu’une linux traditionnelle. Je l’installe en ce moment même. J’incite donc la plupart d’entre vous à franchir le pas, vous ne serez pas déçu, PCBSD rivalise aisément avec Fédora, Suse, Ubuntu, Mandriva 2007, Zenwalk etcaetera... Merçi à tous les contributeurs du monde libre.

Répondre à ce message

PC-BSD , le 27 septembre 2006 par Benco71 (0 rép.)

À savoir : PC-BSD ne fonctionne qu’avec des PC i686 ou plus. Les 586 ne sont pas compatibles.

Répondre à ce message

PC-BSD , le 30 juillet 2006 (0 rép.)

Il semble que les cartes ATI soient prises en charge dans la nouvelle version 1.2 (beta version - sortie officielle 08/2006). http://www.pcbsd.com/ ?p=changelog

Retours d’expérience (forum QuebecOS)

Répondre à ce message

PC-BSD , le 18 juillet 2006 par Silvyn ! (1 rép.)

Moi je ne peux que conseiller de tester, même si à la base on n’est pas vraiment fan de KDE, car l’ensemble est quand même très très chouette. Un réel bravo aux développeurs.

PC-BSD , le 19 juillet 2006

J’ai suivit PC-BSD depuis la 0.8.3 (22 octobre 2005) et j’ai participé activement comme deux milles autres au test de cette distribution encore très jeune et finalement je l’ai laissé tomber pour MEPIS car je préfère attendre qu’elle prenne du coffre, néamoins j’ai pu voir combien elle a gagné en stabilité depuis le début et je ne peux que féliciter les développeurs ! Toutefois le système PBI est une excellente idée tant que ces auto-installeurs ne deviennent pas rapidement obsolètes... Quant à l’hardware, ça peut devenir problématique avec les cartes Wi-Fi et les cartes graphiques, quoique pour nvidia il existe un driver a configurer en éditant des fichiers pour la résolution.

Je n’ai donc qu’une chose à dire : Bonne continuation et longue vie à PC-BSD ;)

Répondre à ce message

Forum francophone , le 17 juillet 2006 (1 rép.)

L’adresse du forum francophone est obsolète, pour des raisons de pérennité des données et d’unification des forums non-anglophones ceux-ci sont passés sous Goggle Groups. Depuis quelques jours la nouvelle adresse est http://groups.google.com/group/pcbsd-fr

Bon surf ! 1000k

Forum francophone , le 18 juillet 2006 par Léviathan

Merci de la précision, nous avons modifié l’article.

Cordialement,
Léviathan

Répondre à ce message

PC-BSD , le 17 juillet 2006 par Droopy_37 (2 rép.)

Bonjour,

merci pour ce tableau bien brossé qui compare les deux branches GNU et BSD... Pour ma part, je connais les deux pour avoir, à l’époque, travaillé à cheval entre des stations avec leurs UNIX maison (SGI et HP), et des PC pour du calcul scientifique. L’architecture UNIX devenant reservée aux calculateurs centraux, la migration sur PC s’imposait. Au départ, la Red Hat (et oui, ca date !) était très bien : complète, tout fonctionnait dessus, et tous les outils étaient présents, mais à la longue et à force de triturer le système dans tous les sens, certaines défaillances et lenteurs sont apparues, et surtout nous avions perdu le confort et la réactivité des stations. Comme il est dit dans ce desciptif, BSD est moins orienté "bureau". Les outils d’administration sont plutot du style ligne de commande. Les ressources sont donc plus facilement gérées par l’utilisateur et réparties sur les process désirés.

Même si ce ne sont que les noyaux, la philosophie GNU/linux vise à populariser un système grand public, alors que la branche BSD se revendique directe descendante d’un UNIX de station de calcul. Cela se retrouve dans la structure : modulaire pour l’un et monolithique pour l’autre (avec le nombre de process que cela entraine !).

Au final, un BSD facile à installer : oui, mais pour quoi faire ? BSD n’a pas toutes les fonctionnalités d’une distribution linux, mais il est plus "facile" à administrer car ayant moins de process "secondaires". Son principal intérêt est une gestion plus claire des ressources machine. Il est donc plus à conseiller pour des applications spécifiques (serveur, calcul...).

A conseiller donc plus aux administrateurs et bidouilleurs plutot qu’à ceux qui veulent juste découvrir. Ces derniers risqueraient d’être déçus. Je mettrais ce BSD avec interface au même niveau qu’une Slackware, pour donner un autre ordre d’idée.

Droopy_37

PC-BSD , le 17 juillet 2006

J’ai du mal à voir où un GNU/Linux est plus modulaire qu’un FreeBSD. Le noyau BSD + l’userland BSD est une base similaire au noyau Linux + l’userland GNU, au dessus duquel on rajoute le serveur X, l’environnement de bureau, etc. Se baser sur FreeBSD a ses avantages comme ses inconvénients, mais rien n’empêche l’administration avec des outils graphiques et l’accessibilité à des débutants, ce qui est le but de PC-BSD. Les bidouilleurs et administrateurs ne sont pas sa cible première.

Amicalement, 1000k

PC-BSD , le 19 juillet 2006

Bonjour, pour refixer les choses, je parlais de BSD en général. Effectivement, il existe des outils graphiques pour gérer sa machine, à l’image de linux. Mais j’estime qu’il y a une différence entre un bsd ou tout fonctionne à partir du noyau et un linux ou il y a des process pour un peu tout. Cela est tres visible lorsque l’on suit ses process de près (occupation temps processeur et occupation de la mémoire).

la distribution PC-BSD présentée ici gomme un peu, voire complètement cet aspect qui peut s’avéré primordial.

Droopy_37

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

4ish 4ish
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks