Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux

Donner le goût de se frotter à Linux afin qu’il devienne un jour votre système d’exploitation principal est l’un des objectifs d’un site comme le nôtre. Dans cette optique il n’est peut-être pas inutile de rappeler quelques écueils à éviter lorsque vous vous lancez pour la première fois dans une telle opération.

Une traduction collective pilotée par Mouf (que nous remercions) d’un article de Jem Matzan publié le 31 août 2005 sur Linux.com.

Certains, à commencer par nous, regretterons l’absence d’Ubuntu dans la liste des distributions Linux du débutant, ce qui n’enlève rien à la pertinence du propos [1].

Les nouveaux utilisateurs de GNU/Linux [2] ont tendance à commettre les mêmes erreurs lorsqu’ils essaient GNU/Linux pour la première fois. Les raisons de ces erreurs sont diverses : parce que GNU/Linux est un OS différent ; parce que Windows encourage de mauvaises habitudes ; parce que les utilisateurs choisissent la mauvaise distribution ; parce que la planète Mercure est sur le déclin ; et une myriade d’autres possibilités. Voici quelques solutions à cinq problèmes courants sous GNU/Linux

Le choix de la distribution

Tout le monde a une opinion sur la distribution GNU/Linux avec laquelle vous devriez commencer, et la plupart de ces opinions ne sont pas pertinentes. Les utilisateurs de GNU/Linux sont souvent de mauvais conseil dans le choix d’une distibution car ils sont trop occupés à défendre leur distribution préférée pour considérer les besoins des nouveaux utilisateurs. Les experts de GNU/Linux sont souvent trop éloignés de leurs premières expériences sous Linux et sont trop engagés avec des distributions difficiles à prendre en main telles que Debian, Slackware, Gentoo, etc... Et pourquoi pourriez-vous vous en sortir facilement avec une distribution simple à utiliser alors qu’eux avaient dû tout faire en ligne de commande la première fois qu’ils ont utilisé GNU/Linux il y a dix ans ?

Après avoir passé en revue, au fil du temps, de nombreuses versions de douzaines de distributions, je peux vous dire deux choses : qu’un bureau GNU/Linux est affaire de goût, et qu’aucune distribution ne réunit toutes les meilleures options. Si vous démarrez avec GNU/Linux, vous allez vouloir considérer les distributions suivantes, sans ordre :

  • SUSE Professionnel et , dans le futur, openSUSE
  • Linspire
  • Xandros
  • Fedora Core
  • Mandriva (anciennement Mandrake)

Ces distributions ont démontré leur qualité depuis des années. Ces compagnies produisent régulièrement des distributions de haute qualité qui fonctionnent généralement sur une large gamme de machines. Toutes sauf openSUSE et Fedora Core sont des distributions commerciales, aussi devrez-vous les payer, quand bien même seront elles disponibles en téléchargement gratuit (versions réduites ou limitées) ou sous forme de livecd (images iso en téléchargement pour graver un cd bootable permettant un démarrage direct sous GNU/Linux sans installation) pour vous permettre d’essayer avant d’acheter.

Il existe d’autres distributions qui sont gratuites mais elles ne présentent pas le même niveau de qualité “informatique” (suivi de développement, corrections, support... ) que celles citées ci-dessus.

Linux est gratuit

Puisque que nous parlons d’argent, ne croyez pas les rumeurs qui disent que tout ce qui est lié à Linux est gratuit. Les bons logiciels méritent que l’on paie pour eux ; peu oseraient discuter cette idée. Pourtant, personne n’a envie de payer trop cher pour un logiciel. Heureusement, les distributions commerciales GNU/Linux pour le bureau ne coûtent pas trop cher - la plupart d’entre elles coûtent moins de 100$ et contiennent plus qu’un simple système d’exploitation. Le terme de distribution signifie qu’un grand nombre de logiciels sont rassemblés dans un but commun. Les distributions GNU/Linux sont beaucoup plus que de simples systèmes d’exploitation ; ils contiennent également des milliers d’applications pour le bureau. Les compagnies à la base de ces distributions essaient de déterminer les besoins des utilisateurs et assemblent une distribution de logiciels qui y répond.

Les programmes commerciaux GNU/Linux comprennent des logiciels de traitement de texte, de tableur, de présentation sur transparent, d’édition de vidéo, de compatibilité binaire avec Windows, de machine virutelle, de partage de fichiers en P2P, de lecture de DVD, de serveur Web, de navigateur Web, et beaucoup d’autres.

En plus de ce vous avez avec une distribution, vous pouvez trouver de nombreuses applications commerciales de sociétés tierces. Certaines sont libres de tous problèmes légaux - le droit de les utiliser est défini par la GNU General Public License (GPL) - mais la plupart sont propriétaires et vous ne pouvez pas les partager légalement avec d’autres utilisateurs. En général, lorsque vous entendez parler de GNU/Linux comme étant “free” [3], cela correspond à la dernière définition - libre selon les termes définis par la licence.

Partitionner

Si vous venez du monde Windows, vous êtes probablement habitué à avoir une seule partition sur votre disque dur qui contient le système d’exploitation, toutes vos applications, vos données, et un grand espace contigu pour votre fichier d’échange Windows... GNU/Linux fonctionne un peu différemment. Pour obtenir les meilleures performances du système, il sera préferable d’avoir une partition séparée pour votre fichier d’échange (C’est à dire l’espace du disque dur que vos logiciels utilisent quand le système n’a plus de mémoire vive disponible). La taille de cet espace d’échange (swap) ne doit pas être inférieure à 512 Mo si vous avez 512 Mo ou 1Go de mémoire vive, et pas inférieure à 1Go si vous avez moins de 512 Mo de mémoire vive. Vous pouvez bien sûr créer une partition plus grande que nécessaire, mais cela vous sera inutile si vous utilisez votre machine uniquement pour des applications bureautiques. Si vous avez beaucoup d’espace sur votre disque dur (plus de 100Go), ça ne peut pas faire de mal de créer une partition d’échange plus grande.

Vous pouvez entasser le reste de vos données personnelles et logicielles dans une deuxième partition si vous le désirez. Si vous ne changez jamais de système d’exploitation ni de disque dur, il s’agit d’une solution valide (même si elle est désordonnée). Toutefois, l’expérience nous enseigne que vous allez probablement changer au moins une fois (voire plus) de distribution GNU/Linux avant de trouver celle qui vous convient et avec laquelle vous resterez. Cela veut donc dire que vous allez devoir sauvegarder toutes vos données et les préférences des applications que vous utilisez, lorsque vous remplacerez le reste du système d’exploitation. Pour faciliter les choses, créer plutôt deux partitions supplémentaires au lieu d’une seule ; la première sera pour le système d’exploitation, la seconde pour vos données et vos réglages. Avec des termes plus techniques, la première sera votre partition racine « / », la seconde sera pour votre partition « /home ».

Quelle taille doivent-elles avoir ? Eh bien cela dépend du nombre de logiciel que vous installez. Vous n’aurez pas besoin de tellement plus que 10 Go pour votre partition root, et 20 Go sont plus que suffisants. Vous avez besoin d’avoir la plus grand partie de votre espace disque dans /home, car c’est là que vous allez stocker toutes vos images, musiques, films, et d’autres gros fichiers. J’attribue en général 75% de mon espace total sur le disque dur à mon répertoire /home, et je n’ai jamais manqué de place sur aucune de mes partitions.

La plupart des distributions GNU/Linux veulent faire le partitionnement pour vous, mais elles ont toutes des idées différentes sur le nombre de partitions à créer et sur leur taille. C’est à vous de décider si vous devez changer les valeurs par défaut de ces paramètrages. Pour avoir la meilleure expérience sur le long terme avec GNU/Linux, il vaut mieux diviser votre disque dur en trois partitions comme je vous l’ai expliqué ci-dessus.

Vous pouvez également avoir une partition Windows et choisir de démarrer votre ordinateur soit sous Windows soit sous GNU/Linux grâce à un dual-boot. Pour cela, il faut installer Windows en premier lieu. Créez une seule partition pour lui, et assurez-vous qu’elle ne soit pas trop grande et qu’elle n’empêche pas l’installation de GNU/Linux par la suite. Si vous voulez pouvoir échanger des fichiers entre la partition Windows et la partition GNU/Linux (Windows ne peut pas voir les partitions GNU/Linux, mais GNU/Linux peut voir les partitions Windows), utilisez le système de fichiers FAT32 pour formater votre partition Windows. Le système de fichier NTFS ne peut pas en effet être lu par toutes les distributions, GNU/Linux ne peut créer de façon fiable de nouveaux fichiers dans un système de fichier NTFS. Alors qu’il peut lire et écrire facilement sur un système FAT32.

Permissions

Sous Windows, vous travaillez en général soit en tant qu’administrateur, soit en tant qu’utilisateur possédant les droits d’administrateur. Sous GNU/Linux, vous vous connectez en général en tant qu’utilisateur à accès restreint, et ne passez en tant que root (il s’agit du terme GNU/Linux correspondant à l’administrateur sous Windows) que lorsque vous avez besoin d’ajouter ou de supprimer un programmer, changer des paramètres importants du système ou régler la configuration matérielle.

Si jamais vous êtes confronté à des problèmes de permission comme ceux-là, cela pourra vous sembler étrange et dérangeant. Vous allez vous y habituer, et c’est mieux ainsi - cette structure basée sur les permissions rend votre système plus sûr.

Abandonner trop vite

Peut-être cela va-t-il sans dire, mais GNU/linux ce n’est pas Windows. Certaines distributions tentent de ressembler à Windows autant que possible, mais il reste des différences majeures. Se familiariser avec un nouvel environnement demandera forcément un certain temps. Il faudra vous adapter à de nouveaux logiciels, à une nouvelle interface, à une nouvelle manière de faire. Mais une fois cet obstacle initial franchi, vous serez sorti d’affaire.

Si vous avez acheté une distribution commerciale, vous obtiendrez suffisamment d’aide de la part de la compagnie ayant édité la distribution pour dépasser la période difficile des débuts. Vous aurez des mailing-lists, des forums, et parfois des numéros de téléphone pour joindre le support technique. En dehors de cela, il existe de nombreux forums et mailing-lists sur l’Internet qui pourront vous aider.

Si vous avez acheté une distribution dans une boîte, vous aurez également probablement un ou deux manuels à lire en cas de problème.

Apprendre un nouveau système d’exploitation est un défi. Essayer Linux n’est pas un saut aussi important que jeter votre PC complet et acheter une ordinateur Apple - en fait, cela serait peut-être même plus difficile que de passer sous GNU/Linux sur votre matériel actuel. Une chose est sûre en tout cas : plus vous êtes frustré actuellement avec Windows et ses problèmes, plus le passage à GNU/Linux sera facile. Bonne chance !

[1] L’illustration est un détail d’une photographie de Saffanna sous licence Creative Commons BY issue de l’annuaire Flickr.

[2] NdT : Si vous vous demandez pourquoi il est fait usage de l’expression "GNU/Linux" tout au long de cet article et non un simple "Linux", voici une petite explication.

[3] NdT : En anglais free peut signifier aussi bien “gratuit” que “libre”.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Encore de la PUB grossière. , le 15 décembre 2009 par jnsplu (3 rép.)

Je viens de publier un commentaire sur la publicité qui se fait sur le site au profit d’Ikarios. Je pensais tout betement qu’elle est fortuite. L’est elle réellement ?

Décidémenton on parle trop d’argent et de compagnies commerciales sur ce site ou on prétend défendre la culture linux.

Je n’y remettrai plus les pieds et je vais le clamer haut et fort sur tous mes sites préférés.

Il y a Ubuntu gratuite. ses dérivées xubuntu et kubuntu il y a toutou linux et puppy dont elle estdérivée il y a dam smal linux ou dsl il y a SliTaz. Il y a Evinux

Il y en a des tas, il suffit de chercher sur les moteurs de recherches pas spécialement google, pourquoi toujours lui ?

et elles sont toutes parfaites et surtout accessibles aux débutants que vous semblez canaliser sur VOS distributions.

ps:Je n’ai pas pu terminer l’article au cas ou il se rattrappe tard. Il faut que je le dise par souci d’honneteté.

Chiche que vous ne publierez pas ce message.

Encore de la PUB grossière. , le 15 décembre 2009 par Pfff

Au revoir...

Ikarios, génial ! , le 16 décembre 2009

Ikarios a permis à toute une génération d’utiliser GNU/Linux en y achetant des Cdrom... avant l’internet haut débit. Ce site reste toujours au top pour les livres sur le libre, que l’on ne trouve pas toujours ailleurs. Bravo donc à ses auteurs, et parfois il faut faire de la pub pour aider la liberté !

Encore de la PUB grossière. , le 25 avril 2012

Le problème ici n’est pas ikarios, mais le fait qu’effectivement, en lisant cette chose, on dirait que les seules distros simples sont payantes ou éditées par des boîtes.

J’ai basculé sous linux il y a presque 2 ans maintenant. Sous Debian pour être précis. Vu que j’ai rien essayé d’autre, je ne sais pas si c’est la plus simple au monde, mais l’installation sur 5 machines différentes d’âges très différents n’a posé AUCUN problème, AUCUNE configuration n’a été nécessaire. Ah, si. Pardon. Il a fallu aller installer le driver proprio nvidia. Mais sous windows, les gens le font aussi donc bon, pas un problème pour un débutant. Et au pire, il n’y en a pas besoin réellement, puisque ça marche aussi correctement avec nouveau.

Alors que cet article présente Debian comme réservée aux experts... erf.

Pour gentoo, archlinux, je veux bien (les seules autres que j’aie tenté d’installer... et échoué, même si je suis en train de combattre la config de noyau sur gentoo en ce moment). Mais bon, le monde n’est pas limité à ces quelques distros, loin s’en faut.

Répondre à ce message

UBUNTU 8.04 lit et écrit parfaitement les partitions NTFS , le 22 août 2008 (0 rép.)

UBUNTU 8.04 lit et écrit parfaitement les partitions NTFS

Répondre à ce message

Linux, une alternative à Windows qu’il ne faut pas négliger , le 22 août 2008 par Benji45 (3 rép.)

J’ai découvert Linux (distribution Ubuntu Gutsy Gibbon) à l’université. N’utilisant l’informatique que pour l’internet et la bureautique et ayant toujours travaillé sous Windows, je m’y suis interessé de plus prés avec l’avénement de Windows Vista. Ce débat est quelque fois houleux et souvent redondant, tout n’est pas à jeter sur Vista mais pour une utilisation bureautique/internet, il est bien trop lourd. La difficulté pour repasser à XP est de taille (possible mais oblige à réinstaller tous les pilotes périphérique... à condition de mettre la main dessus ce qui est difficile). Voilà ce qui m’a décidé à envisager Linux : je suis amené trés souvent à formater et réinstaller mes OS ce qui maintenant, avec les tatouages matériels, les validations de logiciel... devient lourd, compliqué, voir impossible (quota de réactivation limité).

En tout cas un grand bravo aux développeurs de GNU/Linux et des différentes distributions, qui permettent de mettre Linux aux mains des néophytes et de nous faire découvrir cette formidable expérience.

Ce que j’éspère maintenant c’est que Linux va gagner suffisamment de terrain afin d’obtenir une meilleure prise en charge du matériel.

Linux, une alternative à Windows qu’il ne faut pas négliger , le 22 août 2008

C’est vrai que l’on ressent aussi parfois un certain ras-le-bol de Windows, mais je pense que Linux, bien qu’il évolue, est encore loin de l’OS pour "Mr tout le monde", même avec Ubuntu. Les faits sont là :

Imaginez un débutant qui vient d’installer Ubuntu (où à qui on l’a installé). Il vient de s’acheter une webcam, ou un lecteur MP3 un peu exotique. Sous Windows, il le branche, tout est OK. Sous Linux, parcours du combattant. La faute n’est pas à Linux, mais aux fabricants de matériel, d’accord. Mais il y a encore du chemin à faire.

Mais on y arrive ! J’ai installé un Linux chez quelqu’un qui n’arrêtait pas de m’énerver avec ses virus sous Windows, ben une install. Ubuntu et adios WinXP, plus aucun problème et en plus, il sait faire ce qu’il faisait d’habitude.

Linux, une alternative à Windows qu’il ne faut pas négliger , le 23 août 2008

"Sous Windows, il le branche, tout est OK. Sous Linux, parcours du combattant. La faute n’est pas à Linux, mais aux fabricants de matériel, d’accord. Mais il y a encore du chemin à faire."

Et le chemin se fait plus vite qu’on le croît. J’ai changé de pc début mai. J’ai mis XP et Ubuntu en dual boot.

Sous Ubuntu, j’ai le son sans rien avoir paramétré. Je branche mon imprimante, elle est détectée automatiquement. Pareil pour le scanner, l’APN, les clés USB ou la manette de jeu (USB sans fil). J’ai juste passé quelques minutes sur la doc d’Ubuntu-fr.org pour savoir quel programme lancer (xsane pour le scanner par exemple) mais c’est la seule manip où j’interviens. Pour les drivers graphiques, ils ne sont pas dans les dépots. J’ai mis 2 jours pour réussir à les mettre, et si la manip semble rebutante, elle est accessible à tous si on se donne la peine de chercher (on parle de compilation, etc, des termes barbares pour moi). Il a suffit de télécharger un fichier sur le site de nVidia, de lancer 3 commandes, et tout s’est fait tout seul. Je joue à TrackMania Nations sous Ubuntu sans aucun problème grâce à Wine. J’ai accès à tous mes disques, NTFS ou FAT, en ayant juste installé NTFS-3G au début.

Sous XP, il a fallu que je trouve sur un site chinois (traduit en anglais) les pilotes de ma carte-mère pour avoir le son. 4 mois après je ne l’ai toujours pas sous XP (bon ok, j’ai abandonné depuis), tous les fichiers que je tente sont en échec, malgré l’aide d’une personne de Gigabyte sur leur forum (qui a laissé tomber devant la difficulté, il faut que j’attende une nouvelle version d’après lui). Pour l’imprimante, les drivers ne sont plus disponibles sur le site officiel. N’ayant pas confiance aux autres sites qui les proposent, j’ai du retrouver le vieux cd d’installation. Il a fallu installer le pilote de l’imprimante, redémarrer, installer celui du scan, redémarrer, puis passer 30 mn à tout paramétrer. Sans compter tous les logiciels qui veulent s’installer par défaut, j’ai cherché sur le net leur utilité, un par un, pour savoir s’ils étaient nécessaires ou seulement annexes. Depuis XP je n’ai pas accès à mes fichiers stockés sur mes partitions Ubuntu, je suis obligé de les déplacer sur le disque externe pour qu’XP les lise, ce qui sans être difficile est assez rebutant.

Ce message n’est pas un troll, juste mon expérience perso, pour montrer que les OS libres progressent à vitesse grand V, et que dans certains cas XP est plus difficile à configurer et à utiliser. Je ne généralise pas, mais pour moi Ubuntu a été le plus efficace pour me permettre une utilisation lambda. D’ailleurs c’est devenu mon OS principal, alors qu’il y a 4 mois, j’étais un XP addict. Je ne démarre qu’XP que très rarement, pour tester mes sites, n’ayant pas réussi à installer IE sous Ubuntu (mais Firefox et Opera ne suffisent amplement pour la navigation sur le web).

 :)

Linux, une alternative à Windows qu’il ne faut pas négliger , le 24 août 2008

C’est certain, chacun aura ses expériences personnelles sur Linux. Pour ma part, ma carte Wifi n’a jamais été reconnue, je ne peux pas naviguer sur Internet, ce qui est plutôt rébarbatif. Même en essayant plusieurs solutions, pilotes ndiswrapper, recompilation, etc, etc... Je n’ai jamais réussi à me connecter à mon réseau. Un troll me dira sans doute "ben il y a le bon vieux câble ethernet" mais bon...

J’utilise Windows, d’accord, mais je ne suis pas insensible aux logiciels libres. En dehors du Windows XP fourni avec mon PC, il n’y a pratiquement que du logiciel libre : openoffice, gimp...

Répondre à ce message

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 3 juillet 2008 par JujuLand (0 rép.)

J’acquiesse pour l’ensemble des propos tenus ici, mais j’ai malgré tout un gros problème que je n’arrive pas à résoudre, et l’aide sur les forums est pour mon cas totalement inexistante.

Je me connecte en ISDN avec une carte Djinn Itoo PCI. Impossible de faire fonctionner cette foutue carte, depuis n’importe quelle distribution j’ai commencé avec un Mandrake 10.0, et ensuite, j’ai essayé avec Kaella, Mandrive, et Ubuntu. J’ai installé en dur une Ubuntu 7.10 puis upgradé avec une 8.04

J’avais installé les packages (assez anciens) pour l’ISDN et essayé de suivre une doc faite pour une Mandrake, malheureusement il manque des librairies pour compiler, ou elles sont dans des arborescences différentes, mais impossible de finir la compilation, et de terminer la procédure.

Bref, çà fait plus de 2 ans que j’essaye de migrer, mais il est évident que je ne peux pas virer XP PRO tant que je suis incapable de me connecter à internet. Je commence à sérieusement désespérer de Linux ...

Si quelqu’un a une solution, voici le lien sur le forum ubuntu

Merci

Répondre à ce message

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 2 juillet 2008 par passten49 (0 rép.)

linux ubuntu est tres efficace simple pour celui qui vient de windows

Répondre à ce message

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 8 juin 2008 par gaetan (2 rép.)

bonjour, cela fait quelques semaines que je suis attentif au logiciel Linux,suite aux différentes recherches,je constate que le téléchargement gratuit pose certains problèmes,afin d’éviter toutes erreurs inéluctables,je souhaiterai avoir des renseignements qui me permettrait de télécharger ce logiciel sans erreurs,je possède un portable P.Beel MB86 P008 fonctionnant avec Windows vista.

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 8 juin 2008 par tuxmouraille

Bonjour, Le problème avec les distributions GNU/Linux c’est le support matériel. Parce qu’elles ne sont pas prés-installées. Si ton matériel est trop récent il risque de pas être entièrement compatible.

Pour essayer je peux te conseiller deux choses :

1 - tester GNU/Linux à l’aide de distributions live, voir ici pour les références. Je te conseille Knopix et Kaella (en français) pour les live CD et Slaxe pour le live USB.

2 - te rapprocher du LUG (groupe d’utilisateurs de Linux) le plus proche de chez toi. Pour ça fait une recherche en tapant lug et le nom de la ville la plus proche de chez toi. Ils ont presque toujours une liste de discutions.

Si tu te décides à migrer, tu saura ce que c’est un OS rapide, naviguer sur le net et une mise à jour système. Quant aux effets de bureau de Vista, Compiz-fusion te les fera vite oublier.

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 10 juin 2008 par julien

Salut !

Après quelques années de service, mon Pc sous Windows XP était un peu trop lent. J’ai acheté un nouveau disque dur et je voulais repartir avec un système "comme au 1er jour". J’ai eu un problème avec le cd de restauration (rayé) de mon Packard Bell EasyNote R1948. De plus j’avais, comme beaucoup de particulier, des logiciels... eum... des caraïbes, et ça ne me gênais.

Je suis donc passé sous Linux, Ubuntu 7.04 puis Mandriva One 2008.0. J’ai essayer d’autres distributions (OpenSUSE notamment).

Je dois avoué que mon Laptop est un peu exotique (Plutôt bas de gamme, il utilise une carte mère un peu "space"). J’ai un très léger souci de compatibilité avec mes ports USB. Pourtant même ce petit inconvénient (qui m’oblige à rebouter de temps en temps) ne me ferai pas repassé chez Microsoft. Tout le reste est OK (y compris internet, le wifi, etc.).

J’ai trois conseils pour toi : 1- Fait un tour sur les forums des distributions reconnues et accessibles aux débutants (Ubuntu, Mandriva, OpenSUSE, peut être Fedora, Kaella, etc.) ou bien avec Google. Cherche un feedback/retour d’expérience de quelqu’un qui possède le même matériel que toi. Tu verras si il y a des problèmes majeurs. 2- Achète un petit tournevis ($2). Achète un nouveau disque dur (env. 40€ je crois). La mise en place est très facile (Accès par une petite trappe sous le pc). Tu ne touches pas à ton système Windows et peux donc "revenir en arrière" en replaçant l’ancien disque. Installe ensuite les distributions Linux que tu souhaites tester (les distrib "live", qu’on lance depuis un cd, sont un trop lentes à mon goût) . 3- Persévère ! Au début c’est nouveau et parfois déroutant. Un peu comme si tu devais passer de Windows vers un Mac. N’hésite surtout pas à faire appelle à la communauté (forum de ta distrib ou autre) en cas de besoin.

Bon courage !

Julien (julien pou1 guyonnet ar0baz free pou1 fr)

NB : Dans tout les cas ton second disque ne sera pas perdu. Tu pourras t’en faire une super clé USB en achetant un boitier (enclosure) USB/disque dur 2.5

NB2 : Linux à un coût, il faut se remettre en question, ré-apprendre un peu. Mais c’est le prix de la liberté !

Répondre à ce message

De windows à Linux , le 27 octobre 2007 (2 rép.)

Avec mes 25 années d’utilisateur, j’ai tout connu Windows 3.xx, 95, 98, NT,XP et leurs révisions. Je voulais passer à Linux pour l’éthique et marre du monopole Win Après de nombreux essais d’installation, une version acheté chez Micro Application, divers Cd live, des téléchargements dans de nombreuses distributions, rien ne marché, c’était toujours boiteux, pas de modem (surtout au début), pas d’imprimante, pas de scanners et pouf, je revenais dans les bras de Bill à mon grand désespoir. Bon pour me consoler, j’avais installé la suite Open Office ainsi que Firefox et Thunderbird, on se sent un peu moins dans l’emprise. Dés la sortie UBUNTU 7.10, au petit matin téléchargement, copie sur un CD, copie de mes fichiers sur un vieux disque dur, formatage du disque principal, ça c’est du ménage, partitionnement, réinstallation de Windows (au minimum) j’ai quelques applications qui ne peuvent pas s’en passer (pour l’instant) et installation UBUNTU, vers midi, mais ça marche ! la petite musique, mais oui l’imprimante une Canon IP 4200 après une recherche pour trouver le pilote et c’est partie, une belle page avec la charte des couleurs, le scanners pas de problème, merd.. Firefox, Thunderbird et Open office sont en anglais et pas de dico en français, j’aime pas ça, visites sur les forums, un peu d’énervements, ils sont tous très sympa et serviables (merci encore) sur ces forums, mais ce langage « tu te logues en root » « tu installes tes packages » et j’en passe..on si fait, même moi qui ne suis pas un adepte de la console, un peu de DOS, il y a longtemps, ..CHKDSK et c’est tout, Windows ça ne vous pousse pas à réfléchir, Mais dans la soirée voilà l’affaire est jouée tout en français et même mes deux appareils photos numériques sont reconnues. C’est gagné ! Je suis heureux. Gille

De windows à Linux , le 27 octobre 2007 par alaingre

Les petits obstacles surmontés sont aussi une source de satisfaction.

« Open office sont en anglais et pas de dico en français »

Eloge de la simplicité (sous ubuntu) : Système > préférences > Prise en charge linguistique

-----> http://www.framabook.org/ubuntu.html

De windows à Linux , le 5 juillet 2008 par Yaro

Merveilleux monde. J’ai installé ma première distribution mandrake en 2000 et depuis lors je suis en plein dans Linux. Actuellement, j’utilise Ubuntu 8.04. Je réside au Niger et je souhaite partager mon experience avec le Monde entier.

Pour un Monde meilleur, soyons réaliste.

Répondre à ce message

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 4 septembre 2007 (0 rép.)

j’aimais bien kubuntu aussi, mais il y a un man en plus à connaitre : sudo je suis plutôt habitué comme la plupart des distributions à su

Répondre à ce message

J’y suis enfin !!! , le 8 août 2007 par fluo (1 rép.)

Je souhaite apporter le témoignage d’un néophyte nul en informatique, en l’occurrence moi !!! Muni du CD ROM live de Ubuntu, j’ai décidé ce week-end de sauter le pas en installant définitivement, et franchement, je ne regrette pas. J’ai un peu tâtonné avec certains aspects du gestionnaire de paquets (notamment pour comprendre qu’il fallait aller dans la zone de texte pour accepter la licence Java), mais pour le reste, j’en suis plus que ravi : pas de message invasif à l’ouverture, seulement un discret rappel des MAJ... Le système est stable, et très convivial. Je vais chipoter, seule petite raison qui me fait garder windows, je préfère pour l’instant MSN que la messagerie instantanée d’Ubuntu, plus rustique. C’est essayé et adopté !!!

J’y suis enfin !!! , le 31 août 2007 par Calve

Il existe aMSN, clone libre de MSN Messenger ;)

je te laisse chercher pour le trouver, mais il est dispo facilement pour ubuntu :)

Répondre à ce message

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 13 juillet 2007 (0 rép.)

j ai fait toutes les distro de la liste au debut de l’article.... Resultat pas plus de 6 mois sur chacune ( 2 mois avec mandriva , 1 mois a peine avec Xandros ) la seule qui dans cette liste a un interet est SUSE.... Le probleme majeur est leur reconnaissance materiel....

Par contre vous avez oubliez des distro super pour les neophytes, les distro a base de Debian :P comme Ubuntu ( je conseillerais K Ubuntu 7.04) ou bien SimplyMepis 6.05, voila des distro interessantes et conviviales...

pour en revenir a votre liste, il est vrai que Redhat et ses fedora ou bien mandrake sont tres connus mais ces distro sont tout sauf pratiques....

Répondre à ce message

etch , le 17 juin 2007 (0 rép.)

Essayer Etch (debian) qui est pourtant une distribution dite peu simple. instalateur graphique... De toute façon linux fonctionne différemment de windows (permission de fichier, etc...) mon conseil, Etch ou ubuntu en live cd pour voir

Répondre à ce message

Linux compliqué ?? , le 25 février 2007 par stéphanie (3 rép.)

C’est vrai qu’ après l’installation de ma distrib ubuntu j’ai eu un mal de chien pour configurer ma carte wifi. Des longues recherches sur Internet pour lire des tutos incompréhensifs et qui parfois se contredise. Des heures à taper des lignes de commande dans une console avec une fois sur deux le message "commande introuvable" ou " Aucun fichier ou répertoire de ce type". Pour finalement trouver sans savoir comment (et sans être sur de pouvoir le refaire en cas de réinstall de ubuntu) Mais c’est vrai aussi que Windows me parle parfois dans une langue barbare sous fond bleu, qu’il refuse d’obtempérer, que je dois chercher pendant des heures sur Internet une solution à ses divers plantage, que je dois lire des tutos souvent incompréhensifs (ce que est toutefois toujours mieux que l’absence de tutos remplacé par un simple "formate !")

C’est vrai que sous Linux l’installation d’un logiciel c’est ...bizarre. pas de fichier exécutable. Faut passer par un gestionnaire de paquets avec des noms de programmes exotiques, qu’il faut chercher pendant des heures sur Internet un tutos pour installer des codecs, des programmes propriétaires. Sans parler du fait que tout les logiciels du marché ne sont pas disponible sous Linux. C’est vrai aussi que pour Windows tu peux trouver des tonnes et des tonnes de logiciels gratuits mais qui, hélas, sont bourrés de bugs, de pubs ou de spywares. Que quand tu les désinstalles cela ne ce fait pas toujours proprement. Il reste des traces. Et du coup ton PC bugue de tout les coté. Et que tu dois lire des heures et des heures de tutoriels sur le net pour apprendre au final que tu dois nettoyer la base de registre (une curiosité typiquement microsoftienne), que tu dois faire une defrag, que tu dois utiliser un utilitaire pour nettoyer proprement les restes de pilotes obsolète, un autre pour supprimer les codecs en double qui causent problème, que tu dois faire un scan antivirus, antitroyen, antispyware, antirootkit, et surtout bien mettre à jour Windows en priant le ciel que les derniers correctifs ne sont pas buggués.

C’est vrai que Linux c’est compliqué. Mais voilà ! Windows...c’est pire !!! Plus grave que ça, il est sournois. Sournois parcequ’il fait croire qu’il est facile à utiliser et que du coup il séduit le grand public qui ne comprend rien à l’informatique. Et du coup le grand public fait n’importe quoi avec, jusqu’au jour (qui vient assez rapidement) ou il se retrouve avec des zolies écran bleu sur son zolie PC tout neuf acheté chez carrefour.

L’informatique est toujours compliqué et le plus grand mensonge du siècle a été de faire croire que c’était simple. Mais je vous rassure, l’informatique reste à la portée de tout de le monde. Il faut juste faire faire un effort que ne font jamais les windowsiens de base. Celui de comprendre "comment ça marche" quitte à passer des heures sur le net à décrypter des tutos incompréhensifs.

Linux compliqué ?? , le 25 février 2007 par Ekel

Bonjour,

Que cela est bien écrit !!!

Bravo.

Bien cordialement.

Linux compliqué ?? , le 25 février 2007 par seb13

Génial. C’est très bien écrit.

Ce texte est sous licence libre ? Il est tellement bien écrit que cela peut toujours servir.

Linux compliqué ?? , le 26 février 2007 par f1s1

Bonjour,

L’informatique est toujours compliqué et le plus grand mensonge du siècle a été de faire croire que c’était simple. Mais je vous rassure, l’informatique reste à la portée de tout de le monde. Il faut juste faire faire un effort que ne font jamais les windowsiens de base. Celui de comprendre "comment ça marche" quitte à passer des heures sur le net à décrypter des tutos incompréhensifs.

C’est cela le plus agaçant. Tout le monde croit que c’est simple qu’il suffit de cliquer et hop tout se fait comme par miracle !!!

Le pire des comportements en ce moment est la folie des photos des appareils numériques pour les envoyer avec son webmail. On fait une photo avec un appareil généralement non configuré et hop on a une photo de 1.5mo en moyenne. Tiens, je l’envoie à mon ami-e mais j’en ai 10/15. Je suis sur un webmail de type hotmail, orange. Je mets toutes mes photos dans le courrier et petite histoire :

1)Pourquoi c’est long ?

2)Pourquoi y veut pas envoyer toutes les photos ?

3)Au secours ! Au secours !

4)Ben commence par bien configurer correctement ton appareil photo. De plus ton webmail est limité à 20mo...

5)Ah bon !

6)Il faut réduire la taille de tes images à une dimension correcte ? environ 30kilos ?

7)Comment on fait ? Et c’est quoi les kilos, les méga-octets... Ca veut dire quoi ?

8)Bien, je te montre comment faire avec ce logiciel de retouche photo (libre bien entendu ;-)

9)Oh non, c’est compliqué j’y comprends rien... Je veux envoyer mes photos comme tout le monde pas comme toi tu m’expliques !!!

10)Pfff.. envoies tes photos une par une

11)Non, c’est trop long et....

12)Merci à ceux, celles qui font croire qu’il suffit de cliquer pour obtenir ce que l’on veut parce que après on se fait engueuler, nous qui donnons des explications, du genre : les autres le font bien et MOI je veux faire comme les autres qui cliquent sur le bouton mais je ne veux rien savoir ni apprendre parce que c’est compliqué...

13)GRRRRRRRRRRRRRRRRRR....

Répondre à ce message

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 21 janvier 2007 par Mongo (3 rép.)

Bonjour à toutes et tous ! Même en evitant (autant que faire se peut !) de commettre les "cinq erreurs", selon ma propre expérience, LINUX, n’a rien de "convivial", qu’il s’agisse de distributions libres ou de packages "commerciaux" (j’avais à l’époque essayé le distribution Corel Linux, desormais tombée dans l’oubli !). L’installation de la distribution, et, pire : du moindre logiciel supplémentaire relève de la "prise de tête" ! Le graphisme de l’interface utilisateur est tres... cheap ! Cela ne retire rien au merite des développeurs et aux remerciements que nous leur devons, mais il faut avouer que, meme si Linux est un OS tres performant et infiniment plus compact stable et fiable que les produits "made in Redmont", Linux me laisse une impression, d’inachevé dans l’interface : l’utilisateur final n’a pas forcement envie de passer cinq heures pour installer un périphérique ou un week end complet pour configurer une application ! Alors il semble que je doive encore "engraisser" d’avantage "MicroMou"... helas !

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 21 janvier 2007

Ce message semble effectivement venir d’une époque ou Corel-Linux existait encore (et ou ni Mandriva 2007 ni Suse 10.2 ni Ubuntu 6.10 n’existaient encore). Au moins sur le refrain "interface cheap" tu es contredit y compris par la revue PC-Expert (numéro de Décembre 2006) qui, bien qu’acquis à la grande cause du logiciel propriétaire, titre "Linux plus fort que Windows (Vista)". Et puis va vite faire un tour de ce que savent faire les 4 principales interfaces graphiques évoluées sous Linux (Gnome, KDE, XFCE, Enlightenment) pour arrêter de prendre tes vessies pour des lanternes, parce-que là si on te lit au pied de la lettre c’est vraiment te foutre de la gueule du monde...

Si on s’autorise à ne pas te lire qu’au pied de la lettre et qu’on entend que tu gémis de ne pas trouver immédiatement les mêmes repères d’usine à gaz et les mêmes "trucs et astuces" bidons que tu as gobé sous windose, eh-bien ça n’est pas beaucoup plus intéressant comme lecture.

Vive la petite habitude sacrée, vive "Mon Ouinedose", "Mes Documents" vive toit et ton recul honnête qui nous éclaire limpidement.

linol

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 2 novembre 2007

personnelement je suis assez d’accord avec cet avis mon experience linux date un peu (mandrake 9 il me semble) les critiques que j’avais à l’époque (je ne sais pas si elles sont toujours d’actualité) :

interface graphique brouillon : il y a beaucoup de choses rangées n’importe comment, pas facile de s’y retrouver

impossibilité (pour moi en tout cas) d’installer un logiciel qui n’était pas présent sur le cd d’install de la distribution

j’ai rien compris à la logique des disques dur, j’en ai ajouté un une fois je l’ai jamais trouvé

je l’avais payé 500 balles à l’époque (parait que c gratuit linux...)

maintenant j’aimerais répondre à la réponse :

"Ce message semble effectivement venir d’une époque ou Corel-Linux [...]

Et puis va vite faire un tour de ce que savent faire les 4 principales interfaces graphiques évoluées sous Linux (Gnome, KDE, XFCE, Enlightenment) pour arrêter de prendre tes vessies pour des lanternes, parce-que là si on te lit au pied de la lettre c’est vraiment te foutre de la gueule du monde..."

je ne pense pas qu’il critique les possibilités de l’interface mais le fait que celle ci est peu intuitive et je le rejoint tout à fait dans cette critique (bien que mon expérience date un peu) personnelement je viens du mac, je suis passé au pc sous windows, je n’ai pas eu beaucoup de problème d’adaptation, pas contre linux ...

"Si on s’autorise à ne pas te lire qu’au pied de la lettre et qu’on entend que tu gémis de ne pas trouver immédiatement les mêmes repères d’usine à gaz et les mêmes "trucs et astuces" bidons que tu as gobé sous windose, eh-bien ça n’est pas beaucoup plus intéressant comme lecture.

Vive la petite habitude sacrée, vive "Mon Ouinedose", "Mes Documents" vive toit et ton recul honnête qui nous éclaire limpidement."

ce n’est pas qu’une question de petites habitudes, il serait temps que certains développeurs comprennent une chose : on s’en fou de savoir comment fonctionne le système, ce qui nous interesse c’est de faire ce que l’on a besoin de faire point barre. windows ou mac os s’éloignent de la réalité du fonctionnement de l’ordinateur ? et alors ? du moment qu’ils se raprochent de ma logique, après tout c’est ça un système d’exploitation non ? un système qui doit être transparent pour l’utilisateur, intuitif. moi personnelement on me dit "passe en ligne de commande" c’est terminé, je zappe le système, le moyen age c’est terminé lol !!! ce qui m’interesse c’est la photo et le montage vidéo et là je pourrai donner des cours, c’est mon domaine ... le fonctionnement de mon système d’exploitation je m’en balance royalement j’ai franchement autre chose à foutre de mon temps libre.

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 12 novembre 2008

Personnellement j’ai essayé de passer sous Linux (Ubuntu) pour la phylosophie du projet.

Apres quelques soucis pour lire le dvd gravé (il ma fallu un autre lecteur de dvd tout de meme pourtant les2 etaient recent et de marque connu),un petit probleme de partition primaire et de MBR ,des heures passées sur divers forums a essayer de faire fonctionner certains de mes peripheriques...j’ai laché l’affaire :(

J’etais pourtant vraiment motivé et decidé a changer...mais j’ai ete refroidi malgré tous mes efforts.

J’ai entendu dire que linux etait utilisé au senat, et je me suis dit "mince alors comment font-ils ces vieux croutons pour s’en sortir avec un tel bazar" ...en fait la reponse est simple : linux c’est bien mais quand c’est deja installé, parametré, et avec un depanneur a porté en cas de soucis...a ce moment la ca devient aussi simple d’utilisation que windows.

Parceque c’est vrai , comme le disais la personne precedente, moi honnetement je m’en tape un peu de savoir comment ca marche etant donné que ce n’est absolument pas mon domaine de predilection.J’avoue que ca doit etre passionnant de le savoir mais dans ce cas il faut commencer par faire des etudes en informatiques pour vraiment explorer la chose (c’est une illusion de croire que l’on maitrise quoi que ce soit avec quelques tutos...) ou bien d’etre un autodidact forcené au chomage :0)

En attendant j’ai du repasser sous windows,c’est peut-etre nul , ca donne peut-etre de mauvaises habitudes, c’est peut-etre minable d’un point de vue ethique, c’est peut-etre buggé, c’est peut-etre surveillé par la nsa, mais ... ca fonctionne sans galeres et c’est tout ce que demandent les simple utilisateurs non-informaticiens comme moi !

Maintenant je me tiens au courant de l’avancement d’ubuntu (meme si les 2 dernieres maj sont toujours aussi galere)...sans grand espoir pour l’instant :(

Répondre à ce message

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 23 septembre 2006 par towe (2 rép.)

J’ai commis la sixème erreur du néophyte passant sous GNU/Linux : j’ai acheté un Packard Bell (le premier qui ricane prend un pain ;-). Cette délicieuse machine est tatouée un peu partout (carte mère, disque dur.... et je dois en oublier). Moralité : pas moyen de fonctionner en dual boot, et virer Windows pour ne fonctionner que sous GNU/Linux expose aux joies nocturnes de l’écran noir. Ce problème peut bien entendu être reglé par un technicien maison qui se fera un plaisir de retatouer votre disque dur pour la modique somme de.... j’ai oublié. Alors, je prends mon joli PC, et je le remets à l’endroit d’où il n’aurait jamais du sortir : la poubelle.

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 23 septembre 2006

Tu l’a foutu a la poubelle du coup ? Les boules...

Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 24 septembre 2006

Satisfait ou remboursé ? Hihi !

Répondre à ce message

Désolé mais Linux n’est pas encore assez simple. , le 21 septembre 2006 par Thierry (5 rép.)

Sans vouloir vexer les développeurs (souvent bénévoles ) de GNU/linux à qui je dit mon admiration, et même si l’étape de l’installation a été totalement simplifiée pour le citoyen de base, une fois passée l’euphorie de la premiere balade dans le bureau de sa nouvelle distrib, l’enthousiasme retombe aprés quelques heures passé à tenter d’installer un driver graphique, une suite logicielle ou un vulgaire codec. La simplicité de l’installation des paquetages est le prochain enjeu sur lequel se jouera ou ou pas l’expansion de telle ou telle distrib qui se veut tout public... Pour ma part je vient de passer une nuit à tenter d’installer le driver de ma carte nvidia pour activer la 3D et ainsi que les paquetages multimédia sur la Suse10.1 (qui s’est par ailleurs trés bien installée)... ...sans succès. J’ai parcouru le web et examiné yast dans tous les sens , quelque chose m’échappe ou alors je manque d’intuition. Il va de soi que la konsole est dans mon cas superfétatoire, il est exclu que j’y tape quoi que ce soit. En restant objectif, je pense qu’il va falloir que je perde encore quelques heures avant de résoudre ces problèmes.Merci d’avance à quiconque saura trouver le moyen d’épargner cette épreuve aux débutants.

Désolé mais Linux n’est pas encore assez simple. , le 21 septembre 2006

Boujour,

Pourquoi ne pas acheter la version commerciale de Suse ? Tout est déjà installé. Moi au début j’ai acheté un pack puis ensuite je suis passé au club Mandriva.

Désolé mais Linux n’est pas encore assez simple. , le 21 septembre 2006 par Yann http://xyz.keo.in

va faire un tour sur cette page, il y est indiqué pas à pas, comment installer xgl, et donc aussi comment installer les drivers nvidia sur une suse ;)

pour ton problème avec yast, installe apt4rpm ici et ensuite installe aussi synaptic, la gestion des paquets sera après ça beaucoup plus simple

il est aussi possible d’installer les drivers nvidia et les codecs et autres trucs indispensables grace à KonvenientSUSE ici

« - Patch a fresh installation
- Add package repositories / installation sources
- Install multimedia codecs, Java and Flash
- Install Nvidia/ATi drivers »

j’espère que cela t’aidera

le progres se mesure aussi en terme de simplicité d’usage , le 22 septembre 2006 par alaingre

La simplicité de l’installation des paquetages est le prochain enjeu sur lequel se jouera ou ou pas l’expansion de telle ou telle distrib qui se veut tout public...

Ta remarque est pertinente - sans reprendre la formule "le progrès ne vaut que s’il est partager par tous " on peut dire que le progrès de mesure aussi en terme de simplicité d’usage.

Entre temps les scripts d’aide à l’installation de pilotes, codec et plug in complémentaires deviennent monnaie courante. Easy ubuntu, Automatix et Automatix Blender (1) pour ubuntu et mepis pour citer les plus connus permettent d’ajouter facilement ce qui manque aux distributions qui n’incluent aucuns outils propriétairse (de part leur licence).

Sans compter les options de configurations de certaines distributions. Pour prendre l’exemple de ton pilotes de cartes graphique, son installation consiste à cocher une case dans le "control center" de mepis.

(1) Pour les "téméraires" Blender assure même l’installation automatisée de l’environement XGL.

Alors maintenant "comment peut on être persants ?" (2)

(2) Cela me rappelle l’histoire de cet étudiant américain qui avait fait sa thèse sur l’oeuvre de Molière et en avait conclu qu’il avait à faire à un parfait réactionnaire. Pourtant le second degré est parfois pratiqué outre atlantique.

La preuve :

-----> les cinq raisons de ne pas utiliser linux

Désolé mais Linux n’est pas encore assez simple. , le 23 septembre 2006

Houps !! désolé pour les références erronées - au lieu de Molière il fallait lire Voltaire, qui n’a pas écrit les lettres persannes mais savait également très bien manier l’ironie

-----> alaingre

Ce papier commence dater et mérite une sérieuse révision , le 10 juin 2008

En un an et demi les choses ont sérieusement évolué. Je note qu’Ubuntu n’est pas cité et que malgré ce qu’en pensent certains cette distribution mérite de figurer en tête des distributions pour le grand public.

La gratuité si elle n’est certainement pas souhaitable est à mon avis le seul bon argument pour motiver les gens à passer le cap et nous savons que beaucoup peuvent être sensibilisés au problème à cause des difficultés rencontrées avec les produits microsoft ces dernières années.

Ubuntu Hardy Heron est à mon avis une distribution assez mature pour être installée et exploitée par le commun des mortels sans avoir à craindre une remise en question telle qu’il se poserait la question de savoir s’il vient de faire une erreur. A condition toutefois que cet utilisateur n’ait pas de périphériques trop "exotique" ou récents ou l’intention de faire tourner des jeux trop sophistiquées qui ne fonctionneront pas avec wine.

Sinon gratuites ou payantes, les distributions actuelles ont tendance à véritablement apporter une alternative stable, conviviale et facile à apprendre à leur 2 concurrentes que sont mac osx et vista.

Personnellement je me trouve toujours effaré de voir ce que le grand public est capable d’installer sous windows d’inutile et déroutant, il n’est pas rare de trouver 5 gestionnaires d’images bitmap (1 par périphérique acheté) 4 versions d’acrobat reader 3 traitements de texte ou tableur (dont la plupart piratées), et je ne parle pas de toutes les applications phare du marché. Tout çà généralement pour ne rien en faire ou si peu (ouvrir une pièce jointe ou rédiger un faire part de naissance) En l’occurence linux et l’Open source ont l’avantage d’offrir aux gens la possibilité d’aborder des domaines d’applications à visée de loisir ou professionnelles sans sentiment de transgression et en manipulant de vrais bons outils.

Avant de rétribuer (ce que j’invite tout utilisateur conquis par une application à faire s’il est sollicité) il est très important de motiver ; fut un temps ou il y avait beaucoup plus d’ordinateurs fonctionnant sous dos ou win95 que de versions effectivement vendues et c’était banal voir judicieux pour les firmes intéressées (on voit le résultat aujourd’hui).

Donc braves gens n’ayez pas peur sautez le pas, si vous ne savez pas comment faites-vous aider et sans vous promettre le nirvana informatique vous ne devriez pas être déçus.

Décidément ce papier date !

Répondre à ce message

Ma migration : un cauchemard... , le 5 février 2006 par Papageno3 (0 rép.)

Bonjour, à ces 5 erreurs j’ajouterai celle que j’ai faite : il faut vérifier d’une manière sérieuse et exhaustive la compatibilité de tous ses matériels avec Linux. Je dirais même que cette erreur est à mettre en tête de liste, voir ma très mauvaise expérience à ce sujet ici.

Ma conclusion : la migration n’est pas si simple que ça, ça peut se passer très facilement comme ça peut être un véritable cauchemard, ce qui est mon cas.

Cordialement, Papageno3

Répondre à ce message

c’est si compliquer que ca d’installer Linux ? , le 10 janvier 2006 (1 rép.)

bonjour,

je n ai pas beaucoup d’experience mais bon chaque fois que j’ai installer des distributions de Linux (mandrake 8.x a 10.x, redhat ou Suse) j’ai pas eu de problemes (A part les cles usb sur la mandrake) que ce soit sur PC ou portable.

Alors je me demande si j’ai eu de la chance ou si les problemes sont plutot rares ?

cordialement

c’est si compliquer que ca d’installer Linux ? , le 10 janvier 2006

Moi, je n’ai jamais eu de probleme pour installer linux. Cependant pour se servir de linux au quotidien , tout parametrer et surtout jouer a de super jeux de simulation automobiles en 3d texturé, c’est une autre affaire...... .Je suis donc rester sous windows car ..............j’adore. OUi je sais avec windows on peux pas se faire chier a parametrer sa machine niveau i/o.Tant pis.

Répondre à ce message

J’entend trop souvent dire..... , le 24 octobre 2005 par qga.be (1 rép.)

J’entend trop souvent dire qu’il est impossible de trouver un ordinateur avec Linux préinstallé, je me vois obligé de réagir à de tels propos. Moi qui habite en Belgique (il faut le reconnaitre, pas toujours en avance d’un point de vue informatique), en cherchant un tout petit peu, j’ai trouvé plusieurs boites qui vendent des ordinateurs avec Linux préinstallé.

Premier : je ne sais pas si ils ont un site internet (je ne les ai pas trouvé sur le net), mais ils sont à Chimay, à 20km de chez moi, et ils font de la pub dans un "passe-partout" (toutes boites). La pub dit : un ordinateur complet (écran et tout) pour 399€ TTC, équipé Linux, supplément de 100€ pour le même pc équipé windows xp.... (ça c’est dire aux gens combien ils payent windows, très bonne solution)

Deuxième : celui-là, c’est un ami qui me signalais qu’il avait trouvé un fournisseur qui a des écrans 19"TFT vraiment bon marché. Oh surprise, il vend aussi des PC avec Linux préinstallé. voir le site ici

La liste est trop longue que pour être exhaustive, donc, je m’arrête là. Si vous ne trouvez pas de pc équipé Linux dans votre pays, ben venez l’acheter en Belgique ;-)

PS : je ne suis pas sous Linux, tout simplement parce que plusieurs de mes applications professionnelles n’ont pas du tout d’équivalent sous Linux (je suis architecte). comme dit Annie Cordy, j’vourais bin, mais j’peux point.....

> J’entend trop souvent dire..... , le 24 octobre 2005 par Rintintin8

Même la filière carrefour s’y met ! http://www.carrefour-multimedia.com, suivre le lien micro informatique et on trouve "la boutique linux" avec quelques configs... Avec ça, plus d’excuse... :)

Répondre à ce message

> Encore trop technique ... , le 24 octobre 2005 par Sylvain (utilisateur Ubuntu) (4 rép.)

Dommage que c’est article n’évoque encore une fois que les "problèmes" techniques ... et adressé à des personnes connaissant l’informatique.

Et oui, pour moi le problème N°1 de Linux à l’heure actuelle est qu’il faut connaitre l’informatique pour s’y mettre sinon ... il faut avoir un informaticient à portée de main.

En même temps il faut être honnête : tant que l’on ne pourra ce procurer un ordinateur avec une distribution préinstallée dans la commerce comme l’est Windows ... il y a peut de chances pour que le commun des mortels (je ne dis pas que les Linuxiens sont des dieux hin), il y a peut de chances que cela évolue vraiment ...

Enfin, c’est tout de même rassurant, encourageant, enthousiasmant de voir les distributions s’améliorer chaque année, les gestionnaires de fenêtre se simplifier, etc ... on tient le bon bout, même si le cap où Linux deviendrait aussi courant que Windows (ou Mac ?) sera le point décisif ... mais surement difficle à atteindre et franchir.

> Encore trop technique ... , le 30 octobre 2005 par ninux14

Bonjour . Je suis un utilisateur de windows et j’ai voulu voir comment ce comportaient les autres system (parce que j’en avais marre de "format c : ou reparer le system" ). Je ne suis pas la pour faire un troll ou même un débat ( c’est juste mon avis) , mais à ma grande surprise, mandrake était aussi simple à installer que windows, (différent au point de vue system de fichier) mais si l’on persiste un peu, et bien ce n’est pas plus compliqué et on à aussi la possibilitée de reparer le system (mandrake entre autre ). Je n’ai jamais pris de court, juste fait quelques erreurs au début (qui n’en a pas fait avec windows ? ) , baucoup cherché sur les forums et autre faq, pour enfin réussir à faire ce que je voulai (avoir un beau bureau , utilisé mes apliquation favorites , installer mes jeux favoris , etc ........ ). Je n’ai aucun diplome d’informatique , ni même quoique ce soit qui s’en raproche , et j’ai quand même réussi . maintenant j’utilise, windows, suse et ubuntu en dualboot . Je pense donc que les systems sur la base gnu/linux avance à grand pas et feront une percée dans le monde de l’informatique d’ici peu . :-)

> Encore trop technique ... , le 24 novembre 2005 par Odile

Et oui, ... il faut connaitre l’informatique pour s’y mettre sinon...

commun des mortels

Non, mais je rêve ! Sur un forum, j’ai lu il y a quelque temps, un "ingénu" qui demandait "mais qu’ont donc les gens contre linux ?"

Quant on lit ce qui est ci-dessus, une seule réponse possible : linux serait peut être mieux accepté s’il n’y avait pas les linuxiens.... qui survolent du haut de leur clavier, les pôvres ignares que sont les windosiens esclaves consentants de l’infâme MS......

Et si mon voisin se délecte dans son MS tant mieux pour lui, et si un autre nage dans le bonheur avec linux tant mieux pour lui aussi... Après tout l’informatique (maison) c’est aussi et surtout pour le plaisir.

Moi, j’utilise MS, je me suis essayé à Linux pour des raisons d’éthique. J’ai conservé MS pour des raisons imparables : j’aime jouer, et aussi, quand je ne joue pas je travaille sur Access. Ce qui fait, que, finalement j’ai laissé tombé linux... Mais je ne désespère pas d’y retourner un jour : OpenOffice 2. est un petit bijou (je vais essayer leur Base très sérieusement ce week-end) qui me semble en bonne voie pour un "access" libre.

Petit détail, je ne suis pas informaticienne, ni matheuse, et lorsque je me suis essayé à Linux (Mandrake acheté : tout travail mérite salaire) je me suis documentée un minimum :

1. faire un bon scan disk pour rappratrier les fichiers égarés

2. un petit coup de défrag.

==> installation de Mandrake, tranquillement en laissant faire le logiciel que je suppose être meilleur que moi (supposition exacte).

C’est tout et ça marche !!!

Je reste à la périphérique du L I B R E : Framasoft en favori, consulté presque tous les jours, et en regardant bien mon bureau 90 % sont des Libres.

Mais que c’est fatiguant et stérile ces querelles de clocher !

j’utilise GIMP, mais j’ai beaucoup d’amis photographes qui ne jurent que par PHOTOSHOP. Nous avons fait des comparaisons : GIMP fait ceci, PHOTOSHOP fait cela... moralité, j’ai deux ami(e)s photographes qui ont opté pour PHOTOSHOP et GIMP en complémentaires, et non en concurrents.

De même quand on présente un logiciel en disant (exemple) "GIMP" mieux que "PHOTOSHOP" c’est en quelque sorte avoir un petit complexe.

Est-ce que PHOTOSHOP parle de GIMP sur son site pour présenter son produit ? Présentez donc les logiciels simplement, sans aussitôt sortir les gants de boxe et annoncez : GIMP logiciel photos.... (par exemple

Adhérer au Libre est une éthique, et refuser à autrui la liberté de choisir en faisant peser une chape d’inconscience crétiniste... c’est quelque part refuser la liberté à autrui.

> Encore trop technique ... , le 2 décembre 2005 par d.joncour

merci pour ce petit coup de croc’Odile. Je ne suis pas un pro et j’ai découvert linux par souci de transparence mais bien trop tot pour mes compétences et j’ai beaucoup galèré de conseils abscons en « RTFM » meme polis.

Exemple j’ai installé avec succès une mépis, une mandrake, une debian sarge (oui môssieur !), une kaella, et sa mère la knoppix, oui les bretons sont têtus mais aucune n’a daigné s’accoquiner avec ma livebox ... On se calme ! oui je sais, c’est de ma faute à moi et à moi tout seul. D’autant plus seul que sans modem...

mais où trouver de l’info sans acheter un modem classique ??? et le modem classique s’il est en rayon personne ne peut te dire s’il est compatible. si tu donnes une liste de matos compatible (merci le windowoisin qui te la télécharge ) à un rare vendeur compréhensif, le materiel n’est plus fabriqué...direction les occases !

bref j’ai une livebox depuis juin, avec window ça a fini par marcher, 3 semaines de patouillage puis elle se cale de mieux en mieux. les linuxophiles remplissent les forums de questions betes, et les linuxologues pêchent à la ligne de commande, Ma box turbine pour xp mais boude mon dhcp version UBUNTU. alors bidouille pour bidouille, je me connecte sous xp je débranche mon cable droit, je démarre ubuntu, je branche mon cable croisé à chaud et là, je me retrouve sur le net au premier clic sur Firefox merci ubuntu, Pourquoi, Comment !?!?

vexé mais content. Une fois de plus j’ai galèré 4mois , ça marche et j’ai rien compris.

tant que l’on ne pourra ce procurer un ordinateur avec une distribution préinstallée dans la commerce

c’est vrai tout comme on trouve des prestataires de service qui vous configurent , installent, réparent ,« on dit administrent je crois » votre Windows et je n’ai pas trouvé une seule entreprise équivalente pour aucun linux du moins sur la bretagne . Je connais pas mal de linuxophiles qui ont abandonné et autant de windowsés infideles qui n’attendent que ça . et puisqu’il n’est pas de critique positive sans proposition concrète...

Entrepreneur moi-même, je pense que linux ne passera le fameux cap qu’en apportant une réponse commerciale, libre bien-sûr, mais professionnelle à destination des particuliers et pme. Il me manque l’expertise linuxienne alors si un (ou +) linuxexpert veut collaborer à ce projet voire s’installer, je suis prêt à l’épauler de mon expérience voire à le soutenir.

> Encore trop technique ... , le 10 août 2006

oui trop technique moi je me place en temps qu’utilisateur j’utilise mac et pc ce que je demande a ses machines ne se traduit que par la souris ou le clavier pour saisie de texte, la programmation en ligne de commande est a proscrire. linux est certes performant mais pas adapté a ce jour pour etre un systeme simple (generation de cliqueur)

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 21 octobre 2005 par jmtreeandco (0 rép.)

Essayez donc ubuntu avec les depositories universe...vachement complet et fort (wifi and zo voord...), finis les install foireuses et demotivantes, on y arrive, et à grand pas Ubuntu a consommer sans modération, les néophytes ne seront pas décus...

Répondre à ce message

Pas facile quand on vient du monde Mac... , le 21 octobre 2005 par Paulo (0 rép.)

En venant du monde Mac et en étant un simple utilisateur, il reste pas mal de chemin à faire pour passer facilement au monde libre. J’ai fait un petit retour d’expérience là :

-----> Mac, Windows, Linux : prisonnier du propriétaire

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 21 octobre 2005 par bof (3 rép.)

« Il existe d’autres distributions qui sont gratuites mais elles ne présentent pas le même niveau de qualité “informatique” (suivi de développement, corrections, support... ) que celles citées ci-dessus. »

Je ne dirais qu’un mot .. l’auteur de cet article ne sait pas de quoi il parle !!

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 21 octobre 2005

Pourrais tu m’indiquer des distri gratuites et de qualité ? perso j’ai essayé les versions gratuites de suse et mandrake mais étant programmeur débutant , j’avais besion de compilateurs etc ...que j’ai pas pu installer facilement ... et puis je trouver que l’installation de nouveau logiciels en general est un peu casse tête . résultat je suis pas satisfait et je suis retourné à mon bon vieux Window$ xp

Je ne sais si c’est du fait de mon conditionnement par windows mais je trouve néanmoins que "les finitions"et la facilité d’utilisation sont pas super soignés sur les distri que j’ai installé (pour un utilisateur moyen à confirmé...) je prefère MacOSX qui est plus pratique ... et de ce point de vue Windows est aussi plus "facile" d’utilisation même s’il ne faut pas trop lui en demander ....

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 2 décembre 2005 par Galdor

Debian, Gentoo, Ubuntu, Fedora, et Knoppix Le compte y est...

Quand on ne sait pas de quoi on parle, on ne dis rien...

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 20 janvier 2006 par jloup

L’auteur a pourtant bien écrit qu’il excluait les distributions comme Debian ou Gentoo qui, même si elles sont pratiques (Debian surtout), elles ne sont pas destinées aux non-informaticiens.

Mais c’est vrai qu’il aurait pu mentionner Knoppix et Ubuntu.

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 21 octobre 2005 par ademain (0 rép.)

windows/linux .... bordeaux/bourgognes...Peugeot/Renault. linux est un fabuleux system mais avec tout de meme un handicape important pour les TPE et PME si elles souhaitent changer une configuration de reseau ou s’il y a un probleme sur le systeme, elles n’ont pas forcément le personnel qu’il faut et les interventions d’informticiens, ne sont pas Opensource mais plutot cotées sur les prix Microsoft...

Je m’occupe du réseau d’une PME et j’ai pris la décision de trancher la poire en deux. Les systems sont Micorsoft mais tous les logiciels sont Opensource. Entre Openoffice, The gimp, CDBurner, et d’autres (tous trouvés sur Framasoft) ,le portail lui aussi Opensource(joomla) on fait de tres belle économies et le montant des donnations n’arrive pas à la cheville du prix des licences.

Quelques soit le débat on va dire un grand merci à tous les gens qui bossesnt sur ces projets...

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 20 octobre 2005 par MichelB (3 rép.)

Salut ! J’ai sans doute commis une erreur ou alors mon écran (YIahama) n’est reconnu par aucune distribution de sorte que même si j’ai des velléités, je ne peux même pas lancer l’interface d’accueil. Donc abandon précoce... Et pourtant, je suis très tenté de migrer ! Qui pourra m’aider ? Merci d’avance.

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 20 octobre 2005

Etonnant ! A tu essayé l’écran par defaut ?, tu arrives jusqu’à quel point de l’installation ? quelle distribution as tu essayé ?....

merci

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 20 octobre 2005

ha ! le sport linuxien !

l’installation !

à quand le prochain stade !

ca fait 10 ans que je vois ca. quand est ce que ca va changer !

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 22 octobre 2005 par Agagax

Comme dans tout OS. Il ya toujours des points durs parceque justement on a la dernière souris a Glapotz mou version 78.22 ou le dernier écran de la mort qui tue.

Qu’on soit sous Dos, OS/2, Windo$e, Linux, Unix, etc. on a potentiellement des problèmes de pilotes, ou de périphériques non reconnus.

Solution : changer de matos, temporairement pour trouver le pilote qui va bien. Si c’est possible.

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 17 octobre 2005 par jazzride (0 rép.)

http://www.microsoft.com/canada/fr/getthefacts/default.mspx

a lire...

bon , pas la peine de me trucider, je suis linuxien hyper convaincu. et "debianiste" en plus :)

je suis tombé sur ce site à creuser je pense :)

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 17 octobre 2005 (1 rép.)

c’est marrant ya autant de distributions linux que d’avis divergeants .. j’ai essayé linux (Ubuntu, Mepis, Xandros) ben non ! je prefers Windows et le monde du libre me semble une utopie.

Maintenant cet article est interessant et il est toujours bon d’avoir le choix.

-----> h2o

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 19 octobre 2005 par zeropaper

pour ma part j’ai aussi essayé de nombreuses distributions avant d’en choisir une (enfin 2)... mais comme toi, je suis encore (malheureusement) croché sur Windows. Par contre, il me semble de plus en plus utopique de pouvoir garder ce système d’exploitation sans me faire espionner, ficher et autre joyeusetés... Le libre n’est pour moi pas une utopie, mais bel est bien une nécessité pour les personnes qui tiennent un temps sois peu à leurs libertés (j’évangélise un peu, c’est certain).

Au final, je suppose, que tu est peut-être un peu frustré (n’y vois là rien de négatif, je le suis aussi, pour les mêmes raisons) de ne pas être encore aussi à l’aise avec Linux qu’ avec Windows.

Pour libéré le monde de l’informatique, les programmeurs "libre" auront encore besoins de beaucoup de café et surtout de se souvenir que les programmes qu’il conçoivent se veulent pour un public lambda, non pas des ingénieurs...

-----> irata

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 14 octobre 2005 (0 rép.)

Je trouve cet article trop long à lire :-( . Je m’attendais plutot à une liste courte et claire en 5 paragraphes.

Répondre à ce message

UBUNTU , le 14 octobre 2005 par Franz (3 rép.)

Il faut vraiemnt ajouter Ubuntu dans la liste, je suis un débutant linux, ai essayé Mandriva et étais presque prêt à retourner à Windows (j’exagère un peu ;-) avant de découvrir ubuntu : agréable, facile à configurer, communauté très active prête à aider, beaucou pde doc pour débutants disponible...

Du pur bonheur

> UBUNTU , le 16 octobre 2005

Je mettrais d’ailleurs UBUNTU en tête de la liste tellement cette distribution en V3 (Breezy) est mature et stable. J’ai laissé tomber MAndriva et Suse. Mon PC tourne depuis 370 jours sans avoir été rebooté. En fait depuis la sortie de la Warty. Ininmaginable sous Windows. Un petit coup d’oeil sous http://distrowatch.com vous donnera la tendance actuelle des distibutions.

> UBUNTU , le 4 novembre 2005 par HardBlues

Je confirme que Ubuntu est actuellement la ditribution à recommander. Je passe une grande partie de mon temps de travail à assister des utilisateurs de Windows.... Et j’ai passé pas mal de mon temps libre à essayer differentes distributions Linux. Jusqu’a présent Mandriva me semblait incontournable, mais j’ai radicalement changé d’avis depuis que j’ai découvert Ubuntu. A conseiller à tous !

-----> Ubuntu

> UBUNTU , le 4 novembre 2005 par Didier

J’ai commencé avec SuSE il y a qques années, car complète alors que je n’avais pas encore d’ADSL... donc pas de gros download.

En juin 2004, j’ai essayé Debian Sarge sur un Laptop. J’ai été TRES surpris de la GRANDE facilité d’installation avec le Debian Installer. Vraiment, je pensais l’utiliser pour un serveur... en fait je l’ai gardée sur mon Desktop et Laptop ! Debian est simple (bcp plus que ce que la plupart pensent), complet, avec une grande facilité pour installer des softs... Plus besoin de rpm, de compile... ça tourne ! Et gratuit.

Je viens maintenant d’essayer UBUNTU Breezy 5.10 C’est le coup de foudre. Le look me plait. Et il y a le petit plus qui complète Debian ! UBUNTU est encore plus facile à installer, à utiliser. Presque tout y est, fignolé, près à être utilisé... La grande facilité de Debian, le grand nombre de programmes, mais orientée 100% utilisateurs ! J’ai installé Ubuntu chez une amie, disons pas trop technicienne... et elle accroche, ça lui plait aussi "c’est plus simple que Windows" qu’elle m’a dit après 30 minutes. Pour ma part, je me prépare à passer de Debian à UBUNTU. Un rève cette distri ! Il est incroyable que l’autre de cet article n’en parle pas...

-----> UBUNTU

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 13 octobre 2005 par Mafio (3 rép.)

Quand Linux pourra ralentir le seche cheveux (ventilo) de ma carte graphique, proposer des appli utilisées dans le monde pro (photoshop, quark, in design dreamweaver) et proposera des jeux, je ferai peut etre le saut, sinon je ne vois pas vraiment l’intéret.

Hormis pourles poste dédiés a la bureatique, ou la évidemment c’est parfait ;)

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 14 octobre 2005 par moi

faut tester via wine.

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 15 octobre 2005 par Jack

Essaye Gimp, il surclasse photoshop de très loin. (bien qu’un peu rébarbatif au départ, mais on s’y habitue très vite)

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 17 octobre 2005 par Oudoubah

Dans le monde pro dont tu parles, j’avoue que le mac a encore une avance : les gens sont formés sur ces logiciels, qui ne sont pas encore portés sous linux. Pour gimp, il lui manque l’export en tiff et en quadrichromie par exemple. Mais c’est un très bon produit, que je préfère utiliser à Photoshop. Mafio, vu que tu as les moyens d’acheter photoshop, quark,... je te conseillerais plutôt de te tourner vers une station SGI pour le graphisme : il n’y a rien de mieux ! Pour le reste, je vais éviter de continuer dans le troll ;-)

Répondre à ce message

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 13 octobre 2005 (10 rép.)

effectivement windows n’est pas parfait mais surtout windows xp est plus stable que la majorite des distributions linux,je suis en master informatique et meme notre prof de systeme d exploitation nous dit que linux c est pas top d’ailleur il n’existe pas de systeme d exploitation parfaite alors arreter de dire des conneries sur windows ;y a juste que linux est beaucoup plus interresant niveau pedagogique et que pour certaine tache il est plus recommander (en general pas pour des mono utilisateur) sinon personnelement quand je suis chez moi je prefere windows (version pirate biensur donc gratuit egalement) et si je suis un hors la loi j’aime bien.....

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 13 octobre 2005 par mytho

Personnellement je suis cuisinier dans un grand restaurant.

Mais je préfère les boites de conserve, c’est meilleur et plus pratique...

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 13 octobre 2005 par mimas

En master d’info, quelle dan ? Je suis ceinture blanche à rayures vertes en contrôlage d’informatique mais j’ai trouvé que c’était mieux que les autres passent les katas à ma place. Trô difficile le lancer de clavier.

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 13 octobre 2005 par moi

effectivement windows n’est pas parfait mais surtout windows xp est plus stable que la majorite des distributions linux,je suis en master informatique et meme notre prof de systeme d exploitation nous dit que linux c est pas top d’ailleur il n’existe pas de systeme d exploitation parfaite alors arreter de dire des conneries sur windows ;y a juste que linux est beaucoup plus interresant niveau pedagogique et que pour certaine tache il est plus recommander (en general pas pour des mono utilisateur) sinon personnelement quand je suis chez moi je prefere windows (version pirate biensur donc gratuit egalement) et si je suis un hors la loi j’aime bien.....

consternant compte tenu des études du type... ça sent meme le troll... pour ne pas dire plus :)

> linux c est loin d’etre parfait.... wow ça c’est du trollage de luxe , le 15 octobre 2005

Mes pauvres amis si c’est ça le "master" en informatique qu’est-ce qui nous attend dans les années à venir. Du Windows "masterisé" peut-être.

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 16 octobre 2005 par milick

Chez les Imams linux toute vérité n’est pas bonne a dire ! Cette personne a parfaitement raison , allez donc faire un tour dans les salles de cours informatique et vous verrez la réalité des choses .

Alors bien sur quelques profs pronent le logiciel libre mais quand on y regarde de plus pres, c’est plus par ideologie qu’autre chose, je suis un rebelle j’utilise linux, avec ce genre de rebellion on ne prend pas trop de risques !!!!

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 17 octobre 2005 par Oudoubah

Pour voir la qualité des OS, je préfère aller voir comment ça fonctionne en salle de prod qu’en salle de cours. On est plus proche de la réalité des choses en terme de besoin, de stabilité. Linux n’est pas parfait, mais quand je voie qu’un serveur W2K refuse de démarrer car il est passé en VGA, ça me fait doucement rire (ou encore le serveur où se trouve Exchange qui doit être redémarré tous les jours, sinon il plante dans la journée).

Aucun OS ne sera jamais parfait, mais avec certains on aura beaucoup moins qu’avec d’autres ! (et pour le troll, je proposerai OpenBSD !)

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 21 octobre 2005 par Phil443

Pour moi, il n’y a pas de meilleur OS et toute guéguerre à ce sujet n’est que perte de temps. A chacun de trouver le système qui lui convient en fonction de ses besoins. C’est la machine qui doit servir l’homme, pas l’inverse...

J’ai fait mes premiers pas en programmation sur Logabax en 1980, j’ai continué avec Amiga que j’ai adoré, puis cinq ans sous Window$...

Mais pour mes applis professionnelles (ingéniérie son), lassé par les plantages à répétition parfois accompagnés de pertes de données importantes, et fatigué de devoir payer des programmes "pros" hors de prix pour ce résultat, j’ai maintenant mes 4 bécanes qui tournent sous Mandrake 10.1 official, Debian sarge et Ubuntu breezy.

Et nômdidjiûûû, là, ça tourne !

Alors CD Win2k à vendre...

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 4 novembre 2005 par Didier

Microsoft a fait des progres en stabilité... mais il est encore LOIN derrière Linux, BSD, etc... Puis, marre... Le dernier XP que j’ai réinstallé pour les enfants (faut bien... pour les jeux...) le jour même j’avais une barre de pub, 4 icones de pub sur le bureau... alors que j’avais fait toutes les mises à jour. Pas su l’enlevé, Ad-aware et SPybot ne trouvent rien à retirer... Non quoi... tu trouves ça sérieux un OS qui se laisse avoir comme ça ? Et marre de ces anti-virus qui te bouffent plein de cpu... J’ai assez avec un 1GHz sour Linux, largement ! Pourquoi je devrais avoir un 2 ou 3GHz sous Windows ? Pour faire tourner l’anti-virus ? ou pour faire tourner les spywares ? lol

Puis aussi, je n’ai pas gagner au lotto... et j’ai pas envie de rester avec Win98 ... lol... Je ne peux pas me payer toutes les nouvelles versions, mais MARRE aussi des copies pirates, des cracks à trouver, du Windows update qui dit que ce Windows n’est pas "légal" (ok ok...)

Vraiment, ça NON ! Avec Linux (Debian ou UBUNTU) tu n’as JAMAIS ces problèmes... Tu apprends... pas seulement à cliquer sur une souris... et mon PC est légal ! Pas plein de soft piratés !

-----> http://www.ubuntu.com

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 11 novembre 2005

"et si je suis un hors la loi j’aime bien....."

quel rebel j’admire !

> linux c est loin d’etre parfait.... , le 16 décembre 2005 par Nectus

Etudiant en informatique ???Faut pas un minimum de connaissance de ???? l’aurtaugraphe ???? ou je sais plus quoi ? De plus, certes Linux est moins "parfait"(sic) que d’autres systèmes, mais et un autre intervenant le mentionne, utiliser Linux, c’est aussi une question de philosophie, c’est, à mon sens, vouloir avoir le contrôle de sa machine et partant, de sa vie. J’utilise Linux depuis peu, j’ai testé MEPIS, KAELLA, Mandriva, PHO, et je suis satisfait.Pourtant, je suis un débutant en tout, je suis nul en sciences, autodidacte en informatique (merci Framasoft et tant d’autres)(je fais du Droit) et j’y arrivé, c’est pas plus compliqué que de commenter les décisions de justices rendues contre .... inutile de préciser je crois. Bref encore un heureux utilisateur de Linux.

PS:Ladite firme de .... lutte activement contre les pirates, surtout si ils avouent publiquement leur piraterie (quoi, ils ne parlent pas de ça vos profs ???).Cette piraterie, qui est du vol, est d’autant plus intolérable qu’elle rend légitime et compréhensible le syndrome Big brother dont la société de .... semble souffrir ces derniers temps(réinstallation système rendue plus complexe en mars de cette année etc...) et qui fait fuir, les utilisateurs légaux, eux, de Windows .Alors merci c...... Enfin, mais il y aurait tellement à dire sur ces quelques lignes de ???, la pédagogie c’est la raison d’être de l’enseignement... donc de l’étudiant =QED (CQFD en latin : ça fait plus chic non ?) A bon entendeur...Merci pour les défenseurs du libre et vive la LIBERTE

-----> Je suis troublé...

Répondre à ce message

un point negatif pour linux ? , le 11 octobre 2005 (11 rép.)

vu comme le materiel evolu tres vite, est ce que les contructeurs de materiel, qui font de l’inovation en mettant sur le marché des produits nouveaux et non normaliser(car les instance ont du mal à suivre, on la vue à l’epoque avec le CCICT...), vont attendrent que les programmeurs du linux libre soit à jour pour pouvoir faire fonctionner leur périphérique.

y a t’il une veille technologique, un organisme federateur pour faire le liens entre linux et les constructeurs ? ou est ce que linux sera toujours à la traine ?

à terme si linux ce devellopait plus, serait ce la fin ou le ralentissement de l’innovation ?

quel gros finnanceur peut subventionner le devellopement de linux libre pour qu’il soit à la page, et pour en tirer quoi ?

> un point negatif pour linux ? , le 11 octobre 2005

heuu à la traine, je trouve pas, il font avec ce que l’on leur donne. Et windows il est pas à la traine avec son navigateur, son system qui devient un lourd pudding ?, C’est sur il supporte tous les peripheriques, mais les autres entreprise dév avec elle !!! Les développeur de linux ont, à mon avis, beaucoup plus de mal étant donné que ça se fait au compte goutte.

Les grands groupes s’y mettent, car linux devient maintenant un " partenaire ".

>>>>> quel gros finnanceur peut subventionner le devellopement de linux libre pour qu’il soit à la page, et pour en tirer quoi ?<<<

Et si reflechissait d’une autre maniere, faire un truc juste pour le plaisir ?, juste un truc qui serait équitable et limite modifiable par tout le monde ? et pas que pour le tout pognon. C’est vrai nous n’en sommes pas ecore là, même à quelques années lumiéres. Une utopie, je crois pas ( heuu àmon avis je serais mort quand ça se fera ). L’enjeu maintenant c’est linux, va rapporter du fric, beacoup de fric ( ça n’engage que moi bien sur ). maintenant la philosophie du libre tiendra elle le coup..... c’est une autre chose à mediter.

-----> n

> un point negatif pour linux ? , le 12 octobre 2005 par jazzride

ah effectivement linux ne permet pas encore de gérer par exemple les appareils photos numériques-wifi (oui ça existe, et bientot les APN-télé-wifi-fax ??? ) , c"’est TREs TREs TREs grave. Vital comme appareil...

jazzride passionné de photo (au passage)

> un point negatif pour linux ? , le 12 octobre 2005

“heuu à la traine, je trouve pas, il font avec ce que l’on leur donne. Et windows il est pas à la traine avec son navigateur, son system qui devient un lourd pudding ?, C’est sur il supporte tous les peripheriques, mais les autres entreprise dév avec elle !!! Les développeur de linux ont, à mon avis, beaucoup plus de mal étant donné que ça se fait au compte goutte.”

Voila encore une reponse de frustré qui nous parle encre de windows, hors que la question n’est pas la !! c’est comme mes gamins, c’est pas eux c’est les autres !!

j’ai posser des questions, pas des affirmations deja ! c’est un debat, ou une vision des chose, on et d’acoord ou pas, mais il faut des reponses constructivent, pas des réponses de frustré !

> un point negatif pour linux ? , le 12 octobre 2005

mais je suis pas du tout frustré, tu vois que linux ne te convient pas... ben reste sous Windows. Perso j’utilise linux pour boulot administratif, Le reste sous windows. Je ne vois pas ce qu’il y a de frustré dans cet état de chose. Tu as posé une question j’y ai répondu. Bon linux te va pas.... ben reste sous windows.

En aucun cas je t’ai forcé à passer sous linux !!!!

> un point negatif pour linux ? , le 13 octobre 2005

windows c mieux n ecoutent pas tous ces experts a deux balles ;mais si t es interresser par la programmation essaille linux sinon y a aussi cygwin telecharge le et fais des exercices avec tu vois meme pas besoin de passer a linux

> un point negatif pour linux ? , le 13 octobre 2005 par moi

pas possible ces mecs qui viennent crachouiller sur un os puissant stable rapide léger libre et gratuit

Si moi je préfère rouler à 500 à l’heure avec mon PIII 600 sous linux et que toi tu préfères ramer à 1 à l"heure avec ton 2 ghz ; c’est ton pb.

J’ai donné windows plus de 10 ans ! les bugs les plantages à donf , maintenant cette S.. d’enregistrement en ligne à la C... donc si j’apprécie linux c’est qu’il y a une raison objective. et meme plusieurs.

Et pour résumer le fond de ma pensée, je vais aller + loin que d’habitude, en disant ceci :

"Linux, Juriste compatible" VOILA.

> un point negatif pour linux ? , le 14 octobre 2005

HORS SUJET

le sujet n’était pas de comparer windows ou parler de windows, mais de ne parler que de linux !

faut lire les gars.

les reponses ne sont pas constructives.

si a chaque fois qu’on parle d’un truc , et que la reponse est : "ailleurs il font comme ca, ou ailleurs c’est pas mieux" ca sert a rien.

j’ai posé des questions au debut concrete, que tout entreprise peu poser ou attendre pour investir dans linux par exemple. des sorte de garantie.... on s’en fou de windows, on parle de linux. LINUX - LINUX - LINUX - LINUX - LINUX - LINUX - LINUX pas dur a comprendre non !

> un point negatif pour linux ? , le 17 octobre 2005

tu as pas un pb psy toi ? genre une frustration ou un truc dans le genre ?, par ce que là c’est de l’acharnement !!!

le ou la prof de français te mettait pas des hors sujets pendant ses quelques années de scolarité ?, t’entendais tu bien avec tes piti camarades ?......

> un point negatif pour linux ? , le 4 novembre 2005 par Didier

"""ah effectivement linux ne permet pas encore de gérer par exemple les appareils photos numériques-wifi (oui ça existe, et bientot les APN-télé-wifi-fax ??? ) , c"’est TREs TREs TREs grave. Vital comme appareil..."""

lol

Sans déconner... et pq ça ne marcherait pas ???

- Linux sait très bien utiliser le WiFi ! En particulier les cartes WiFi avec le Chipset Ralink RT2500 (Conceptronics par ex). Ralink fourni ses drivers Linux avec la source, en GPL ! Qui a dit que les constructeurs se faisaient rien pour Linux ?
- Linux s’en sort très bien avec les USB et les périphériques de mémoires.
- Linux sait utiliser les APN

Presque sur que Linux s’en sortirait très bien avec ces nouveaux appareils photos numériques WiFi :p)

> un point negatif pour linux ? , le 7 novembre 2005 par LePat

Linux ou w$ ? Eternel débat sans fin.

Je crois que les deux peuvent (doivent ?) cohabiter. Ici on a des serveurs aussi bien en Tux qu’en W$. Et ca marche bien.

Peros, j’ai installé plusieurs distrib sur mon portable ainsi qu’un W2k. Et je l’avoue ;) je suis revenu à W2k. Tout simplement parce-ce je ne trouvais pas ce tout ce dont j’avais besoin (entre autre pour la gestion WiFi). Mais, c’est mon choix.

Et celui qui n’est pas d’accord avec ? Tant pis, ca ne m’empèchera pas de dormir. Aller, @+

un point negatif pour linux ? , le 3 décembre 2005

Pour l’instant, il y a deux cas possibles.

 Si on utilise son ordi pour la bureautique, la photo et la vidéo, je pense qu’il est plus intéressant d’utiliser Linux car on a tout ce qu’il nous faut sous la main.

 Si on utilise son PC pour jouer, il vaut mieux prendre Windoze car les jeux qui intéressent le hardcore gamer ne tournent pas sous Linux ou alors peut-être avec WINE, mais ce n’est pas sûr.

De toute façon, il est clair que Linux n’est pas encore capable de concurrencer à 100% Windoze. Il comporte de très bon logiciels (open office, GIMP, etc...), mais ce n’est pas suffisant car il limite fortement les périphériques que l’on peut rajouter à sa bécane. Tant que le support technique de tous les matériels existants ne sera pas effectif, il vaudra mieux utiliser les deux OS conjointement.

Répondre à ce message

La bataille est déjà perdue ? , le 11 octobre 2005 par Bouhou (10 rép.)

Essayez de refourguer votre vieux PC avec juste Linux préinstallé à qq’un de la famille par exemple.
- Mais il est où Word ? ... explications
- J’essaie d’installer Fifa mais ça veut pas ! ... explications

Laissez mijoter quelques jours. A votre retour, oh stupéfaction, ha ben tiens un copain du fiston a installé (gratos bien sur) Win XP avec Word dedans et en plus on peut jouer à Fifa. Vous oubliez un peu trop vite la TRES grande facilité avec laquelle on peut récupérer Windows gratos avec des risques TRES faibles (pour le moment, mais depuis des années). Voilà pourquoi 99.9% des ordinateurs personnels tournent avec Windows. Ce serait instructif de savoir combien de machines tournent sous Win XP dans le monde et combien de boîtes ont été vendues.

En fait le système d’exploitation n’a aucun intérêt en soi, il se doit d’être facile d’accès et transparent pour l’utilisateur. Ensuite, si l’utilisateur veut voir le moteur, le bricoler, libre à lui. Windows étant un standard de fait, Linux (ou Mac OSX, ...) sont obligés d’être compatibles ou se positionner sur un autre créneau : Linux = Curieux et bricoleurs et OSX = Créativité

Enfin je précise que j’utilise Win 2000 au boulot (obligé), et chez moi Win XP (fourni avec la machine, à 85% pour les jeux, 10% web et 5% tout le reste), SUSE 9.2 (j’ai pu configurer ma carte wifi avec et que j’utilise ... ha ben non j’utilise plus) et OSX 10.4 (que j’ai payé, tout comme la 10.3 et la 10.2, que j’aurais tendance à utiliser uniquement pour le plaisir si la machine n’était pas aussi vieille [2000]).

Je précise aussi que j’ai essayé des dizaines de versions de Linux : red hat 5 à 9 (je déteste vraiment la red hat toutes versions confondues !), mandrake 7 à 10, ubuntu, knoppix, suse 9 et 9.2 et d’autres que j’ai oublié. Sous PC J’ai démarré avec Windows 95, puis 98, puis XP. Et sous Mac depuis ... 1984 avec le gros machin qui servait de souris et où tout le système tenait sur une disquette (1.4Mo pour les p’tits jeunes qui ne connaitrait pas !)

une bataille de perdue, dix de retrouvées , le 11 octobre 2005 par klod

En résumé, ton message ne fait que démontrer la supériorité commerciale de Microsoft... et la recherche de solutions de facilité par les ados qui veulent jouer à Fifa.

Mais dans la forme, tu as l’air de critiquer plutôt Linux !

Mais qui est criticable dans ce trio : Microsoft, Linux, les ados ?

Je pense qu’il faut plutôt énoncer les choses ainsi :

Microsoft s’est imposé partout et la production de soft ainsi que hardware s’est essentiellment orientée vers là où il y a le plus de bizness à faire : Microsoft.

La communauté Linux encore une fois n’est pas en cause.

Arrêtons donc les propos hostiles envers elle. et les intentions peu claires comme exprimées ci-dessus.

> La bataille est déjà perdue ? , le 11 octobre 2005 par Bougalou

Salut Bouhou ;-)

Perso, j’ai un point de vue un peu différent. Je travail avec les OS Microsoft depuis le dos 5.3. Dévelopeur de métier, j’ai eu l’occasion de voir passer un grand nombre de versions de windows. J’ai moi aussi goûté à quelques distributions Linux trop "sauvages" pour le commun des mortels...puis j’ai découvert Ubuntu...

Je suis en charge du bon fonctionnement du PC de mes parents (galère) depuis au moins 10 ans et étant souvent en déplacement, c’est le week end que je remet de l’ordre chez eux (informatiquement parlant).

Désormais sous Ubuntu, à distance (SSH), je peux facilement et complétement administrer leur machine, installer de nouveau logiciels, réparer leurs bêtises (faire des betises sous linux sans être admin, faut y aller !) tout en leur offrant un OS simple, efficace et sécuritaire. De plus, cette distrib. comporte tout ce qui est necessaire à un utilisateur de base (suite office, retouche d’image, gravure, lecture video, navigateur web,...)

C’est bien dans les extremes que Linux est le plus efficace : Hardcore pour l’informaticien expérimenté et ultra simple d’accès pour l’utilisateur basique disposant d’un administrateur.

Moi j’adore !

> La bataille est déjà perdue ? , le 12 octobre 2005 par jazzride

chez moi Win XP (fourni avec la machine, à 85% pour les jeux, 10% web et 5% tout le reste)

Tout est dit...

> La bataille est déjà perdue ? , le 12 octobre 2005 par Bouhou

Pour Klod, Bougalou et jazzride

Linux doit bien faire front à la puissance commerciale de microsoft et ses dollars pour s’imposer hors d’une communauté de développeurs et/ou passionés ! Je ne pense pas qu’il ait encore tous les atouts pour lui. Même Ubuntu. Ceci dit que de chemin parcouru ! L’approche d’OSX me parait la plus aboutie... pour le moment (ce nétait pas le cas avec OS 8 à 9) Et les logiciels Open Source en sont un excellent complément (par ex pour installer une vieille imprimante PC parallèle sur le port usb du mac). Les dévs sur OSX font généralement l’effort d’une procédure d’installation simple (double-clic sur l’archive, glisser l’icone sur le bureau ou ailleurs et voilà le logiciel prêt à l’emploi). Sous linux, malgré les rpm ou facilités d’un YAST, ça reste un poil moins simple. Et quand on manque de bol il faut passer par un "make", voire "recompiler le noyau" (mais de quoi on me cause là !), chercher des infos des heures ou des jours (une fois ça passe, régulièrement c’est juste chiant) ou encore éditer un fichier de config à la main (en 2005 !). Chez moi c’est simple : sous Linux si l’archive est en tgz ou gzip c’est poubelle direct, je limite la prise de tête.

Petite précision : si le pc (2.5 GHz) me sert pour les jeux c’est parce que tout le reste je peux le faire sur mon portable Mac (400MHz, oui oui), plus lentement parfois mais tellement plus confortablement. Côté jeux par contre c’est vraiment la dèche.

Enfin merci à Bougalou pour ce témoignage positif.

-----> Réponse aux réponses

> La bataille est presque gagnée , le 13 octobre 2005 par klod

Ok d’accord avec Bouhou et Bougalou. Jazzride a raison aussi, mais je pense qu’il faut être clair : les "facilités" attribuées à Windows proviennent plus du réseau de fournisseurs qui lui est associé que de l’OS lui-même.

Je pense aux jeux bien-sûr, énorme marché essentiellment associé à Windows, qui t’obligent, Bouhou à réserver un PC sous Windows rien que pour eux, mais je pense aussi aux pilotes de périphériques.

Mais là les devs de linux n’y peuvent pas grand chose. Où ils peuvent améliorer Linux par contre, c’est dans l’installation de logiciels, comme tu l’expliques toi-même Bouhou.

La solution pour moi passe par le distribution de PC préinstallés Linux qui éviterait déjà une bonne partie des installations. Où Jazzride se trompe, c’est quand il évoque (plus bas) la lourdeur de Linux.

Même s’il y a des améliorations à faire, je pense que l’avantage fondamental de Linux p/r à Windows est d’offrir à la fois un environnement pour débutant et pour expert, donc d’une souplesse inégalée.

Voilà le véritable atout de Linux, associé à sa stabilité bien sûr, (mais ceci reste tellment évident qu’on vient à l’oublier). La lourdeur de certaines installations sous Linux ne sont rien face aux millions d’heures de perdues à travers le monde à essayer de faire marcher Windows.

Voilà ce que je voulais rajouter.

A part ça (hors sujet) une bonne nouvelle dans le service où je travaille : les logiciels libres arrivent !

On commence à proposer XNview et Gimp ! Tout ça sur Win2000 bien sûr, mais Linux n’est pas loin... ;o)

Voilà de quoi encourager Framasoft !

> La bataille est déjà perdue ? , le 13 octobre 2005

l’informatique c est du bussiness et rien d autre alors arretons de voir l’informatique comme une sorte d’art qui doit etre en libre expression car moi au tant qu ’informaticien j ai besoin d argent pour vivre je me vois pas travailler gratos....donc tous ces propos ces bien beaux mais plus pour des hobistes si des gamins de 16 ans decident de manipuler linux c est bein pour eux ( c est toujours mieux que de perdre son temps avec la tele ou les jeux video) mais ca s arrete la.Y a pas de bon(linux) et de mechants (microsoft) ya que des gens qui veulent du frique pour vivre et donc y a pas de bataille ..perdu ou gagner

> La bataille est déjà perdue ? ben non , le 13 octobre 2005 par klod

l’informatique c est du bussiness et rien d autre

Heu là de nouveau je ne te suis plus.

Pour moi le logiciel libre est l’antithèse du business. Cela va même beaucoup plus loin que l’informatique, puisque l’art libre vient d’apparaitre (merci framasoft pour toutes ces infos !).

Il se pointe une révolution de société derriere tout ça, que ça ne m’étonnerait pas... Non seulement il y a opposition à Microsoft, mais aussi aux brevets, aux maisons de disques...

Internet a permis le peer to peer, ce n’est qu’un exemple du besoin d’échanger en toute liberté que découvrent actuellement les populations de toute la planète.

Ceci dit tu as raison de rester terre à terre : pour le moment, il faut toujours gagner sa vie.

Mais je crois que fric et liberté s’opposent de plus en plus dans nos sociétés modernes...

> La bataille est déjà perdue ? , le 14 octobre 2005 par BrickCaster

Le fric et la liberté ne s’opposent pas parce qu’il n’y a qu’une seule liberté : c’est la liberté de gagner et de dépenser du fric. Toute autre liberté est devenue une utopie, un relicat idéologique du 20ème siècle. On aime ou on aime pas (personellement j’aime pas) mais bon c’est comme ça, il faudra bien vivre avec (ou plutôt sans...).

> La bataille est déjà perdue ? , le 21 octobre 2005 par omen999

L’observation de Bouhou est très pertinente. Ce qui freine largement la pénétration de Linux, c’est justement "l’intolérable laxisme" ;-) dont fait preuve Microsoft à l’égard du piratage de ses produits.

En clair, les perspectives de Linux seraient bien meilleures le jour où Microsoft et ses alliés décideraient de verrouiller réellement leurs productions.

Je pense d’ailleurs que les hommes de Redmond, qui sont d’abord et avant tout des spécialistes du marketing, ont parfaitement conscience de l’ambiguïté du problème d’où les tentatives qui visent plutôt à exclure du hardware tout ce qui n’est pas expressément autorisé ("l’informatique de confiance") plutôt que de chercher à blinder leurs propres logiciels.

La bataille est déjà perdue ? , le 14 avril 2007 par J

"l’informatique c est du bussiness"

l’informatique c’est le traitement de l’information, avec des outils librement choisis ou librement imposes par les societes business.

ce n’est pas l’argent qui est en cause, l’argent est juste un moyen plus egalitaire que le troc pour reconnaitre la valeur relative d’un produit et de permettre son echange. Ce qui est en cause, c’est la notion artificiellement creee du manque, du besoin, de la rarete qui nous eduque a le payer cher ou a le voler. Le libre bouleverse cette notion en apportant librement l’abondance, la disponibilite, la generosite, le partage. La fin des monopoles et de leur pouvoir sur les masses, c’est cela qui est en jeu et qui effraient des societes comme MS.

Répondre à ce message

les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 8 octobre 2005 (8 rép.)

Les erreurs ne viennent pas des utilisateur, mais de ceux qui font la propagande de linux.

les systemes unix sont des systemes multitaches et MULTIUTILISATEUR !!

il faut arretter de le confondre avec windows qui est dedier pour un poste de travail.

unix c’est un serveur que l’ont met dans un coin et on y connect x terminaux tty ou X, pas un poste de travail comme l’est windows, mais alors rien a voir.

on ne fait pas la meme chose avc un couteau et une fourchette.

c’est la base des deux systemes qui n’ont rien a voir, et n’ont jamais eu le meme objectif.

pour etre comparable avec windows comme poste de travail il faudrait une refonte complete du systeme de la base, un peu moins de distribution exotiques, et un suivi par des organisme ou entreprise comme faut tres bien avec mandriva.

lunix ne pourra jamais gagne en poste de travail si il n’y a pas un refonte pour en faire un, faire un systeles moins lourds, puis abordable a un non informaticien.

sinon il restera toujours quelque chose pro informatique, mais pas pour les neophytique.

par experience, j’ai vu des gens motiver pour travailler avec linux, mais quand il passer la moitier de la semaine à installer, bidouiller, pour des choses qui se font en 3 clics sous windows, pour pouvoir ensuite travailler, vu la perte de temps, ils n’ont pas etaient convaincu, et c’est tres dommage.

mais je les comprends. c’est un bon systemes, mais il faut travailler sur les lacunes du systemes avant de lancer des propagandes... qui ne font pas progresser linux, mais au contraire, montrent a ceux qui voulaient si mettre un gout de pas encore facile.

> les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 8 octobre 2005 par me

Tu dis vraiment n’importe quoi ! Linux est un noyau concu dans l’optique d’etre performant, accesible a tous, developpe par tous et pour tous. Gnu/Linux est un ensemble de logiciels incluant un noyau, et une suite de logiciels libres afin de fournir un systeme d’exploitation complet librement utilisable modifiable et redistribuable. Gnu/linux s’est inspire des principes de Unix (GNU = Gnu is Not Unix / acronyme recursif)a savoir multi-utilisateur et multitaches et securite (droits d’acces, permissions). Apprend que le terme utilisateur sous un systeme ne correspond pas necessairement a une personne physique. Par exemple un demon http aura son utilisateur associe. Ce mecanisme permet de regler finement les privileges. Gnu/linux n’est donc pas uniquement fait pour des machines reseau mais parfaitement adapte pour le desktop. Enfin De nombreux test on ete fait, en terme d’ergonomie c’est Mac Os qui semble le prefere des utilisateurs novices (Windows vient apres Gnu/linux pour information). Et tu sais quoi Mac Os x ? C’est un systeme derive de Unix, multiutilisateur multitache ;-)

> les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 9 octobre 2005 par me

oui oui mais bien sur ! Et les serveurs sous apaches ils sont sur NT4 peut-etre aussi ? Et les centres de calcul ils utilisent windows xp aussi, non ? Et quand tu vas en magasin t’as le choix entre plusieurs OS ? Et les nouveaux telephones portables c’est du win dedans ?

mdr putain

> les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 9 octobre 2005 par amazigh

j’ai acheter un portable pakabol ya deux ans de ca, avec windob en OEM et un jour il m’etait arriver une aventure .... vous connaissais bien ca vous utilisateur de win non !!! ou j’etait obliger de re-instaler , et la caTA imposible de faire une reinstalation avec les cd de restaurations que j’ai pu graver et tester auparavant, il ma falu debourser 50euros pour la hot ligne et ceci sans grand effet, et la j’ai eu vent de linux ! apres quelques mois d’aprentissage je suis arriver au point de me dire ,que j’aurais du le connaitre un peut avant car j’aurais pas perdu autant de temps et d’argents,aujourd’hui je poste ce message de mon LINUX (ubuntu) et j’en suis fiere et heureux ............croyez moi

> les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 10 octobre 2005

Vous dites cela car vous etes de jeunos, vous n’avez pas connu ou travaillé sur unix je pense. Vous avez connu unix grace à linux. Il y a un manque de background.

je le vois dans ma societe quand on prend des stagiaires, il ne connaissent pas l’histoire de l’informatique, des machine , des systemes..... presque ils ont oublier qu’est ce que c’etait un code ascii !

Toutes les machines des different unix(aix, sco and co, systemes bizarres ...) dont j’ai pu travailler, c’etait des machines dans un frigo et sous onduleur, et il y avait 200 gars dessus. ou des machine plus petit avec un disque dur de 20 mo qu’il falait faire chuffer 20 minutes avant de demarrer l’ordi, .... et j’en passe. c’est pour cela que les systemes unix ont ete fait, pour du tty/multitache/multiutilisateur/station... c’est la base.

et non pas de l’utilisation que l’on essai d’en faire actuellement, n’en deplaise a certains. il faut je pense etre honnete.

les detracteurs de windows sont en train de faire d’un unix comme linux un nouveau windows aussi lourd ! c’est bien dommage.

avant on fesait des chose qui marchait bien avec peu de capacite, maintenant en rapport, on fait mieux mais avec des capacité 100000 fois plus importante, un gachis pour faire pareil.

> les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 10 octobre 2005 par klod

Eh ben j’ai 49 ans je suis pas jeunot et je pense que tu dis des conneries. En te lisant on conclue : linux est multiutilisateurs, multitâche, donc non prévus pour une utilisation monoposte, utilisable uniquement en milieu professionnel, donc à ne pas mettre dans les mains de Mr Toutlemonde.

OK ! Linux ne remplacera jamais windows. Qu’est-ce qu’on fait ? On laisse windows seul présent dans les rayons informatiques ?

> les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 11 octobre 2005 par mumbly

Déjà, il faut VRAIMENT mettre les choses au point :

- Linux N’EST PAS UNIX ... et ne ressemble en rien à un "système" Unix des années 70 :o))) !
- Linux, c’est à dire le noyeux est LIBRE : tous les Unix ne sont pas libres ! Nous devrions parler de Gnu/Linux !
- Linux provient plus précisément de MINIX, clône d’Unix.
- Plusieurs (beaucoup) de fonctionnalités Linux n’existent pas dans UNIX.
- Le noyau Linux (c’est à dire Linux au sens propre) est littérallement différent d’un "autre" Unix (prenez un système BSD, vous verrez ...)

Hors, on voudrait me faire croire que Linux ne "boxe pas dans la meme catégorie" que Windows ?

Sur quoi vous basez vous ?

Personnellement, je vois tout le contraire !!!

Faisons le point :

Finit le temps ou pour utiliser Linux, il fallait un BAC+3 informatique, un temps libre démesuré, etc. Souvenez vous de Windows 3.0 ou 3.1 ... Vous vous rappellez ?!! :o) Chez moi, j’ai deux ordis : un serveur/passerelle sous Linux (Ubuntu pour ne pas citer la distribution ...) et un sous win xp pro. Actuellement, j’utilise de la MEME FACON mon XP et mon Linux. C’est à dire :
- memes fonctionnalités
- memes utilités
- beaucoup plus de libertés sous Linux (licences, diversité des softs,e tc.)
- beaucoup ( !!!) moins de problemes de sécurité sous Linux (vers, virus, failles, etc.)
- beaucoup plus de performances sous Linux (applications, multitaches, multiutilisateurs mieux pris en charge, préemptif, le réseau +++ (la couche TCP-IP notamment, etc.)
- J’utilise MSN (aMSN avec support webcam),
- mes clés USB sont reconnues du premier coup (on branche et ca marche ! :o)),
- disque dur externe,
- appareil photo numérique,
- Palm, video,
- audio,
- imprimante,
- scanner,
- etc. ... j’en passe et des meilleurs !

J’ai une utilisation mi-serveur mi-desktop de Linux : pas de probleme !!!

QU’ON NE ME DISE PAS QUE LINUX NE POURRA JAMAIS ETRE UN POSTE DE TRAVAIL "A LA SAUCE" WINDOWS ! C’EST DEJA FAIT !

Cherchez un peu, comme nous avons TOUS fait au début pour "apprendre windows" : et vous verrez que Linux, passé les tabous et les "qu’en dira t-on ?", est "au moins" à égalité avec Windows dans TOUS les domaines.

Cela n’est pas une prise de position idéologique ou sectaire pour Geek boutonneux, c’est une réalité technique et professionnelle !

-----> non, vraiment pas d’accord ...

> les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 12 octobre 2005 par jazzride

lunix ne pourra jamais gagne en poste de travail si il n’y a pas un refonte pour en faire un, faire un systeles moins lourds, puis abordable a un non informaticien.

sinon il restera toujours quelque chose pro informatique, mais pas pour les neophytique.

bonjour la rédaction... si ramage et plumage correspondent... ;)

> les cinqs erreurs viennent pas des utilisateurs ! , le 4 novembre 2005 par Didier

lol

D’accord, à la base, Unix n’a pas été fait pour devenir un ordinateur personnelle avec environnement graphique...

Et DOS oui peut-être ??? Pourtant on en a fait une usine à gaz avec souris et graphique... MDR

Puis, faut pas oublier Apple qui a développé son Mac OS-X dérivé d’un BSD je pense... Pour ceux qui ne connaissent pas, BSD ça ressemble à Unix... et à Linux... Plus orienté graphique qu’un Mac... tu ne trouves pas...

Alors, si tu as des collègues qui au bout de 2 ou 3 jours n’ont toujours pas réussi à installé un Linux qui tourne et soit utilisable... euh... UBUNTU et ça tourne en 1 ou 2 heures max.

Répondre à ce message

> Triste article , le 6 octobre 2005 par youpih (0 rép.)

Pourriez-vous traduire des articles de meilleure qualité et plus à jour ou silmplement ne pas vous donner tantn de mal. Vous en faites déjà beaucoup pour le Libre !

Beaucoup de messages expriment ce que je ressen à la lecture de cet article, alors je n’en rajoute pas plus.

bye,

Répondre à ce message

> Avant tout, tester la compatibilité de votre matériel , le 4 octobre 2005 par denishofmann (1 rép.)

Avant de commencer, vous devez savoir si votre matériel est compatible Linux, au niveau du processeur, des drivers de vos différents composants. SourceForge propose les "Linux friendly drivers" ou http://www.linux.org/vendor/hardware/ Si votre matériel ne pass pas cette étape essentielle, inutile d’aller plus loin. D’autre part, les différentes distributions proposent souvent des drivers génériques. Par exemple, les drivers Linux de Nvidia offrent un bien meilleur résultat que ceux de Mandriva LE2005.

> Avant tout, tester la compatibilité de votre matériel , le 4 novembre 2005 par Didier

tu te compliques trop la vie...

Pour qqun qui n’est pas un pro de Linux, le plus simple : Tu download et grave une Knoppix, ou mieux, une Ubuntu Live CD ... et tu essayes de booter sur ce CD. Si ça marche, ok tu installes ! Si ça bloque, si des choses ne fonctionnent pas... tu creuses un peu pour voir si une solution pas trop tordue existe.

Knoppix ou UBUNTU Live CD sont de très bon tests pour vérifier si ton matos est compatible.

Répondre à ce message

Linux gratuit... payant... où en est-on ? , le 3 octobre 2005 par Christian (7 rép.)

Cela fait bien longtemps que je ne me suis pas posé la question... la réponse à l’époque était celle-ci. Linux, est sous licence GPL (non non, ce n’est pas du mazout, ni un carburant du genre, aucune TIPP n’est ponctionnée ici). La licence GNU General Public License est décrite ici http://www.gnu.org/philosophy/philosophy.fr.html. En synthèse, Linux comme tout logiciel sous licence GPL est gratuit. Son code peut être modifié par qui veut, à une seule condition, que ces modifications soient accessibles de tous ! Il est interdit de vendre Linux !! : les distributions que vous trouvez dans le commerce sont payantes pour : la boîte, les bouquins, le support et tout ce qui gravite autour mais pas pour Linux. Exemple de la Suse qui était payante il y a quelques années de cela à cause de Yast (recherche et installation des mises à jour). Depuis, ce dernier est passé sous licence GPL. Les ISO de la Suse (nouvellement OpenSuse) sont accessibles depuis le net et sont gratuits, ici, ici, ici http://www.opensuse.org/Welcome_to_openSUSE.org ! Pensons à remercier Linus Torvald d’avoir tout fait pour qu’il soit interdit de vendre le logiciel Linux (mais pas les objets satellites : bouquins, boîte, support, etc.) Pour le côté ergonomique, facilité d’utilisation, il faut le reconnaître, il y a eu beaucoup de progrès, c’est cependant insuffisant ! Transition d’environnement (MS vs Linux) peu recommander pour un novice de l’informatique ou un utilisateur lambda !!!... Même avec une version 4 de KDE (qui est très attendue). Fan de la Suse depuis la version... oulà... je suis toujours sur du MS98SE (jamais passé au delà... aucune valeur ajoutée me concernant) et y resterait tant qu’il n’y aura pas un logiciel sous licence GPL et aussi performant que TotalRecorder pour Linux ! Ces propos n’engage que moi... dernière remarque, pour parler d’un sujet, messieurs les présentateurs et rédacteurs d’articles, l’investissement personnel dans un sujet est de rigueur.

> Linux gratuit... payant... où en est-on ? , le 3 octobre 2005

Grosse confusion : la GPL n’interdit en aucun cas de vendre un logiciel. Elle stipule simplement que tu peux étudier et modifier le code, distribuer le logiciel final... Quant à Linus, c’est le SE qu’il a distribué et non un logiciel... Dernier point : quand je passe des heures sous Windows à chercher pourquoi le truc qui hier marchait bien ne marche plus, que je m’escrime dans la base de registres, que je suis constamment à mettre à jour mon antivirus etc. qu’il faut 10 minutes et un redémarrage pour que mon appareil photo usb fonctionne alors qu’il a été connecté et fonctionnel tourne sous Linux en 10 sec, je me pose des questions... Ceci étant dit...

> Linux gratuit... payant... où en est-on ? , le 3 octobre 2005

Grosse confusion : la GPL n’interdit en aucun cas de vendre un logiciel. Elle stipule simplement que tu peux étudier et modifier le code, distribuer le logiciel final et que tu dois le faire avec les mêmes libertés... Quant à Linus, c’est le SE qu’il a distribué et non un logiciel... Dernier point : quand je passe des heures sous Windows à chercher pourquoi le truc qui hier marchait bien ne marche plus, que je m’escrime dans la base de registres, que je suis constamment à mettre à jour mon antivirus etc. qu’il faut 10 minutes et un redémarrage pour que mon appareil photo usb fonctionne alors qu’il a été connecté et fonctionnel tourne sous Linux en 10 sec, je me pose des questions... Ceci étant dit...

> Linux gratuit... payant... où en est-on ? , le 3 octobre 2005

Quand il faut 2 mois de dur labeur pour faire tourner l’acceleration graphique ati sous linux , est qu’il en faut 3 cliques sous windows, Que choisir ? Ceci etant dit .....

> Linux gratuit... payant... où en est-on ? , le 4 octobre 2005 par plainsofpain

Il faut savoir que des pilotes ati libres existent mais qu’ils ne gèrent pas l’accélération 3D, à la différence des propriétaires, et de ce coté la, ca fait bien longtemps qu’ATI a fourni un installeur capable de générer des paquetages de plusieurs systèmes de paquetages différents (.deb, .rpm).

Le fait est que pour les pilotes propriétaires il y a en effet certaines cartes qui refusent de fonctionner convenablement sous GNU/Linux, mais d’autres fonctionnent parfaitement.

Et les développeurs GNU/Linux ne peuvent pas faire un pilote libre efficace s’ils n’ont pas les sources, et le pilote propriétaire dépend d’ATI.

Remarque le meme problème se pose avec les cartes NVIDIA.

Il serait temps que ces deux constructeurs se penchent sérieusement sur GNU/Linux.

En aucun cas GNU/Linux n’est en cause, tu dois blâmer ATI et NVIDIA.

> Linux gratuit... payant... où en est-on ? , le 6 octobre 2005 par klod

Enfin une contribution efficace ! Pas de nian-nian cette fois. Je parle de celle de plainsofpain :

"En aucun cas GNU/Linux n’est en cause, tu dois blâmer ATI et NVIDIA"

(et aussi celle de denishofmann "Avant tout, tester la compatibilité de votre matériel")

Il serait temps de terminer les querelles entre Linuxiens et ouvrir les yeux : certains fabricants sont "Linux-friendly", d’autres pas.

Conclusion : certains auront la chance d’avoir du matériel compatible Linux et vont réussir leur installation de Linux. C’est ceux-là mêmes qui vont nous dire après "Linux c’est facile". D’autres n’auront pas cette chance et vont tout simplement se planter.

Ceci confirme que la vulgarisation de Linux passera nécessairement par la mise en place d’un marché de hardwares compatibles Linux, pilotes et PC préinstallés compris.

Effectivement la communauté GNU-Linux n’est pas en cause, mais elle reste limitée aux softs !

(quant à l’article évoquant de soit-disant erreurs de néophytes, il est tout simplement nul et non avenu)

> Linux gratuit... payant... où en est-on ? , le 9 octobre 2005 par glattering

d’accord avec Klod !! euh, c’est tout.... désolé :P

> Linux gratuit... payant... où en est-on ? , le 12 octobre 2005 par jazzride

Ceci confirme que la vulgarisation de Linux passera nécessairement par la mise en place d’un marché de hardwares compatibles Linux, pilotes et PC préinstallés compris.

le pb a été identique lors de la sortie de windows 2000 pro je me souviens qu’en 2000, trouver un hardware compatible NT était une vraie galere, je passais alors pour les vendeurs bcp plus pour un excentrique avec mon NT5 qu’aujourd’hui avec mon Linux.

NT Linux Mac OS X tout est pb de

- compatibilité hard/OS
- disponibilité de X version de soft pour tel OS

Mais pour le reste, je suis ABSOLUMENT certain désormais que linux va s’imposer. pourquoi ?

Des indices ;

1° X des publications sur Linux

2° interrogez les vendeurs de gdes surfaces telles boulanger fnac camif, ils vous écoutent lorsque vous faites réf à linux et sont meme TRES intéressés (et intéressants aussi)

3° le hardware comportant la mention "linux compatible" se X : j’ai noté ainsi des graveurs DVD et autres hards dernierement... j’en ai été agréablement surpris.

4° la présence de boite Mandriva un peu partout aux cotés des boites Mac Os X et WinXP

5° la simplicité d’install de linux désormais, bien plus simple que windows

6° la parenté désormais de Mac Os X et Linux, jouant en faveur aussi du manchot. (passer de Mac Os x à Linux ou l’inverse est chose aisée, mais de Mac à win ou de linux à win c’est autre chose...)

7° la X des PC livrés avec Linux préinstallé (pas seulement sur le site de Mandriva) aussi ds les sociétés de VPC généralistes

8° le cout extremement faible de linux par rapport à win + softs. voire gratuité ! en période de crise ça compte.

9° le fait que les adultes passent plus de temps à utiliser un pc pour bosser, aller chercher des infos "pro"sur le net (billets de trains infos actus etc) que les gamins, qui n’utilisent le pc que pour jouer ... et malheureusement, parfois s’adonner au téléchargement sans limites :(

Donc linux tout comme Mac répond à au moins 95% des besoins d’un adulte : musique photo dessin net bureautique serveurs.

Je suis convaincu du fait que windows ne tient commercialement que :

1° parce que la majorité des jeux ne fonctionne que sous windows (public jeune ciblé) : et d’ailleurs pourquoi, qd on connait les capacités d’un mac et d’un linux à gérer ram et cpu ce n’est pas logique

2° les gens ne sont pas renseignés et confondent d’ailleurs PC et windows (public adulte ciblé)

TT est cela repose donc sur une difficulté d’acces à l’information et au développement de l’esprit critique... comme ds bcp d’autres domaines d’ailleurs :)

A+

Répondre à ce message

> encore du niania pour rien , le 2 octobre 2005 (6 rép.)

encore du niania pour rien.

vous feriez mieux de faire un systeme ergonomique, ou tout s’installe facilement, que le bordel actuel. pourtant dieu sait que j’aime linux, mais tout est fait de travers.

ca fait plus de 10 ans que j’entends le meme son de cloche, toujours pareil.

tant qu’il y aura une multititude incroyable de distribution ca ne marchera pas tant qu’il n’y aura que des logiciels dont l’ergonomie date de la prehistoire, ca ne marchera pas tant qu’il n’y aura pas dinstallation simple de n’importe quoi que ce soit logiciel ou materiel pour n’importe quel etre humaine, au lieu d’y passer une journée, ca ne marchera pas.

c’est pour cela que meme gratuit, les gens n’en veulent pas. puis y a pas de suivi a part des bataille de clocher.... ca nuie au devellopement futur. y a pas d’inovation, c’est toujours prendre le train en route.

tout comme virer xfree une fois pour toute et evoluer vers une architecture recente, y en a marre des truc des année soixante, faut evoluer...

enfin voila mon point de vue, faut qu’il y est quelqu’un derriere.

> encore du niania pour rien , le 3 octobre 2005 par klod

Le message ci-dessus reprend un peu les arguments de ma contribution plus bas "De quels néophytes parlons-nous", sauf que je déplore le ton utilisé, notamment l’expression "tout est fait de travers"

Je tiens à dire pour ma part que si je participe à ces débats, c’est bien parce que je suis sympathisant Linux et non Microsoft. Certains ont tendance à considérer comme "ennemis" tous ceux qui émettent la moindre critique contre Linux. C’est sans doute l’esprit communauté qui veut ça. Mais il semble aussi que beaucoup d’informaticiens (dont beaucoup de linuxiens) n’ont pas l’esprit aussi ouvert que les logiciels qu’ils défendent. D’où nombre de débats de puristes sur telle ou telle distribution. Ce forum n’y échappe pas et c’est la raison de ce message "encore du niania pour rien".

Il faudrait effectivement en finir un jour avec la question "Linux est facile ou Linux est difficile". Ce que j’ai exposé plus bas est :

Linux est facile pour un informaticien. Linux est difficile pour le tout public car en l’état actuel des choses, il n’est pas préinstallé et son installation reste problématique (vu notamment la négligence des fabricants envers le développement de pilotes pour Linux). D’autre part, il est plus facile d’obtenir de l’aide pour windows autour de soi, les linuxiens étant beaucoup plus rares. Pour toutes ces raisons, le tout public se trouve beaucoup plus rassuré par Windows que par Linux.

La philosophie logiciel ouvert est bien sûr éminemment plus sympathique que celle de Microsoft car non commerciale. Mais surtout pour les développeurs, "ouvert" veut dire qu’il peuvent mettre leur nez dans le code source. Linux a été créé pour toutes ces raisons. Linux provient d’une simple réaction contre l’empire Microsoft, sa politique commerciale et son code fermé.

Voilà, tout ceci n’est qu’un simple constat de la situation actuelle et non pas une critique envers Linux. Le principal frein au développement de Linux semble donc venir des fabricants eux-mêmes. Battons-nous pour des PC préinstallés Linux, des logiciels et des pilotes pour Linux !

> encore du niania pour rien , le 3 octobre 2005 par foxz

[quote]"vous feriez mieux de faire un systeme ergonomique"[/quote]

qui est "vous" ?

> encore du niania pour rien , le 9 octobre 2005 par glattering

D’un autre côté, il faut différencier utiliser et administrer un système linux !

Plusieurs personnes à qui j’ai installé linux (oui elles n’y sont pas passé, puisqu’elles ne font que l’utiliser, je suis en quelque sorte leur admin) ne sont pas perdues du tout et n’ont aucun problème, cela fait maintenant plus de 8 mois que l’installation à été faite et je n’ai eu aucun retour de problème, d’interface "moche", de bordel, de difficulté à utiliser le système (après les logiciels, c’est différent).

Bref, je pense que la difficulté vient de vouloir savoir administrer un système qui a des possibilités énormes avec des connaissances assez poussées sous windows, ou du moins des connaissances que l’on croit poussées du fait de la relative simplicité de windows au premier abord (qui je trouve n’est pas aussi simple dès qu’on y regarde plus profondément -API par ex).

Souvent les "windowsiens" qui passent à Linux cherchent un système immédiatemment compréhensible et facilement utilisable, sans le moindre effort, alors qu’ils ont eux mêmes appris windows en bien plus de temps, mais ne s’en souviennent pas car ça s’est fait naturellement, après des années et des années d’utilisation progressive de windows (ce qui a été mon cas).

Si c’est le changement que vous n’aimez pas, et que vous avez d’une manière générale du mal à vous adapter, et bien forcément Linux ne sera pas aussi simple que vous l’espériez, car inconsciemment vous espérez plus que ce que vous n’avez jamais eu ;-)

Enfin, c’est comme ça que j’explique ma propre frustration de mes débuts sous Linux. Bonne journée.

> encore du niania pour rien , le 12 octobre 2005 par jazzride

dire que Mandriva ou Ubuntu sont difficiles d’acces est faire preuve de manque de sérieux dans le propos :

on insere le cd on tape son nom et mot de passe et c’est fini tout est installé en 20 min/30 : OS + connection adl (en éthernet) + tous les softs + périphériques !

HEHO arretez de dire des inepties. je suis pret à faire un concours avec 2 pc identiques standard : 1 win XP d’un coté en boite+ tous les drivers périphériques SP patches 1 mandriva ou ubuntu de l’autre

on chronometre on filme celui qui perd paye le repas au Maxim’s à l’autre (je précise que j’adore la langouste et le gateau au chocolat)

 :)

> encore du niania pour rien , le 16 octobre 2005 par ouf ouf

"""connection adl (en éthernet)""" Ta raison de bien préciser entre parentheses ( en ethernet ) je rajouterais aussi sourie ( a boule ) . Vous me faite vraiment marrer les geeks !!!

> encore du niania pour rien , le 4 novembre 2005 par Didier

tiens oui... pas bête ça ! Une petite comparaison du temps et de la facilité d’installation :

- une Install UBUNTU avec mise à jour via ADSL, donc y compris les softs multimédia, gravure, Open Office 2, Firefox, Thunderbird, Gimp, etc

comparé à

- une install Win XP + mise à jour + service pack 2 + anti-virus + mise à jour + Ad-Aware + un soft de gravure (Nero ?) + Winamp + FireFox + Thunderbird (bon ok, tu peux rester avec MS Mediaplayer, MS IE et Outlook Express si tu veux) + Ms Office 2000 ou 2003 + mise à jour d’Office...

euh... tu arrives à tout faire le même soir ???

UBUNTU : entre 30min et 2h suivant la vitesse de ton PC, lecteur et ADSL...

lol Y a pas photo !

Répondre à ce message

> Ubuntu une des meilleurs distribution pour débuter , le 1er octobre 2005 (1 rép.)

SInon DEBIAN notamment pour les serveurs ! mais là c’est plus compliqué !

> Ubuntu une des meilleurs distribution pour débuter , le 4 novembre 2005 par Didier

oh ben... Debian est AUSSI très facile !

Mais 100% de ton avis !

UBUNTU est TRES facile et VRAIMENT orienté UTILISATEUR... Pas besoin d’être un pro.

 ;-)

-----> http://www.ubuntu-fr.org/

Répondre à ce message

> Combien d’erreurs commises par cet auteur ! , le 29 septembre 2005 par rpnpif (1 rép.)

« Toutes sauf openSUSE et Fedora Core sont des distributions commerciales, aussi devrez-vous les payer, quand bien même seront elles disponibles en téléchargement gratuit (versions réduites ou limitées) ou sous forme de livecd (images iso en téléchargement pour graver un cd bootable permettant un démarrage direct sous GNU/Linux sans installation) pour vous permettre d’essayer avant d’acheter. »

Faux ! Par exemple, la Mandriva de base téléchargeable est sous licence libre et totalement gratuite GPL. Elle est largement suffisante pour les besoins quotidiens et facile à utiliser, elle contient de nombreux logiciels et est très extensible gratuitement en ligne ou par CD. Elle contient de base beaucoup plus de logiciels (plusieurs milliers) que Microsoft Windows XP. Elles est hautement configurable (essayez avec MS Windows, ce n’est pas possible !). Elle est comme la plupart des Linux hautement insensible aux virus, donc très fiable (J’en ai jamais vu en cinq ans avec plusieurs dizaines de courriels reçus par jour ! 4500 virus reçus par an sans effet pour ma Mandrake/Mabndriva !). Comparez avec MS Windows !

En conclusion, cet article est tendancieux, inexact et étriqué. Désolant.

Les CD et DVD libres Mandriva sont entre autres ici : ftp://ftp.free.fr/mirrors/ftp.mandriva.com/MandrivaLinux/official/iso/10.2/

> Combien d’erreurs commises par cet auteur ! , le 29 septembre 2005 par rpnpif

En complément de ce que j’ai écrit, il faut préciser que rien n’interdit de payer sa Mandriva pour obtenir une assistance et les livres de la société éditrice, ainsi que des logiciels optionnels commerciaux plutôt que de se faire assister par la communauté du logiciel libre. C’est aussi cela la liberté des logiciels libres.

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 29 septembre 2005 par Medo (2 rép.)

Cet article contient un erreur, Fedora Core n’est pas commerciale mais fortement influencée par la société Red Hat qui en publie la version commerciale la "Red Hat Enterprise"

-----> Petite erreur dans l’article

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 3 octobre 2005 par yoann

"The Fedora Project is not a supported product of Red Hat, Inc. " j’ai copié ça en bas de la page d’accueil du site du fedora... fais tourner 7x ton clavier avant d’taper des bétises (ce qui s’applique aussi a tout les posts qui se trouvent au dessus). ton lien est mort. Et si tu cherches une influence à Fedora, il s’agit d’une communauté donc rien à voir avec une entreprise.

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 4 novembre 2005 par Didier

lol...

Tu n’as pas bien compris ce que ça voulait dire "NOT SUPPORTED by Red Hat" !

ça veut dire que tu ne peux PAS demander du support à Red Hat si tu as une Fedora Core...

Ca ne veut PAS dire qu’il n’y a pas de lien entre Fedora et Red Hat... Pour moi, Red Hat "supporte" Fedora pour y tester ses pré-versions et avoir l’aide des utilisateurs pour mettre au point sa version pro et payante :p)

Répondre à ce message

Jetez un coup d’oeil dans les coulisses !!! , le 27 septembre 2005 par tkovacs@wanadoo.fr (2 rép.)

[1.] Je suis assez scandalisé par rapport à ce qui y est dit. Pas sûr qu’il est de mauvaise fois, mais ce n’est pas exclue... En tout cas c’est quelqu’un qui n’a pas saisi le sens de Linux. Ce n’est pas un AUTRE OS, alternative comme le Mac. C’est LE OS libre !! à la base, et c’est ça qui le fait vivre. On est en train de nous expliquer que le libre n’est pas libre et qu’il faut marcher sur les oeufs en l’utilisant car menacé (comme toujours) par des licences et copyright restrictifs. Et ça s’adresse aux débutants... Cette attitude me semble très suspecte : frileuse, conventionnelle, conformiste. Le libre est libre. Laissez les gens essayer librement LA distribution qu’il veulent. On choisit Linux parce qu’on en a marre du "Metropolis"(cf. le film de Fritz Lang, pour les jeunaux) Micro$oft et qu’on a vraiment envie de contribuer au logiciel libre pour contrer l’avènement de "1984", voire pire encore. C’est avant tout un choix idéologique, bien que aussi budgétaire. Il ne faut JAMAIS perdre cela de vu !!!! Maintenant, les pédants méticuleux, frustrés viennent mettre en garde le débutant (qui est la majoirité) que même sous Linux il faut payer... On vous rappelle, la contribution est l’utilisation et l’amélioration. Ce n’est pas la même chose !!! Manifestement il y en a qui cherchent à brouiller les esprits. Chers professeurs d’éthique et de morale conformiste, servile et suffisant... tout cela n’a jamais était l’esprit de Linux !!!! Professez en ce moment là les produits M$. Comme ça vous aurez des barrières qui vous sont si chères !

[2.] Intrigué, j’ai fait quelques recherches sur le personnage de Jem Matzan : Voir ici son "ars poetica" sur cette page (en anglais) : http://www.omidyar.net/group/uplift/news/3/

En résumé, il milite pour une rétribution des auteurs des "free software" par les utilisateurs, en inventant le concept de "Gift economy" (écomonie du cadeau) avec tout une théorie pseudo-philosophique en arrièreplan, issu d’une réflexion sur le post-capitalisme. Il veut en somme, clairement, réformer le "logiciel libre" en le transformant en "logiciel contre cadeau"... Il dit qu’il faut motiver ainsi les auteurs de "free softwares"... tout en insistant sur les nuances "subtiles" de l’étymologie du mot "free"... C’est un peu minable, faut-il avouer. Par ailleurs, il me semble complètement "new-age" et porté par la foi positiviste en l’économie capitaliste moderne et le patriotisme prédestiné de l’Amérique. (En quoi, rien de vraiment original par rapport à la moyenne.) En fait, c’est UN VRAI FAUX DEFENSEUR DU GNU ! Il semble regretter ces propres contributions bénévoles antérieures durant sa longue carrière. Il estime peut être de ne pas avoir gagné autant d’argent qu’il aurait mérité. Voilà. Je n’ai vraiment pas envie de lire toutes ses très abondantes publications qui font plus la politique et du journalisme prémonitoire verbeux racontant sa vie que d’une réelle information pertinente et utile.


-----> Jetez un coup d’oeil dans les coulisses !!!

> Jetez un coup d’oeil dans les coulisses !!! , le 27 septembre 2005 par jazzride

frustrés je ne sais pas mais c’est vrai que l’on voit de + en + de messages anti linux . pas forcément des attaques "directes" ou frontale mais latérales, insidieuses, que je commence personnellement à trouver pénibles.

On est libre de ne pas l’utiliser, il est tres souvent gratuit.Alors ou est le pb ? Où est le vrai probleme ? Le vrai pb de Linux est qu’il GENE à une époque de délire consumériste, qui tend à faire de nous , non plus des citoyens, mais des consommateurs-décérébrés, des porteurs de cartes de crédits.

Linux est un systeme absolument remarquable, c’est un ancien utilisateur de windows qui vous le dit. (windows depuis 1992) donc pas d’a priori... Uniquement des " a posteriori"

Mac OS X est remarquable également, et puis j’aime bien l’esprit de cette communauté aussi. Donc j’en profite pour la saluer au passage. :)

Esprit critique, liberté de pensée au dela du technique, c’est la l’un d’un messages principaux du systeme linux. tant pis pour ceux et celles qui ne le comprennent pas.

> Jetez un coup d’oeil dans les coulisses !!! , le 4 novembre 2005 par Didier

ahhh... Je comprend mieux certaines choses alors... Il n’est pas net ce type.

Puis, nous, on ne l’a pas empéché de se faire engager chez Micro$oft s’il le voulait... lol

Faut pas à la fois regretter de ne pas gagner de sous... et apprécier de profiter librement et gratuitement du développement des autres et de l’aide de la communauté en cas de problème ! ...

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 27 septembre 2005 par Jacques Bon (2 rép.)

Un autre conseil que je donnerais à un débutant, c’est de commencer par l’acquisition (ou la récupération) d’un deuxième disque dur pour ses premiers pas. Au prix actuel du Go c’est beaucoup de soucis en moins pour pas très cher.

Enfin, même comme ça, il m’est arrivé il n’y a pas si longtemps de formater le disque 1 à la place du 2...

Sinon je suis assez d’accord avec ce qui est écrit sur une autre page : le plus difficile, c’est le changement. C’est pareil avec MacOsX, comme pour retrouver ses marques sous Windows après quelques années chez les pingouins.

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 27 septembre 2005 par jazzride

100% d’accord, 1 OS un DD Mais passer de linux à mac os x ou l’inverse est plus simple que de passer de mac ou linux à windows ou l’inverse :)

en tous cas mes vieux parents ont compris tout de suite linux gnome et mac os x alors qu’ils n’ont JAMAIS rien compris à windows...

c’est tout ce que j’ai à dire :)

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 29 septembre 2005 par mox

bien sur,bien sur, faudrait pas trop exagerer tout de meme !!!

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 27 septembre 2005 (1 rép.)

Je n’ai pas trés bien compris.Où est passé DEBIAN. la pionnère des distributions sous licence libre, totalement gratuite, pas si difficile que ça à installer, de très bonne qualité, avec une communauté de grande taille et pérènne ?

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 27 septembre 2005

Exactement. On est en train de nous expliquer que le libre n’est pas libre et qu’il faut marcher sur les oeufs... Ce sont des gens frileux et trop conventionnels, conformistes. Le libre est libre. Laissez les gens essayer librement LA distribution qu’il veulent. On choisi Linux parce qu’on en a marre du "Metropolis" Micro$oft et qu’on a vraiment envie de contribuer au logiciel libre. C’est avant tout un choix idéologique, bien que aussi budgétaire. Maintenant, les pédants méticuleux viennent nous mettre en garde que même sous Linux il faut payer... Chers professeurs d’éthique et de morale conformiste, servile et suffisant... ce n’a jamais était l’esprit de Linux !!!! Rester en ce moment là à votre cher M$. Comme ça vous aurez des barrières qui vous sont si chères.

-----> Vous voulez nous faire croire que Linux et GNU/GPL sont payants ?

Répondre à ce message

Linux ? C’est super mais... , le 26 septembre 2005 par Gérard Dethier (6 rép.)

J’utilise Linux depuis quelques années maintenant. Après des débuts un peu laborieux (comme tout le monde je suppose), j’ai fini par apprécier ce "nouveau système d’exploitation". Je ne suis cependant toujours pas d’accord de le présenter comme la nouvelle solution pour le grand public. Il est vrai qu’entre temps, la majorité des logiciels nécessaires à monsieur tout le monde pour utiliser son ordinateur sont présents sous Linux et ce avec beaucoup de qualité (je pense à Gimp, OpenOffice...). Il reste néanmoins un problème majeur : le hardware.
- Sous Windows. Vous pouvez acheter n’importe matériel jusqu’au moins connu, il sera supporté.
- Sous Linux. Méfiez-vous, vérifiez d’abord qu’il existe des pilotes ou que le matériel est géré par le noyau. J’ai été (et suis toujours) frustré de ne pas pouvoir utiliser certains périphériques par manque de pilote. Cette seule raison fait que j’utilise encore windows dans la majorité des cas et ne conseillerai jamais Linux à une personne vraiment néophyte. D’autant plus que le logiciel libre existe également sous windows. Maintenant, le manque de pilotes n’est pas la faute à Linux et ceci est une autre histoire.

> Linux ? C’est super mais... , le 27 septembre 2005 par theo

j’ai voulu connecter une mandrake ( en dual boot avec xp ) a l’internet par l’intermediaire d’un dongle wifi, j’ai trouvé sur le net un tutorial de 3 pages, apres une demi journée de galere j’ai laissé tomber. Un autre exemple, apres avoir changer la carte video j’ai redemarrer normalement sous xp en mode standard, sous linux plus d’interface graphique ! encore une plombe de perdue a rechercher sur le net le moyen de redemarrer l’interface graphique. Linux est surement un tres bon systeme d’exploitation, je n’en doute pas, mais tres consommateur de temps. Alors personnelement je ne crois pas que linux,en l’etat actuel, pourra reellement percer dans le grand public, il suffit de parler un peut avec des gens de hotline grand public pour s’en rendre compte, 90/100 des gens on deja du mal a aller cliquer sur un icone. Faut pas rever si on peut trouver des pc survitaminés a des prix tres compétitifs c’est grace au "systeme" windows qui a mis l’informatique a portée de tous. il y a une quinzaine d’années, j’etais le seul a utiliser le pc sous DOS du magasin ou je travaillais, un jour j’ai installé win3, et bien en quelques semaines certains collègues se sont mis au clavier, je ne crois pas qu’a cette epoque j’aurais pu les mettre sous linux.

> Linux ? C’est super mais... , le 27 septembre 2005 par jazzride

J’utilise Linux depuis quelques années maintenant. Après des débuts un peu laborieux (comme tout le monde je suppose), j’ai fini par apprécier ce "nouveau système d’exploitation". Je ne suis cependant toujours pas d’accord de le présenter comme la nouvelle solution pour le grand public. Il est vrai qu’entre temps, la majorité des logiciels nécessaires à monsieur tout le monde pour utiliser son ordinateur sont présents sous Linux et ce avec beaucoup de qualité (je pense à Gimp, OpenOffice...). Il reste néanmoins un problème majeur : le hardware.
- Sous Windows. Vous pouvez acheter n’importe matériel jusqu’au moins connu, il sera supporté.
- Sous Linux. Méfiez-vous, vérifiez d’abord qu’il existe des pilotes ou que le matériel est géré par le noyau. J’ai été (et suis toujours) frustré de ne pas pouvoir utiliser certains périphériques par manque de pilote. Cette seule raison fait que j’utilise encore windows dans la majorité des cas et ne conseillerai jamais Linux à une personne vraiment néophyte. D’autant plus que le logiciel libre existe également sous windows. Maintenant, le manque de pilotes n’est pas la faute à Linux et ceci est une autre histoire.

je suis entierement d’accord, voici un point de vue éclairé et honnete sur linux. Bravo :)

> Linux ? C’est super mais... , le 29 septembre 2005 par rpnpif

Relativisons : la majorité des matériels est supportée par Linux. Sous Microsoft Windows aussi il manque des pilotes : la preuve ! A l’instant une collègue se plaint que sa clé USB n’est pas reconnue sous MS Windows 98.

Idem sous MS Windows XP où certains matériels ne sont pas reconnus sans manipulation hors de portée du non-informaticien.

J’utilise Linux depuis 5 ans. J’y fais tout ce que je veux. Impossible de faire tout ce que l’on veut sous Microsoft Windows sans payer une taxe élevée ! Avec une distribution comme Mandriva, les difficultés sont rares... sauf pour les allergiques à l’informatique. Mais dans ce dernier cas tous les systèmes sont à égalité.

C’est ça la liberté de Linux.

> Linux ? C’est super mais... , le 29 septembre 2005 par mox

pour 98 je suis ( relativement ) d’accord, mais cet os n’est plus trop d’actualité mais sous xp on peut tout installer sans difficultés. Il faut etre plus objectif et peut etre moins ideologue !

-----> theo

> Linux ? C’est super mais... , le 16 octobre 2005 par TempsX

Avant de se lancer dans une comparaison des OS avec plus o umoins d’arguments pertinents posez vous la question de savoir à quel usage vous destinez votre ordinateur. Si ce sont les jeux alors oubliez vite Linux car l’offre n’est pas encore significative. J’utilise mon PC pour
- naviguer sur intrenet
- faire de la bureautique
- transférer des fichiers
- utiliser une messagerie instantanée
- lire des DVD, DivX et autres formats audio
- retoucher des images POur toutes ces activités je n’utilise que des logiciels libres at par conséquent une distribution Linux pour les raisons suivantes :
- les logiciels s’installent tout seul et proprement sans faire grossir une base de registre
- je n’ai pas desoin d’antivirus
- je ne suis pas envahi de spams
- le système ne plante pas (tout au plus une application qu’il faut "killer")
- les mises à jour des logiciels sont simplissimes à installer Une petite précision : je monte moi même mes PC donc je choisis des composants de constructeurs réputés fiables. Je n’ai AUCUN souci de pilotes de périphériques. Bonne lecture

> Linux ? C’est super mais... , le 4 novembre 2005 par Didier

les pilotes Windows et le support des constructeurs... lol

Ok pour Win98, logique qu’on ne développe plus de pilotes pour Win98.

Mais quand Canon vous dit qu’il n’y a PAS de pilotes pour la laser LBP660 sous XP !!!!

MAIS NON !!! On ne va quand même pas changer d’imprimante Laser à chaque divagation de Micro$oft !

D’un autre côté, par exemple, une multifonction copieur / imprimante / télécopieur HP s’installe TRES facilement sous Linux !

mais ok, certains matos ne fonctionnent pas sous Linux... ok

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 26 septembre 2005 par Benoit Montessinos (1 rép.)

Personnellement, je donnes 2 conseils aux neophytes (hormis le choix de la distribution que je n’aborderai pas ici) :
- Commencer par une installation par défaut qui partitionne et choisit les paquetages.
- il existait autrefois chez mandrake un raccourci vers konqueror en mode su. Ce raccourci n’existe plus mais peut être rétabli à la main

Ces 2 conseils facilitent à mon avis grandement la prise en main et évitent de trop déboussoler le nouvel utilisateur.

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 10 janvier 2006 par SuperPat

il existait autrefois chez mandrake un raccourci vers konqueror en mode su.

Je la rajoute a chaque nouvelle installation :

sur le bureau faites : clique droit / Nouveau / Lien vers une application et dans le champ commande tapez : kdesu konqueror / Comme cela, il vous demandera le mot de passe root et vous conduira à la racine du système.

Répondre à ce message

> Cinq raisons de ne pas passer à Linux , le 25 septembre 2005 par Paulo (2 rép.)

Donnons aussi la parole à la défense...

-----> Sur GenerationNT

> Cinq raisons de ne pas passer à Linux , le 25 septembre 2005 par jazzride

en fait c’est plutot un témoin à charge pour windows... windows... "

> Cinq raisons de ne pas passer à Linux , le 4 novembre 2005 par Didier

cinq raisons...

- je préfères rester avec un système fermé, black box... d’allieur ça se sert à rien d’essayer de comprendre. Pourquoi essayer de chercher alors que Microsoft fait ça si bien pour nous. On les paye pour qu’ils trouvent comment on va aimer le futur Windows non ?

- je trouve cool toutes ces mises à jour de Windows et celles tous les jours de l’anti-virus. Au moins on sait qu’ils pensent à nous pauvres utilisateurs, presqu’autant que les programmeurs de virus et de spyware ne pensent à nous.

- j’aime les fenêtres qui s’ouvrent dans tous les sens avec toutes ces barres de recherche qui me permettent d’acheter plein de choses avec ma carte de crédit. Au moins c’est un système vivant ! Et puis, c’est à chaque fois une surprise.

- la vitesse ça va, j’ai 1 GB de Ram et un Pentium 3,4 GHz. C’est agréable pour surfer. Mais avec le prochain Windows, j’acheterai une nouvelle carte graphique.

- je trouve normal tous ces controles DRM qui vont venir voir si j’ai bien tout qui est correct dans mon PC, les MP3, les CD, les programmes... d’allieur je n’utilise QUE des versions officielles que j’ai payé avec mon argent.

- parfois je réinstall le Windows, pas trop souvent, ça tient quand même parfois quelques mois. Puis comme ça on a de nouveau les dates des licences anti-virus bonnes pour un an. C’est cool je trouve.

euh... ça fait... 6 raisons... mais je ne suis pas fort en math :o)

Répondre à ce message

De quels néophytes parlons-nous ? , le 25 septembre 2005 par Klod (4 rép.)

Je pense que Linux souffre d’un environnement du à la conception même de le Free culture : les concepteurs sont multiples et les débats n’en finissent pas.

Chez Microsoft, il n’y a que Microsoft et absolument aucun débat. Tout est par conséquent extrémement simple ( !?)

Microsoft considère le néophyte comme une personne qui déballe son ordinateur pour la première fois.

La notion même de "bureau", sans aucune arborescence de fichiers, est faite pour ces personnes-là (et j’en connais plein). Le présent article parle de partitionnement et de fichier d’échange : c’en est déjà trop pour un néophyte, un vrai et il ne s’adresse encore une fois à qu’à des informaticiens.

La première question que l’on se pose en voulant installer Linux est : comment installer Linux sur mon PC pré-installé avec Windows XP.

Cet article n’y répond toujours pas, car l’entreprise reste hasardeuse si on ne maitrise pas le partitionnement.

L’attente du public il me semble est donc une version de Linux universelle, cohabitant avec Windows et dont l’installation soit automatique.

Que cette version soit payante ou pas reste secondaire.

(Pour reprendre les informations issues d’autres articles, notamment l’expérience Keynux, je pense que Linux ne s’imposera que le jour où nous verrons en hypermarché des PC pré-installés Windows/Linux)

> De quels néophytes parlons-nous ? , le 25 septembre 2005 par Klod

J’ai oublié de mentionner un article de Framasoft à ce sujet :

Acheter un PC sans OS

> De quels néophytes parlons-nous ? , le 26 septembre 2005 par cosmocat

L’informatique est un domaine difficile, quoique vous puissiez en penser.Et bien que le travail de democatisation de Microsoft soit fort louable, ils font aussi des erreurs qu’il ne faut pas reprocher au libre s’il fait différement.

L’un des exemple qui tu indiques (le partitionnement) est une des GROSSES erreurs de Microsoft. Combien de fois n’ais-je pas eu à faire avec des personnes ayant perdu leur données ou tenter des actions desepérées pour retrouver les données contenues sur l’unique partition d’un système ne demarrant plus. Tout mettre sur une même partition n’est ni une approche logique, ni fiable,ni securisé.Bien sur, ça facilite l’installation. Comme d’ignorer (voir ecraser —cf le secteur de boot—) les systèmes precedement installés !!! Sans système Windows installé et qui prend toute la place du disque avec un seule partition, il n’y a AUCUN problème et aucune question à se poser sur le partitionnement lors de l’installation de linux. Et linux s’entend tres bien avec tous les autres types de systèmes. SEUL Windows est possessif avec le disque dur tel un enfant capricieux !

Et ce n’est pas les seul exemple. Quid des problème de securité et du droit d’administration pour tous les utilisateurs ? En voulant rendre les choses trop simple, maintenant on se retrouve avec un système avec des grosses lacunes et les utilisateurs conditionnés trouvent des defauts là où y’en a pas car c’est "different" !

Un seul mot : Il faut fait la part des choses et bien que les systèmes linux soit aussi critiquable (quoique ??), il faut arreter de critiquer seulement car c’est différents. Mon avis reste que les developpements de linux est fait pour que ce soit un bon système alors que celui de Windows est trop dicté par la facilité d’utilisation et le desir de democratisation (pognon ??). Bien que sous la pression des système libre, Microsoft tente assez recement (et enfin) de corriger leurs conneries et de faire un bon système.

> De quels néophytes parlons-nous ? , le 26 septembre 2005 par Patrick Augereau

Je suis assez d’accord avec klod ; linux ne s’imposera que le jour où il saura cohabiter avec windows sans que ce soit une prise de tête pour l’utilisateur débutant. La solution la plus facile étant évidement une préinstallation windows/linux.

Comme déjà mentionné, l’informatique est une matière difficle ; pour autant, la majorité des nouveaux utilisateurs sont des personnes peu familières avec les arcanes de l’informatique ; mais doit-on pour autant leur interdire l’accès à l’information ?

Troisième remarque : le compte administrateur de windows ; rien n’oblige personne à l’utiliser comme un compte normal ; une installation correcte creera un compte utilisateur à droits restreints ; contrairement à ce que j’ai lu, la philosophie de base en est la même qu’avec linux (même si le système des droits diffère), et si l’on voit trop souvent des utilisateurs travailler sous un compte possédant les droits administrateur, c’est parce que le poste est mal installé et l’information manque sur la nécessité d’un compte à droits restreints (à commencer par les explications nécessaires lors de l’installation proposée par Microsoft lui-même).

Quatrièmement : le raisonnement touchant à /home pour linux, tient tout autant pour windows ; il faut créer un partition data séparée sous peine de perdre ses données en cas de réinstallation.

Conclusion : windows parait plus facile parce que préinstallé, mais souvent mal installé, parce que privilégiant la facilité pour l’utilisateur débutant ; ce qui est une erreur sur le long terme à mon avis. Et je pense qu’un poste préinstallé linux est aussi facile à utiliser pour quelqu’un n’ayant jamais utilisé l’informatique, qu’un poste windows ; ce qui freine, c’est que la majorité des utilisateurs lambda ont déjà été préformatés à windows, leur donnant la fausse impression que linux est plus difficile.

C’était ma petite contribution au débat.

Patrick.

----->

> De quels néophytes parlons-nous ? , le 26 septembre 2005 par nico

Ok tout à fait d’accord Linux pose encore des soucis pour les non informatiens. On a intérêt à avoir un matériel pas trop récent, pour éviter les plans galère que tout linuxien accepte (j’en suis). Mais si l’on parle ergonomie (et donc utilisation intuitive), résistance aux pannes, aux virus, ... Je ne vois pas l’utilité de windows. J’aurais tentance à penser que linux est pour ceux qui aiment le cambouis (même si c’est de moins en moins vrai) et pour les autres je conseillerai plutôt Mac OS. Le coût est certes plus important mais quand on paie autant que ce soit pour un vrai plus. Juste une petite supériotié tout de même de distribes comme Mandrake, Debian, Untuntu : la gestion des paquets qui permet en deux minutes d’installer un logiciel sans avoir à pirater et/ou à devoir chercher sur le web le truc dont on a besoin. En 7 ans de linux j’ai toujours trouvé le logiciel ou l’outil dont je me disais qu’il faudrait justement le développer (ok je ne fais pas multi-média, juste du dev et quelques fois des langages sortant des sentiers battus).

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 24 septembre 2005 (0 rép.)

Bonjour, Il y a UBUNTU pour bien débuter... Et contacter un LUG est aussi important... Patrick Hautrive http://ploug.eu.org

-----> http://ploug.eu.org

Répondre à ce message

> Cinq clichés pour assommer un débutant , le 23 septembre 2005 par rezki (5 rép.)

Là je ne suis pas d’accord. Sur le choix de la distribution, vous oubliez de préciser le rythme de développement de chaque distribution : Ubuntu n’est pas dans la liste et pourtant c’est la distribution la plus réactive, celle qui intègre les mises à jour le plus rapidement possible (Je suis d’accord avec le commentaire de Youssouf plus bas). SUR LA GRATUITE, pas d’accord :L’essentiel est de contribuer : financièrement ou en participant à la communauté. Comment voulez-vous acheter un logiciel en perpétuel développement ? Parlez plutôt de services. L’ABANDON, c’est une question de choix. Au contraire, je conseillerais à quelqu’un d’essayer plusieurs distrib sur Live CD et sur une partition test. C’est comme ça que j’ai abandonné Mandrake pour Ubuntu. Essayer, tester, changer c’est ce que j’ai appris de plus précieux en deux ans sur Framasoft.

> Cinq clichés pour assommer un débutant , le 23 septembre 2005

pas du tout d’accord : je ne connais pas de meilleur "service" que celui qui est généreusement offert par une communauté internationale, qui n’attend pas que vous ayez enregistré votre copie Serial Number ...

Effectivement le mieux est les Live CD, mais aussi de tester un max de distribs ; certaines marchent mieux sur tel ou tel pc et moins bien sur d’autres etc... donc pas d’a priori

D’apres mon xp perso la mandriva est simple mais je mets au top les debian : et pour installer une ubuntu, pas besoin d’avoir fait l’X (je ne suis pas matheux non plus...) tout cela est ridicule.

IL y a en gros 3 OS pour bosser "à domicile + tpe/pme" : Mac os X, BSD, Linux, donc 3 de la famille d’unix . Windows c’est pour les jeux :) je le sais j’ai encore win... (je ne connais pas les autres architectures désolé) BeOS c’est fini dommage TB pour le multimédia. Mais bon, avec Tiger / Debian on est tranquilles ! on a le choix.

installer linux : hyper simple : on met le cd on boote, linux s’occupe du reste, pas de driver rien à faire. on connecte la carte reseau, install DHCP en 10 sec sans que l’on fasse quoi que ce soit. ALors ?

-----> jazzride

> Cinq clichés pour assommer un débutant , le 26 septembre 2005 par Patrick Augereau

Réponse à jazzride :

> et pour installer une ubuntu, pas besoin d’avoir fait l’X

Mais un minimum d’étude est tout de même requis (niveau bac de pref.) ; je pense que nombre des nouveaux utilisateurs n’ont pas forcément cette formation ; et pourtant ils ont le droit (ainsi que leurs enfants) d’accéder à l’informatique ; c’est là que l’intérêt de la facilité est important.

> (je ne >suis pas matheux non plus...) tout cela est ridicule.

Non ; pas ridicule du tout, justement ; à vous lire, on a facilement l’impression que ce sont deux conceptions de l’informatique qui sont en jeu (indépendament de la question commerciale qui a son mot à dire !). Ce que l’auteur de cet article (très bien d’ailleurs) essaie de défendre, c’est la possibilité pour des gens non nécessairement formés à l’informatique d’utiliser linux ; face, à cet enjeu, le choix de telle ou telle distribution n’est finalement pas si important ; si ce n’est la facilité d’accès. Les choix de l’auteur peuvent se discuter, mais ils se défendent bien.

>IL y a en gros 3 OS pour bosser "à domicile + tpe/pme" : Mac >os X, BSD, Linux, donc 3 de la famille d’unix . Windows c’est >pour les jeux :) je le sais j’ai encore win.

C’est clairement méconnaitre l’importance de windows dans le mileu professionnel (et je n’ai pas dit milieu informatique !). Si la situation était telle que tu la décris, windows ne serait pas installé sur plus de 90% des ordinateurs vendus ; la presse informatique ne serait pas envahie des manuels d’autoformation aux logiciels de Microsoft, et Microsoft lui-même (et avec lui son OS emblématique) ne serait pas autant attaqué. Windows, ce n’est pas pour les jeux (même si c’est aussi pour les jeux) ; c’est un OS professionnel, n’en déplaise à certains.

Précision pour ceux qui croiraient avoir affaire à un inconditionnel de windows, j’utilise linux depuis plusieurs années, j’administre (sans être pro) un groupe de serveurs linux et je revendique le droit (pour tous ceux qui en ont envie) d’utiliser les deux mondes (windows, et *nix) !

Patrick.

> Cinq clichés pour assommer un débutant , le 27 septembre 2005

Mon cher Patrick. Tu te trompes de débat. Tout le monde connais le succès commerciale de Micro$oft. Et même la qualité professionnelle de ses produits. Pas la peine de nous les démontrer. C’est défoncer des portes ouvertes. Micro$oft n’a pas besoin de ta défense. On parle ici de logiciel libre, de Linux.


Je reviens ici au sujet : cet article de Jem Matzan traduit et publié sur cette page.


[1.] Je suis assez scandalisé par rapport à ce qui y est dit. Pas sûr qu’il est de mauvaise fois, mais ce n’est pas exclue... En tout cas c’est quelqu’un qui n’a pas saisi le sens de Linux. Ce n’est pas un AUTRE OS, alternative comme le Mac. C’est LE OS libre !! à la base, et c’est ça qui le fait vivre. On est en train de nous expliquer que le libre n’est pas libre et qu’il faut marcher sur les oeufs en l’utilisant car menacé (comme toujours) par des licences et copyright restrictifs. Et ça s’adresse aux débutants... Cette attitude me semble très suspecte : frileuse, conventionnelle, conformiste. Le libre est libre. Laissez les gens essayer librement LA distribution qu’il veulent. On choisit Linux parce qu’on en a marre du "Metropolis"(cf. le film pour les jeunaux) Micro$oft et qu’on a vraiment envie de contribuer au logiciel libre pour contrer l’avènement de "1984", voir pire encore. C’est avant tout un choix idéologique, bien que aussi budgétaire. Il ne faut JAMAIS perdre cela de vu !!!! Maintenant, les pédants méticuleux, frustrés viennent mettre en garde le débutant (qui est la majoirité) que même sous Linux il faut payer... Chers professeurs d’éthique et de morale conformiste, servile et suffisant... tout cela n’a jamais était l’esprit de Linux !!!! Professez en ce moment là les produits M$. Comme ça vous aurez des barrières qui vous sont si chères !

[2.] Intrigué, j’ai fait quelques recherches sur le personnage de Jem Matzan : Voir ici son "ars poetica" sur cette page (en anglais) : http://www.omidyar.net/group/uplift/news/3/

En résumé, il milite pour une rétribution des auteurs des "free software" par les utilisateurs, en inventant le concept de "Gift economy" (écomonie du cadeau) avec tout une théorie pseudo-philosophique en arrièreplan, issu d’une réflexion sur le post-capitalisme. Il veut en somme, clairement, réformer le "logiciel libre" en le transformant en "logiciel contre cadeau"... Il dit qu’il faut motiver ainsi les auteurs de "free softwares"... tout en insistant sur les nuances "subtiles" de l’étymologie du mot "free"... C’est un peu minable, faut-il avouer. Par ailleurs, il me semble complètement "new-age" et porté par la foi positiviste en l’économie capitaliste moderne et le patriotisme prédestiné de l’Amérique. (En quoi, rien de vraiment original par rapport à la moyenne.) En fait, c’est UN VRAI FAUX DEFENSEUR DU GNU ! Il semble regretter ces propres contributions bénévoles antérieures durant sa longue carrière. Il estime peut être de ne pas avoir gagné autant d’argent qu’il aurait mérité. Voilà. Je n’ai vraiment pas envie de lire toutes ses très abondantes publications qui font plus la politique et du journalisme prémonitoire verbeux racontant sa vie que d’une réelle information pertinente et utile.


> Cinq clichés pour assommer un débutant , le 27 septembre 2005 par jazzride

C’est clairement méconnaitre l’importance de windows dans le mileu professionnel (et je n’ai pas dit milieu informatique !). Si la situation était telle que tu la décris, windows ne serait pas installé sur plus de 90% des ordinateurs vendus ; la presse informatique ne serait pas envahie des manuels d’autoformation aux logiciels de Microsoft, et Microsoft lui-même (et avec lui son OS emblématique) ne serait pas autant attaqué. Windows, ce n’est pas pour les jeux (même si c’est aussi pour les jeux) ; c’est un OS professionnel, n’en déplaise à certains.

mon cher linuxien et ami framasoftien permets moi de te répondre car tu pratiques avec aisance la dialectique... tout cela pour amener le lecteur à confusion : je suis d’accord pour dire que win est présent à plus de 90% sur le postes de travail mais est ce la une preuve d’efficience en soi ? non... donnons un ex : il y a de cela qqes petites années, j’avais constaté l’absence , chez des pros de haut niveau de ma discipline une inconséquence totale en PME pour la gestion du risque info : pas d’antivir pas de firewall meme basique etc... totu cela sous win, qui fait pourtant l’objet d’attaques virales majoritaires... donc ne confondons pas stat , % de pc sous win (parce que c’est préinstallé parce que le systeme commercial est tres tres efficace) et efficience ds tel ou tel secteur...

Non moi perso pour bosser c’est win pour la dictée vocale parce que je n’ai pas le choix, mais tout le reste c’est sous linux, à commencer par le web etc...

> Cinq clichés pour assommer un débutant , le 29 septembre 2005 par southpaw66

Qui plus est, si le % de distribution ou d’accaparation (pour ne pas nommer la taille de la cie/corp qui le produit) on devrait tous rouler en voiture de la GMC. Laissez-faire les petites cie minables comme les honda/toyota/... etc. Un autres exemple : VHS vs Beta,

Ce qui s’est produit historiquement nous brosse un bien meilleur portrait de la situation actuelle. La guerre de IBM/MS_DOS vs Apple/Mac, ... et les magouilles, entorses à la loi, pots-de-vins au personne en poste, ... et l’inertie du consommateur.

Saviez-vous que de nos jours - il est pratiquemment impossible d’acheter un PC chez un gros manufacturier/revendeur (Dell/HP/Gateway/...) sans vous faire imposer la "taxe" microsoft ?!? C’est ça un pays libre ? Qui plus est - la fatidique étiquette qui dit "rompre ce sceau - indique le consentemment de l’usager à s’astreindre au EULA (End User Legal Agreement) qui dit entre autre chose que vous n’êtes pas le propriétaire du logiciel - seulement un usager !

Et, si vous ne briser pas ce sceau - avez-vous déjà tenter de vous faire rembourser ??? Si tous les magasins : bureau en gros / future shop / ... fonctionnaient de la même façon - ils auraient tous fait faillite depuis belle lurette !

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 23 septembre 2005 par Youssouf (2 rép.)

Omettre Ubuntu et laisser supposer par là que c’est une mauvaise distribution parce que gratuite, c’est légèrement trollifère. :-(

Ubuntu n’est pas cité : OUI ON SAIT ! , le 24 septembre 2005 par deverdeb

Je crois qu’il y a de marqué, juste avant l’article : "Certains, à commencer par nous, regretterons l’absence d’Ubuntu dans la liste des distributions Linux du débutant, ce qui n’enlève rien à la pertinence du propos."

Alors : oui Ubuntu n’est pas dans la liste des distributions citées... Mais on le sait ! C’est mit juste avant l’article. Alors par pitié, arrêtez de poster des messages du genre : "Il manque Ubuntu", "Ubuntu n’est pas cité", "gnagnagna Ubuntu", "Ubuntu par-ci", "Ubuntu par là", etc.

Avant de poster vos messages, il serait bon que vous lisiez un peu les articles. Personnellement, je l’ai trouvé très bien, cet article !

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 25 septembre 2005 par DJ

surtout que ce texte est une traduction

donc si on aurais mis ubuntu dans le texte, ça aurais été une adaption

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 23 septembre 2005 par Mehdi Baccouche (2 rép.)

Bonjour, Il y a beaucoup de fautes dans la premiere partie :

1- Fedora Core n’est pas une distribution commerciale, c’est une distribution totalement libre. Fedora est une communauté qui a ete cree par Redhat mais ceux qui develloppe Fedora Core ne sont pas les developpeurs de Redhat. Et c’est le meme cas pour OpenSuSE, qui est totalement libre...

D’ailleurs, ils sont tous les deux en telechargement LIBRE et GRATUIT sur leurs sites web officiels : http://fedora.redhat.com/download/ http://www.opensuse.org/Image:Download.png

2- Mais par contre, Linspire est commercial, et n’est pas disponible en telechargement.

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 23 septembre 2005

Je crois qu’il faut prendre le temps de lire l’article avant le critiquer...

Kamasta.

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 27 septembre 2005 par mystic

Je suis bien d’accord avec toi Kamastra, pour certain il faut ré-apprendre à lire...

Et puis Linspire a même été gratuit un temps il y a peu même (avec l’histoire freespire) donc en libre téléchargement...

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 23 septembre 2005 par Gregory (2 rép.)

/quote/Il existe d’autres distributions qui sont gratuites mais elles ne présentent pas le même niveau de qualité “informatique” (suivi de développement, corrections, support... ) que celles citées ci-dessus./quote/

Que voulez-vous dire par là, que debian par exemple, qui est une des plus vielles distributin linux ecore develloppé et amelorié(1993),n’offre pas un suivi de develloppement suffisant ? Ou que le support de la communauté debian user sur les forums,reconnu pour etre tres reactif, n’est pas suffisant pour les utilisateur(mais ce n’est pas suffisant pour une entreprise).et puis Ubuntu est super et tres axé end-user lamba, à part peu etre l’installation avec le debian-installer mais ca... sinon super article/tuto tres complet et bien écrit.

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 23 septembre 2005

Il manque pas mal de truc encore à Ubunutu pour être end-user... Je le sais je l’utilise.

Une gestion facile de /etc/fstab par exemple

sinon c’est une très bonne distrib

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 24 septembre 2005 par cosmocat

Normalement c’est pour la breezy qui doit sortir dans au maximum 2 mois....

Répondre à ce message

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 23 septembre 2005 (5 rép.)

Petite question : pourquoi les distributions gratuites suivantes ne sont pas considérées : Debian ? il est certes lourd mais avec une bonne réputation. Ubuntu ? le petit nouveau n’est pas à négliger, vu ce qu’il offre. Red Hat ? assez comparable à Suse, c’est aussi un grand de la famille Linux.

-----> distributions envisagées ?

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 26 septembre 2005 par Loïc

S’il n’y avait que l’absence d’ubuntu et de quelques autres, mais l’article se permet de mettre au ban toutes les distributions gratuites en une unique phrase choc, je trouve ce comportement particulièrement choquant, en particulier dans un article qui a pour vocation de constituer une introduction au monde de Linux.

Dans le même genre, le début du passage "Linux n’est pas gratuit" est tourné de manière assez bizarre. Le problème vient là-encore des affirmations à l’emporte-pièce : si l’article se contentait d’indiquer que pour avoir les distributions les plus complètes, il faut souvent payer, cela serait presque correct (en faisant encore une fois abstraction des distribs gratuites). Le problème, c’est qu’il ne dit pas ça, il dit "ne rêve pas mon petit, ici aussi tu vas taxer", et même s’il précise "pas beaucoup, heureusement", cela reste faux. Même en se basant sur les distribs commerciales citées par l’article, la mandrake/iva de base convient parfaitement au newbie et est complètement gratuite, idem pour fedora core.

Certains me rétorqueront que je pinaille, mais autant je trouve les objectifs de l’article admirables, autant la somme de toutes ces petites affirmations érronées me paraît dangereuse. J’ai peur que cet article, sensé aider le petit nouveau à vivre la découverte de Linux dans les meilleures conditions, ne lui fournisse en fait des raisons de plus pour baisser les bras...

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 26 septembre 2005

Oui, j’ai aussi remarquer la façon dont certaines phrases sont tourner légèrement "pas claire" ...

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 27 septembre 2005

Exactement. Je suis même assez scandalisé par rapport à ce qui y est dit. Pas sûr qu’il est de mauvaise fois, mais ce n’est pas exclue, comme je ne le connais pas... En tout ca c’est quelqu’un qui n’a pas saisi le sens de Linux. Ce n’est pas un AUTRE OS, alternative comme le Mac. C’est LE OS libre !! à la base, et c’est ça qui le fait vivre. On est en train de nous expliquer que le libre n’est pas libre et qu’il faut marcher sur les oeufs... Ce sont des gens frileux et trop conventionnels, conformistes. Le libre est libre. Laissez les gens essayer librement LA distribution qu’il veulent. On choisi Linux parce qu’on en a marre du "Metropolis"(cf. le film pour les jeuno) Micro$oft et qu’on a vraiment envie de contribuer au logiciel libre pour contrer l’avènement de "1984". C’est avant tout un choix idéologique, bien que aussi budgétaire. Il ne faut JAMAIS perdre cela de vu !! Maintenant, les pédants méticuleux viennent nous mettre en garde que même sous Linux il faut payer... Chers professeurs d’éthique et de morale conformiste, servile et suffisant... ce n’a jamais était l’esprit de Linux !!!! Professez en ce moment là les produits M$. Comme ça vous aurez des barrières qui vous sont si chères.

-----> Oui...L’auteur de l’article est pédant frileux...

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 27 septembre 2005

OK J’ai fait quelques recherches sur le personnage Jem Matzan : Voir ici en anglais : http://www.omidyar.net/group/uplift/news/3/

En résumé, il milite pour une rétribution des auteurs des "free software", en inventant le concept de "Gift economy" avec tout une théorie pseudo-philosophique en arrièreplan, issu du post-capitalisme. Il dit qu’il faut motiver ainsi les auteurs de "free softwares"... Il me semble complètement "new-age" et porté par la foi positiviste en l’économie et patriotisme américains. C’est UN FAUX DEFENSEUR DU GNU ! Il semble regretter ces contributions bénévoles antérieures au long de sa longue carrière. Voilà en résumé. Je n’ai vraiment pas envie de lire toutes ses très abondantes publications qui font plus la politique et du journalisme prémonitoire verbeux racontant sa vie que d’une réelle information pertinente et utile.

-----> Avis aux lecteurs français : Qui est réellement Jem Matzan ?

> Cinq erreurs commises par les néophytes sous GNU/Linux , le 7 septembre 2012 par cheap ugg boots

sparkle uggs black:We know that Ugg boots were originally worn by Australian sheepherders to keep their feet warm. It is special that it is Warm in the winter and cool in the summer. Genuine Ugg Boots are made cheap ugg boots for women from Australian sheepskin, usually Australian Merino Sheepskin. The highest quality around ! Nowadays ugg boots are popular all over the world. Ugg uk is fashionable,The ugg store uk is also all known to people,just come to the ugg store and get uggs uk,this cute boots will bring you a warm and bright winter. No matter what you call them, Uggs uk Boots are quite hot now, everywhere. Trendsetters are strongly desirous that they can get a pair like that. From shepherds to farmers to celebrities to teenagers to average people everywhere, you can’t turn around without seeing a pair of Ugg boots. It came as a surprise, but now ugg boots clearance sale Ugg Boots are cheap ugg boots here to stay. Whether or not this is actually how the name came about, "Ugg" now hints its comfortable, casual, and stylish Australian sheepskin boots, the ones that everyone wants. You can find lots of ugg boots in uggs uk store. Here is what you cheap ugg boots for sale want. Let’s think about where you’re going to be wearing your winter ugg boots uk.["wnt210$_$sks210"]

-----> http://www.ugginn.com

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

Kent #3 Kent #3
Creative Commons BY