Slackware

Site officiel
Bookmark and Share

La guerre, pacifique, entre les utilisateurs de distribution GNU/Linux fait bon train, chacun ayant son mot à dire sur sa façon de percevoir les autres distributions. Il en existe certaines que l’on dit réservées à une poignée d’utilisateurs expérimentés, dont une, plus critiquée que les autres, la Slackware.

La Slackware est une des plus vieilles distributions GNU/Linux, elle a fêté son dixième anniversaire en 2003 [1]. Elle est le fruit du travail d’un seul homme, Patrick J. Volkerding. Beaucoup de Linuxiens des premiers jours ont débuté avec la Slackware, distribuée, à l’époque, en France par les Logiciels du soleil, dans une petite boite en carton au format se rapprochant d’un livre posé comme un objet de curiosité à coté de logiciels Windows. Sa philosophie un peu particulière fait qu’on ne peut y être indiffèrent. Toute l’installation se fait grâce à des menus et des fenêtres en mode graphique, l’installateur n’a pas changé de forme depuis 1995, date où j’ai commencé à utiliser cette distribution. Cet installateur, malgré le coté mode texte qui peut sembler archaïque, offre toutes les fonctionnalités et le confort pour installer rapidement, environ 8 minutes quand on sait ce que l’on veut installer, et efficacement la distribution Slackware.

Un fois l’étape de l’installation passée, l’utilisateur dispose d’une très grande liberté pour la configuration de son système. Quelques outils permettent de configurer la gestion des paquets, la configuration du réseau et de la connexion internet. Elle ne convient pas vraiment aux personnes voulant débuter dans GNU/Linux mais parfaitement à ceux qui trouvent que les distributions récentes deviennent trop contraignantes et obscures dans leurs configurations. La Slackware est, avant tout, à réserver à ceux qui veulent découvrir le fonctionnement d’un système GNU/Linux.

La gestion des paquets a longtemps été décriée par les utilisateurs des autres distributions car la Slackware ne gère pas les dépendances entre les applications et les librairies. Il arrive parfois que l’on installe une application, et que l’on ne puisse pas la lancer parce qu’il manque une librairie. Cet inconvénient n’est pas vraiment gênant car il est facile de retrouver le paquet contenant la librairie manquante, la plupart du temps les librairies nécessaires à l’exécution du programme sont indiquées.

La Slackware bénéficie de mises à jour régulières sur le site principal et les diffèrents sites miroirs. Il existe une version spécial, la slackware-current, qui reçoit les dernières versions de paquets. Un outil, slackpkg , permet, à la manière d’apt-get pour la Debian, de voir quelles sont les modifications qui ont été apportées à la slackware-current, et de mettre son système à jour facilement.

Cette distribution est très mal connue du grand public, pourtant elle convient parfaitement aux linuxiens qui ont envie de voir plus loin. Elle est souvent comparé à la Debian par son aspect moins « moderne » que les distributions récentes, alors que ces deux distributions sont complémentaires.

La Slackware est un objet de culte pour ses utilisateurs, rares sont ceux qui souhaitent passer à autre chose.

Petit guide des commandes à connaître :

  • installpkg : permet d’installer un paquet Slackware (*.tgz)
  • removepkg : pour la suppression d’un paquet
  • pkgtool : outil de gestion des paquets (aperçu, suppression,...)
  • slackpkg (hors distribution) : outil pour mettre à jour ses paquets

autre

  • checkinstall (hors distribution) : outil permettant de faire un paquet (Slackware, rpm,...) d’un programme fraichement compilé. Outil idéal pour la Slack et les linuxiens aventuriers.
Tags: distribution léger linux slack slackware
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Slackware , le 29 juillet 2012 par Un passant (2 rép.)

Il n’y aurait pas un problème au niveau des liens ?

Slackware , le 30 juillet 2012 par popol

Le lien actuel est :

http://www.slackware-fr.org/

Slackware , le 1er août 2012 par marting

Merci c’est modifié ;)

Répondre à ce message

Slackware , le 29 août 2006 (1 rép.)

Bonjour,

j’ai récupéré un vieux PC 486 DX2 66 Mhz. Je souhaite installer une slackware et supporter des lecteurs Zip.

Est-il possible de télécharger une vieille version car je ne dispose que d’un disque dur de 1.6 Go et de 16 Mo de mémoire centrale.

Merci de votre réponse.

Slackware , le 17 septembre 2006

Bonsoir,

une vieille version ? Une slack s’installe aussi bien sur un 486 que sur un P4 à 2.80GHz, c’est seulement le choix des paquetages qui diffère. Un tour chez LéaLinux pour en savoir plus ;) http://lea-linux.org/cached/index/Linux_From_Slack.html# http://lea-linux.org/cached/index/Installer_Linux_Slackware.html#


D’ailleurs la Slackware est une distro Linux et pas GNU/Linux ... faudrait arrêter avec ce débat stérile de Débianeux en manque de reconnaissance ! c’est lassant à la longue ... le projet se nomme : Slackware Linux ... ne réinventer pas l’histoire ! Elle fût créée bien avant que la pseudo-polémique sur GNU arrive !


Dernière chose ;) slackpkg n’est absolument pas similaire à apt-get ! slackpkg apporte juste une couche réseau aux outils de la slackware (pkgtools), il ne gère pas les dépendances.

Des outil de gestion de dépendances est cependant disponible avec la distribution Slackware Linux :

swaret : http://swaret.sourceforge.net/index.php

slapt-get : http://software.jaos.org/#slapt-get

Répondre à ce message

Slackware UTOPIA , le 5 janvier 2006 par anyuan (1 rép.)

Slackware peut avec kde 3.5 monter automatiquement le média éjectable du type cd-rom et clé usb.

Il devient ainsi plus desktop

-----> descriptif

Slackware UTOPIA , le 17 mai 2006 par marc

Mouais ... bof !

Bureau » icone clef USB » clic droit » Monter

Bureau » icone clef USB » clic droit » Démonter

pas la peine de faire des programmes compliqué pour ça !

Répondre à ce message

> Slackware : Aide sur le serveur X - Resolution déplorable , le 8 mai 2005 par tux4fun (0 rép.)

Bonjour ,

Est il possible de faire fonctionner une carte 128 RF/SG (AGP)/VGA compatible controller ? Apparement, on ne peut qu’utiliser que le vesa générique, et la résolution que j’obtiens est minable 1024x768 (alors que sous ma Mandrake tourne toujours en 1280x1024).

J’ai essayé plusieurs fois de modifier xorg.conf, mais à part planter le serveur X, aucun résultat digne de ce nom. Le vi xorg.conf sans effet, j’ai donc opté pour /usr/X11R6/bin/xorgcfg -textmode. Aucun résultat probant.

Mon matériel : Ecran PROVIEW KX996 : réso : H : 30-98 & V : 50-160 Carte graphique : ATI 128 Rage TV Out (ATI 128 RF/SG (AGP)).

Dés que j’atteins des résos convenables, 1/5 de l’image est "mangé" par le côté droit de l’écran.

Merci de bien vouloir me proposer une solution et bonsoirs.

Une dernière : Quelle différence fondamentale existe t -il entre swaret et slackpkg (le premier gère les dépendances et librairie si associé à swaret tools ????)

Je suis un newbies en quête d’autre chose que Mandriva/Fedora/Suse/YoperV2.

A votre bon coeur, messieurs, dames.

Répondre à ce message

> Slackware 10.1 , le 8 mars 2005 (0 rép.)

La 10.1 est sortie.

Répondre à ce message

> Slackware , le 16 novembre 2004 par You (0 rép.)

J’ai commencé avec la slack (et la tom !) Il a fallu faire un effort (lire les mans un par un en ligne de command, puis retourner sous, hmmm, pour se connecter, etc.) Beh... 1) j’ai appris l’anglais ! 2) J’ai eu ce que je voulais, càd un système simple, homogène compréhensible et puissant, au visage humain. Si je dois en essayer une autre ce sera une LFS ou une Berkeley. Si elle vous plaît, n’ayez pas peur ! Si un homme la maintient, un autre peut la comprendre et l’utiliser sans problème. Mon seul regret est de ne plus trouver de set de disquettes sur le site officiel. Enfin...

Répondre à ce message

> Slackware , le 11 octobre 2004 par jbon (0 rép.)

Entièrement d’accord aussi. Slackware est la plus simple, la plus claire, la plus efficace des distributions que j’ai pu tester. Ceci dit, certaines manip à faire à la main peuvent être pénibles (comment fait-on déjà pour avoir les logiciels en Français ? Où est ce foutu fichier de config ?) Mais quand on la pratique un peu quel plaisir.

En fait Slackware est dans l’esprit plus à rapprocher de FreeBSD que des autres distributions Linux. C’est le meilleur un tremplin vers cet autre excellent système.

Merci Pat !

Répondre à ce message

> Slackware , le 4 juin 2004 par mister_jingle (0 rép.)

Je suis d’accord avec cet article. J’ai commencé linux par la mandrake et je l’ai quitté car on se sent vite etouffé par le système un peu "proprio" et assisté de mandrake. Depuis que j’utilise la slackware , je me sens plus maitre et plus en concordance avec les standards de tel ou tel programme. Un exemple : pourquoi ce fichu fichier XF86Config-4 !!

Répondre à ce message

> Slackware , le 12 mai 2004 (3 rép.)

Je l’utilise sur tous mes serveurs depuis 4 ans, et j’ai nulle envie d’en changer, elle est meconnue car réservée aux experts !!!  :: :: : - Que l’informatique retourne aux informaticiens - :: :: :

> Slackware , le 21 octobre 2004 par Chantal

 :: :: : - Que l’informatique retourne aux informaticiens - :: :: :

Quel drôle d’idéologie de bas étage :-/

> Slackware , le 4 février 2005 par Vincent

Chantal a parfaitement raison !

Depuis quand une distro Gnu/Linux doit être "réservé seulement à des experts" !?

Encore un, qui n’a rien compris à la philosophie de GNU/Linux !!

Partage des connaissances, même droits pour tous, tu connais pas ?

Ton post est lamentable et ton état d’esprit ne vaut probablement pas mieux que celui du milliardaire b. gates !

Vincent

> Slackware , le 6 septembre 2009 par Bubu34

MDR, tellement expert qu’il a peur que quelqu’un en sache autant et s’aperçoivent qu’il prend les gens pour des c.. :D

Même pas le courage de signer

Répondre à ce message

>Mise à jour de la Slackware , le 5 mai 2004 par Sam (1 rép.)

Il y a swaret de swaret.org pour mettre à jour la Slackware.

> Mise à jour de la Slackware , le 31 octobre 2004

Maintenant, c’est swaret.sf.net

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

Erholung im Salinenhof Erholung im Salinenhof
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks