Pourquoi [des logiciels libres pour] Windows ?

Les utilisateurs de logiciels libres sous Windows (dont nous sommes) seraient-ils les "brebis galeuses" (blacksheep) de la communauté du Libre ?
Ou, si vous préférez, faire tourner du libre sous Windows fait-il avancer ou régresser "la Cause" ? (nous vous laissons volontairement le soin de mettre ce que vous voulez dans cette "Cause").
Voici un petit débat qui ne peut nous laisser indifférent à Framasoft.
C’est pourquoi en plus de ce texte "favorable aux windoziens" vous trouverez un article plus "radical" :

Ainsi qu’un autre qui a le mérite d’exposer clairement la problématique :

Le site OSSBlacksheep [1] propose lui aussi son petit cédérom de logiciels libres sous Windows. Il est le fruit du meme auteur que PHP Triad (un peu le pendant anglophone de notre genial EasyPHP).

Titre original
Why Windows ?

Pourquoi [des logiciels libres pour] Windows ?

Je crois que personne ne viendra me contredire, la plupart des PC vendus actuellement sont fournis avec Windows déjà installé. Sont concernés aussi bien les PC des particuliers que ceux des entreprises.
C’est vrai, vous payez la licence dans le prix global, mais généralement pour un montant très inférieur aux quelques 200 dollars du prix public indicatif de Windows acheté seul.
De plus, étant préinstallé, Windows ne nécessite presque aucune configuration ou mise en place pour être immédiatement opérationnel.

Le changement est perturbant pour la plupart d’entre nous.
Vous en doutez ? Tentez l’expérience suivante : épousez un étranger, allez vous marier dans un autre pays, achetez-y une maison puis trouvez un nouvel emploi. Accordez-vous un mois pour réaliser le tout et on reparlera de votre niveau de stress. D’accord mon exemple est exagéré, mais le changement est vraiment générateur de stress.
Donnez à un utilisateur de Windows et Office un nouvel ordinateur sous Linux avec OpenOffice.org : il va devoir alors apprendre à maîtriser non seulement une nouvelle suite bureautique, mais en plus un environnement de travail totalement nouveau.
Au lieu de cela, laissez-le s’initier sur Windows à cette nouvelle suite bureautique et toutes ses composantes, ou seulement vérifier que le logiciel lui convient et a bien les fonctionnalités requises. Si/quand il se décide plus tard à tester Linux ou un autre système d’exploitation libre, le seul apprentissage à faire est celui de l’environnement.

On ne choisit pas son système d’exploitation.
Peut-être avez-vous le privilège d’utiliser un reseau et un ordinateur personnels conçus à la base pour Linux, ou bien de travailler dans un endroit où l’on vous laisse faire ce que vous voulez. Les autres en revanche ont une marge de manoeuvre limitée. Dans le cadre d’une utilisation personnelle, la compatibilité du matériel peut être source de problèmes. Si le nouveau système d’exploitation ne reconnaît pas automatiquement son modem ou sa carte graphique, l’utilisateur est coincé. Au bureau, on a généralement des suites logicielles imposées, le plus souvent des applications développées en interne qui ne fonctionnent que sur Windows. Cela implique que l’ordinateur professionnel EST sous Windows, sans possibilité de changement. Si un employé doit mettre en place un intranet projet dans cet environnement, faute de logiciels libres compatibles avec Windows, il n’a plus grand choix en dehors des outils Microsoft.

Pour finir, j’ai préféré réserver OSSBlacksheep à Windows car cela répond à la plupart des situations que je viens d’envisager.
Vous pensez qu’un équivalent pour Mac devrait exister ?
Alors faites-le !

[1] Pour le moment non disponible !

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Windows préinstallé moins cher ? Une idée reçue fausse car illégale ! , le 21 juillet 2005 par Adrien Cordonnier (0 rép.)

C’est vrai, vous payez la licence dans le prix global, mais généralement pour un montant très inférieur aux quelques 200 dollars du prix public indicatif de Windows acheté seul.

Voilà une idée largement répandue et pourtant complètement fausse. L’article L122-1 du Code de la consommation est explicite : « Il est interdit de [...] subordonner la prestation d’un service à celle d’un autre service ou à l’achat d’un produit. » Or — comme l’a rappelé par deux fois à l’Assemblée nationale, le ministre en charge de la consommation — une licence est un service dont la vente ne peut être soumise à l’achat du matériel (un produit).

En clair : on est en droit de n’acheter que le matériel mais également les licences seules. Cependant, la DGCCRF restant étrangement passive quant à l’application de la loi, les constructeurs se gardent bien de le dire — leur marge étant plus forte sur les licences que sur le matériel.

En utilisant des arguments bien placés, on peut se rendre compte que le prix des licences préinstallées est bien proche du prix des licences seules. J’en veux pour preuve le geste commercial de 275€ que j’ai obtenu de la part de Dell suite à mon refus des contrats de licences.

-----> Wiki du Groupe de travail Détaxe

Répondre à ce message

Pouriez vous m’eclairer ? , le 12 août 2003 par EmpereurBH (2 rép.)

A quoi sert OSSBlacksheep ? Je ne demande pas une explication detaillé mais juste une breve decription de ce que l’on peut faire avec. Je sait bien que je n’ai qu’a aller sur le web chercher un peu sur le web mais je pense que je ne suis pas le seul a ne pas connaitre et qu’il serait preferable d’avoir un petite explication juste en dessous de cette tribune

> OSSBlacksheep [was :Pouriez vous m’eclairer ?] , le 19 août 2003 par harry

OSSBlacksheep est une compilation sur CD de logiciels open source pour Windows : suite bureautique, navigateur, mail ,graphisme, jeux, etc. Bref, un pack très complet de logiciels de qualité à découvrir en toute liberté. Framasoft répertorie déjà des compilations francophones similaires .
Certains "puristes" du Libre refusent ce genre de compromission, cf. l’article : De grâce, pas de version Windows pour les logiciels . Je trouve plus réaliste une approche, comme celle du créateur d’OSSBlacksheep, qui permet d’accroître la liberté de choix de l’utilisateur y compris windowsien.

Pour moi, le "bon" logiciel ou système d’exploitation ou matériel sera toujours avant tout celui qui répond le mieux aux besoins particuliers de l’utilisateur. Et comme je ne connais pas deux utilisateurs identiques...

J’aurai toujours du mal à accepter les avis définitifs du genre "laisse tomber xxxx et mets-toi à yyyy, c’est mieux", de la part de personnes qui ne connaissent pas mon expérience, mes moyens matériels, mes désir et possibilités d’apprentissage, mes besoins immédiats, les moyens d’aide disponibles autour de moi, etc. A l’inverse, je ne peux qu’apprécier les démarches ouvertes comme celle exposée dans le texte ci-dessus... et comme celle de Framasoft, bien sûr !

harry

ps : ne faisant pas partie de framasoft, même si j’ai traduit ce texte, cet avis n’engage que moi...

> Pouriez vous m’eclairer ? , le 5 septembre 2005 par Patrick Augereau

Merci à Harry pour cet avis mesuré, et qui prend en compte la diversité des situations des utilisateurs de l’informatique ; je voudrais ajouter que les intégristes du libre, se placent au centre d’une contradiction : on n’impose pas le libre, on le choisit... quand on peux ! Personnellement, je suis utilisateur de linux et d’outils libres depuis plusieurs années ; mais je fais partie d’une communauté (la recherche biomédicale), où les usages sont solidement ancrés ; et il faut bien comprendre que dans une telle communauté, ce ne sont pas les habitudes de quelques collègues, qu’il faut infléchir, mais celles de la communauté entière, étant donné la fréquence des échanges. Or cette communauté utilise essentiellement windows, et le mac ; et les problèmes de cohabitation entre ces deux mondes ne sont pas de nature à encourager une migration ; certes, il y a openoffice ; mais il n’est pas totalement compatible (particulièrement avec excel et powerpoint, deux logiciels qui sont importants pour les échanges de données) ; et s’il faut reformater à chaque échange, quelle perte de temps. Résultat, chez moi, je suis la plupard du temps sous linux ; au labo, sous windows ; même la migration vers de nouveaux outils (firefox, thunderbird, par exemple, pour lesquels je fais de l’activisme), n’est pas facile ; car les chercheurs ont autre chose à faire qu’à changer de programme ; une fois qu’ils ont un outil efficace, ils s’y tiennent et pensent à autre chose (et il y a beaucoup d’autres choses que l’informatique, auxquelles il est important de réfléchir) ; les partisans du libre devraient y penser ; il n’y a pas que l’informatique dans la vie ; et si un outil (windows par exemple) convient, il est adopté et on passe à des choses "plus sérieuses" ; finalement, ce sont les passionnés, et les professionnels qui adoptent principalement les outils du libre ; donc windows a encore de beaux jours devant lui ; et autant l’admettre et accepter d’adapter le libre à windows ; c’est en le faisant qu’on plaide pour le libre, pas avec une attitude intégriste, même si les pratiques de Microsoft flanquent des boutons à certains. En espérant que mon expérience apportera plus de tolérance dans le monde du libre.

Patrick

Répondre à ce message

> Pourquoi [des logiciels libres pour] Windows ? , le 11 août 2003 par harry (1 rép.)

Un petit troll, pardon j’ai ripé, un petit ajout : l’auteur du texte a appelé son cd OSSBlacksheep parce qu’il est destiné aux brebis galeuses (Blacksheep) de la communauté du Libre : les utilisateurs de Windows.

> Pourquoi [des logiciels libres pour] Windows ? , le 18 août 2003 par faii01

pourquoi galeuse ! quel vilain mots (troll non tant qu on y est) comme il l a tres bien dits au depart y a peu de choix en plus tout le monde vous dits "windows c pourri m y a que ca !"(ca change)donc oui a laliberte et la compatibilite unix dosfaisons pas les meme erreurs que mac compatibilite egale creativite&liberte et puis il y a le plaisir maso de travailler le mieu possible sur du matos de salo..rd

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

Poussières nous deviendrons... Poussières nous deviendrons...
Creative Commons BY