• Auteur : Hervé Champion
  • Date : 5 juillet 2003 (27 janvier 2004)

Comment j’ai découvert Linux

Merci à Hervé pour ce témoignage simple et sincère (eh oui, figurez-vous que certains utilisent ou ont utilisé des logiciels pirates, non, pas possible !).

Naviguer entre les logiciels libres sous Windows (ici via le précieux cd de GNUWin) et les tentatives linuxiennes correspond, nous semble-t-il, à la réalité de beaucoup d’entre nous.

À la demande de votre site et de certains de vos utilisateurs "Linux pour le nul", entre autre ;=), et aussi parce que ça m’intéresse, voici comment je me suis dirigé vers Linux.

Plusieurs étapes :

1 - Apprenti webmestre (enfin, plus des compétences en multimédia, je suis aprenti bibliothécaire), nous avions des cours de base de données et de programmation (toutefois léger).
Forcemment, dans le milieu universitaire, nous utilisions PHP, MySQL, Apache, Cygwin... Les profs ne nous vantaient pas forcemment l’Open Source (je ne l’ai su qu’après) mais plutôt les logiciels par eux-même, leur gratuité et leurs qualités (certains n’hésitaient par ailleurs pas à les comparer avantageusement avec les produits Microsoft, "de la poudre aux yeux, mais rien derrière").
Ceci m’a fait un peu réfléchir, mais pas trop.

2 - Internet Exploreur commençait à me rendre perplexe, je commançais à trouver que ce produit n’avait, pour mon utilisation, pas trop évolué.
J’avais acheté un périodique, l’Ordinateur Individuel pour ne pas le nommer, qui parlait d’Opera et de Phoenix. Le test du premier logiciel m’a laissé perplexe : il y’a trop de publicités polluantes à la télé, la radio et sur Internet pour que je sois obligé d’en subir quand j’utilise un logiciel.... Je l’ai désinstallé et j’ai essayé Phoenix, rapide, simple, .... Bref, c’est ce que j’attendais finalement d’un navigateur (simplicité ne signifie pas inefficacité).

3 - Utilisant des logiciel piratés et voyant qu’il y avait autre chose que des logiciels commerciaux qui vantaient tous la même chose (des possibilités de création infinies, ...) j’ai cherché des logiciels non commerciaux équivalents.
Je passe beaucoup de temps sur le Net, que ce soit à l’université ou chez moi, et je me régale à rechercher ma lubie du moment.
Là, je commence à chercher du coté du "libre" (je n’aime pas trop ce terme, ça me fait trop penser aux "bons" et aux "méchants") et je découvre OpenOffice. Je l’installe pour le comparer avec une autre suite Office, une version piratée. En parallèle, je recherche des sites comparatifs. De cette manière, je me suis rendu compte que les produits Microsoft n’étaient pas au top au niveau de la sécurité des données (je suis un peu parano sur les bords, je déteste être pisté sur le net).
C’est aussi de cette manière que je suis tombé sur une page avec un vers coloré et "Gnuwin" écrit en dessous. J’ai téléchargé l’image iso et j’ai regardé ce qu’il contenait. J’ai été interressé, en plus ce sont des logiciels que l’on ne pirate pas...

4 - Un club de linuxien organisait une journée "OS Alternatifs" dans mon université, avec des conférences, entre autre de Mandrake. Interressé, j’ai trainé un copain...
À la fin, j’ai récupéré un cd d’install de Mandrake, avec la nette idée que j’allais l’installer. Je ne l’ai pas fais de suite car il fallais que je travaille beaucoup sur ordi et parce que j’étais en stage 3 semaines plus tard. Entre temps, Mandrake 9.1 est sorti, et j’ai téléchargé les images gravables (c’est bien de pouvoir essayer quelque chose avant de pouvoir l’acheter...).

5 - De retour chez mes parents et en stage (moins besoin de l’ordi, ...) je me suis mis en tête de monter un ordi pour voir comment cela fonctionnait et quelles pouvaient être événtuellement les causes de panne. J’y suis arrivé en une semaine, j’ai réussi à utiliser du matériel pas trop récent (surtout la carte mère et le processeur, un AMD K6 2 350). Je voulais connaitre Mandrake mais sans avoir à toucher à mon ordi.
C’est dans les difficultés d’installation que j’ai contacté Framasoft, dont j’ignorais l’existence). Difficultés que je n’ai pas réussi à surmonter, toujours un problème au niveau du partitionnement. Framasoft, et ses intervenants (Phix, ...) m’ont permis de comprendre le message d’erreur. Mais j’ai été contraint d’installer Windows 2000, je n’ai pû faire autrement au bout d’un mois de gallère. Depuis, les logiciels de gnuwin ont repris du service ...

6 - Toujours tenté, j’ai partitionné mon disque dur (sur mon ordi), et j’ai decidé de tenter l’aventure, les données étaient sauvegardées, donc ... Et là ça a marché (depuis 1 semaine). Je n’ai pour l’instant des problèmes qu’avec KDE et AOL. Sinon, je découvre lentement une autre organisation... Je ne peux pas encore dire que j’en suis satisfait (pas assez de recul) mais ça me plaît.

Voilà mon expérience : soyez têtus et perséverants, ça peut valoir le coup. Surtout que maintenant, la façon de penser et d’agir me plaît : le système de la communauté et de la mise à disposition à tous, entre autre.

Bon courage si vous voulez vous lancer... :=)

Hervé Champion

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

> Quelle est la différence rentre linux et window , le 15 février 2005 par MEN Molin (4 rép.)

Bonjour à tous !

Est-ce que quelqu’un parmi vous peut me demander quelle sont les différences entre linux et window ? Quelles sont les avantages de linux et quelles sont les avantage de windows ? Parmi les deux systèmes lequel je doit choisir pour le réseau ? Est-ce qu’il y a les logiciels compatibles entre linux et windows ?

Merci, MEN Molin menmolin@yahoo.com

> Quelle est la différence rentre linux et window , le 15 février 2005 par Paul

Différence entre le français et l’anglais par exemple !

La philosophie !

-----> différence !

> Quelle est la différence rentre linux et window , le 15 février 2005 par armen

Pour le réseau, il n’y a pas de question à se poser : c’est Linux. Il y a tous les outils nécessaires et en plus, ils sont gratuits et de bonne qualité.

Linux est un Unix like, donc il est conçu pour faire du réseau. Dans la famille, tu as aussi les *BSD (FreeBSD, NetBSD et OpenBSD) qui tournent sur des processeurs x86.

> Quelle est la différence rentre linux et window , le 15 février 2005

La différence ?

c’est très simple après 3 mois d’utilisation de LINUX je peux témoigner que LINUX est plus sur, plus pratique, plus simple d’utilisation contrairement à ce qu’on peut croire, mieux pour nos enfants, plus moderne, bref la tranquilité...

Cela demande une petite période d’adaptation, mais franchement non ! je ne regrette rien.

> Quelle est la différence rentre linux et window , le 30 mars 2005

je veux savoir quelle solutions est la plus adaptée pour un petit réseau de 80 machines,un serveur linux ou microsoft et quel serveur de messagerie devrais je utiliser

Répondre à ce message

> Comment j’ai découvert Linux , le 18 août 2003 par bm6linux (0 rép.)

j’ai un probleme dans la programmation de la commande mount sous linux j’ai besoin d’aide et si vous pouvez monvoyer le code source

Répondre à ce message

> Comment j’ai découvert Linux , le 16 août 2003 par JerryCrazy (0 rép.)

et bien,Hervé,je me suis un peu reconnu dans toi,au debut,comme beaucoup de monde(malheureusement),on a des logiciels piraté,meme très peu,mais on en a,après,on se dit que peut etre que des "amateurs" ou d’autres ont fait des meilleurs logiciels,la,arrive,Mozilla(Mozilla Firebird et compagnie),OpenOffice.org,The Gimp,etc...,bref,un Windows rempli de libre,presque a ne plus quoi savoir faire de Windows...,là,on se dit,mais "pourquoi suis je encore sous Windows ?" puisqu’on utilise plein de logiciels qui sont aussi sous Linux,et c’est là que l’ont decide a installer Mandrake 9.1(pour commencer),et là,on en pleur de plaisir,dès que l’on a compris le fonctionnement,on est fiere,on a un OS que moin de personne utilise,on a un OS et des logiciels legaux,on a du libre,la seul chose qui retient un peu beaucoup de monde est surtout les jeux,malheureusement,l’emulation ne peu pas plair a tout le monde,comme a moi par exemple,meme si l’emulation est une solution,ce n’est pas comme cela que les editeurs/developeurs vont passer le pas aussi...,en effet,puisque certain developeur suivent de très pret comment les communautée reagisse et souvent,il mettent des compteurs de downloads ou des sondages,la,c’est à la communautée Linux de réagir,cependant,il y a toujours des editeurs comme Electronic Arts pour bloquer le tire(ou Microsoft,mais bon,on ne peu pas leur reprocher de faire de la pub pour leur propre OS)

bref,pour que le grand publique,ou pour les passionné informatique passe le cap,il faut aussi que le passage soit possible,j’en connais beaucoup qui bloque a cause des jeux,d’autre pour des logiciels dont ils ne savent plus se passer,sans ca,il serait deja sous Linux

voilà,je voulais juste donner un avis,pour l’instant,je debute,j’ai un multi boot Windows 2000 Pro/Linux Mandrake 9.1,je boot beaucoup plus sous Linux que Windows :D

Bye :)

Répondre à ce message

> Comment j’ai découvert Linux , le 12 août 2003 par Grosminet0 (2 rép.)

J’aimerai aussi me lancer sous Linux mais moi c’est pire que toi car je n’ai même pas le moindre soupçon de formation en programmation. Alors je ne sais pas...

> Comment j’ai découvert Linux , le 13 août 2003 par harry

Aucune notion de programmation non plus, mais j’ai quand même franchi le pas.
J’ai testé plusieurs distributions, notamment des versions Red Hat et Suse sans problèmes. Il n’y a que Mandrake (pas la dernière), que je n’ai pas pu installer.

Le moment délicat, c’est la partition du disque dur. Evidemment, on devrait faire une sauvegarde avant. Mais, bon.... Donc on stresse un peu à ce moment-là quand on pense aux conséquences d’un ratage. En fait, j’ai jamais eu de problèmes lors de cette étape. Les outils Linux sont maintenant très conviviaux. Il vaut mieux quand même avoir imprimé au préalable un tutoriel avec copies d’écran qui t’indiquent les bons choix à faire (surtout pour la première fois), c’est plus rassurant.

Pourquoi j’ai testé plusieurs distribs ? Parce que je n’ai pas vraiment sympathisé avec l’une d’entre elles, sauf peut-être une Red Hat 7.1 ; d’autre part, il y avait toujours un petit truc que je n’arrivais pas à configurer.
Et puis j’ai rencontré Knoppix. Ce cd permet de tester Linux sans rien installer sur le disque dur. La reconnaissance du matériel est parfaite, on peut sauvegarder ses paramètres sur une disquette pour la fois suivante et, le plus important à mon sens, on peut récupérer des fichiers de la partition Windows et en sauvegarder dessus. Donc on ne fait pas que tester Linux en touriste, on peut réellement s’en servir pour travailler.
Finalement, j’étais tellement à l’aise avec Knoppix que je l’ai installée à la place de ma Red Hat au bout de quelques jours et je ne l’ai pas regretté.
Je n’irais pas jusqu’à te conseiller d’installer d’emblée Knoppix, car des distributions comme Mandrake 9.1 sont sans doute plus complètes voire plus facile à installer ( ?). Mais si tu veux voir ce que donne un environnement Linux avant de te décider à faire une install, c’est vraiment le moyen idéal.

> Comment j’ai découvert Linux , le 13 août 2003 par Hervé

Franchement, essaye, tu n’as pas grand chose à perdre, en fin de compte.

J’ai peu de notions en programmation informatique, jamais trop compris ces langages là ! Je pense qu’ils ont fait des gros efforts au niveau de la simplicité en ce qui concerne certaines distributions (pour mon cas, Mandrake). L’installation est assez simple (plus claire que Windows en tout cas !).

Au pire, essaye Knoppix.

-----> La page de Framasoft sur Knoppix

Répondre à ce message

> pour en finir avec une idée reçue , le 18 juillet 2003 par kia (1 rép.)

pardon de jeter un pavé dans la marre.

On ne vient pas au "libre" par le piratage. J’utilise linux parce que je trouve cet OS meilleur que windows. J’ai toujours une partition windows mais j’ai désinstallé word, picture-it etc... non pas parce qu’ils étaient piratés (ils étaient préinstallés et donc leur prix était compris dans celui de l’ordinateur) mais parce que j’ai trouvé mieux.

Vlan ! Un pavé ! , le 18 juillet 2003 par Hervé

Je ne pense pas être arrivé au libre grace au piratage, mais plutôt en mettant en cause ces produits et en cherchant à les comparer. Microsoft est, à mes yeux, une société trop puissante et trop diversifiée pour pouvoir être totalement honnête...

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales