• Auteur : Loula
  • Date : 1er juillet 2003 (27 janvier 2004)

C’est arrivé près de chez vous

Un peu d’amertume, beaucoup de gratitude, et la vie qui suit son cours sans être un long fleuve tranquille, voici le témoignage de Loula, parent d’élève qui a découvert, il y a fort longtemps, Linux sans jamais avoir connu Windows.

Nous sommes heureux à Framasoft d’offrir un espace pour ce type de contributions où, au detour d’une phrase, l’émotion pointe parfois le bout de son nez.

Bonjour,

Le 17 avril 2003, Mr Rui Nibau postait dans la rubrique "Tribune Libre" l’article suivant : "Framasoft contre productif ?".
Intéressé par sa réflexion, je me suis mis à y participer le 5 Mai 2003. J’ai fait un pas en vous dévoilant une "petite tranche" de ma vie numérique (un "pétage de plomb" en fait).
À la demande de l’équipe du site, voici ma raison (et ma confession ?) quand à mon attachement à GNU/Linux.

Je fais partie d’une couche populaire pour qui l’objet informatique est encore en 2003 et en France, quelque chose d’intouchable.
L’informatique en effet représente pour beaucoups d’entre nous un dogme, celui du savoir, de l’intelligence, d’une réussite intellectuelle et sociale. Le faible niveau d’études fait penser à tort que l’ordinateur n’est pas pour elle. De plus, les prix astronomiques que coute cet engin, la conforte dans cet état d’esprit.
Nous avons déjà du mal à aider nos enfants à faire leurs devoirs, alors avouer que l’on ne sait pas faire marcher une machine devenue un "produit de consommation courante"...

Pour nous parents qui faisons 10 fautes d’orthographe par ligne le reflet du miroir est lourd à regarder et à porter. C’est certainement un des facteurs du succès des consoles de jeux. C’est notre univers numérique avec la TV.
Une console c’est cool, tu achètes un jeu pour Noel, l’anniversaire. Tu le mets dans la bécane, ça démarre tout seul... pas de questions...
Des amis ont sauté le pas, à Carrefour, un beau Packard Bell... à crédit. Sur trois ans :-(.
Pour eux Windows c’est l’ordinateur... Pas questions que le dernier (13 ans) y touche sans le père.
Acheter de nouveaux logiciels ? Le budjet est déjà sacrément amputé par le crédit. Ils se contentent des programmes fournis par Packard Bell.
Internet ? Impossible, le téléphone est sans cesse coupé.

Et pour moi ? allez-vous dire.
Six moix, c’est le temps qu’il m’a fallu pour acheter pièce par pièce ma bécane.
Windows ?
Non.
Trop cher.
Pas asser de fric, et de toutes manières, comment acheter les logiciels ?
En fait, j’ai pas eu le choix et ce fut GNU/Linux (Kheops 97 avec 200 applications, pour info, noyau 2.0.30).
Dans mon HLM, c’était l’ébullition. Mes enfants avaient les yeux qui crépitaient de bonheur et étaient fiers de leur père.
Que de nuits blanches !

Six ans déjà, Internet est entré dans mon foyer depuis. Nous n’avons connu que GNU/Linux, maintenant c’est la Mandrake 9.1 avec une nouvelle machine (Athlon 1.3 Ghz). Idem, six mois de temps (comme quoi la situation n’a guère évolué).
Enfin presque, ma femme et moi, nous nous serrons la ceinture tout les mois, mais nous nous sommes offert le luxe d’avoir l’adsl. J’aurais pu passer à Windows, avoir des tonnes de logiciels avec le p2p (c’est si facile).
Mais voila, dans mon quartier, l’huissier de justice passe toutes les semaines. Et si un jour, il passe chez moi ? Me faire gauler mon PC remplis de cracks ?
Non merci. Mes enfants ont des parents fauchés, mais pas des parents voleurs (pas question d’avoir ce fardeau). C’est encore une chose que GNU/Linux m’apporte, la tranquillité. Et j’avoue être fier, fier de rester honnête avec ma conscience.
De plus, je ne veux pas que mes enfants puissent croire que tout est permis sous prétexte de facilités.

Jusqu’à dernièrement, en fait un peu avant le 5 mai 2003, nous vivions notre informatique en famille et en communauté, car l’immeuble entier en profitait aussi.
Mon plus grand fils, préparait un CAP de magasinier en classe de CFA. Il imprimait tous ses cours, il travaillait avec le PC.
Et patatra, panique, il rentre à la maison en pleurant. Là il me dit qu’il ne peut plus faire ses exercices le CFA ayant acheté de nouveaux PC avec Windows XP et un nouvelle version d’Office.
Je suis convoqué pour me voir demander pourquoi moi "père indigne" je n’achète pas XP avec Office pour que mon fils puisse continuer ses cours.
Mais avec quoi ???
J’explique au directeur que jusqu’à maintenant mon gamin utilisait OpenOffice. J’ai proposé de faire une copie, je lui explique qu’on a le droit de le distribuer à tout le monde et que ce machin était pareil.
Rien.
Rien voulu savoir.
Mon gosse a passé son examen à l’ancienne (papier-crayon). Dur dur d’expliquer à son gamin qu’il n’est pas comme les autres (quoique, quand j’ai vu le prix de ces programmes, je doute que les parents les achètent ?).
Il n’y a qu’avec l’administration ce genre de problèmes. Une claque de plus dans la figure, juste pour rappeler la place que l’on a. Avec GNU/Linux, c’est plus rare.
Bref, maintenant je m’en fous, mon gamin a eu son diplôme.

Windows ou GNU/Linux ?
Perso Linux, car socialement et intellectuelement ce fut une élévation personnelle et communautaire.
Jamais je ne pourrais remercier le travail de ces programmeurs. Pour moi GNU/Linux représente un formidable outil social. Sans lui je ne vous parlerais pas aujourd’hui, grâce à lui c’est le bonheur, avec mes voisins, nous nous faisons des méga bouffes autour du PC. Les adultes comme les enfants nous jouont à Egoboo et autres.
Je ne compte même pas non plus le nombres de CV écrit avec (et le nombre de boulots trouvés).
Grace à ma connexion Internet l’immeuble a acheté une machine à laver pas chère pour ceux qui n’en n’ont pas.
Mais le top des top, c’est de voir les enfants regarder leurs parents jouer et travailler avec le PC (faut voir ces petits regards magiques et remplis de fierté).

Grâce à GNU/Linux, fauché comme les blés, je suis fier de mon informatique moderne.
GNU/Linux a fait reculer un pan de honte et de frustration générale que Windows n’a et n’aurait pas pu faire.
Grâce à Linux, maintenant nous rêvons, des rêves de monter une deuxième machine pour faire du réseau avec ceux qui ne peuvent pas monter aux étages.

Merci, merci à ces programmeurs chevaliers de la confrérie sociale.
Merci à Framasoft pour avoir fait la relecture de mon texte.
Merci à vous de m’avoir lu.

Quelque part dans le Sud-Est de la France en 2003.

Loula
loula_AT_no-log.org

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

> C’est arrivé près de chez vous , le 19 mai 2005 par Sébastien (1 rép.)

Bonjour, humble, c’est ce que j’ai ressenti en lisant votre témoignage. J’ ai un peu la gorge serrée et ceci dès 7h38 ( juste avant d’aller au boulot ). Néanmoins, moi qui ne connait pas ce genre de situation, je part au travail avec le sourire, c’est le moins que je puisse avoir envers des personnes comme vous qui vivez des situations bien plus graves que moi. Je ne pense pas que l’on prennent la réelle portée de ce mouvement. Je m’en suis apperçut en lisant par exemple les présentations faites par les membres d’un forum d’ utilisateurs Francophones de Suse ( www.alionet.org ) où chacuns donnent son métier. Il y a de tout, cela va du mécano en passant par le routier et même des métiers tel que plombier !!! C’ est incroyable, Linux est vraiment populaire. J’ avoue être un peu inquièté par cette mouvance populiste grandissante, un mouvement tellement lié à ce courant mondialiste qui ce généralise, poussé par des pays que l’on connaît si peu . Sa me rappel les débuts de 68, sauf que là, c’est à l’échelle planétaire et sa fait peur. Je suis septique sur les appels politiques de certains sites ( http://www.linuxfrench.net/ ) vitrine importante de ce mouvement, que dire de certains appels de RMS sur sa page perso ? Et celui-ci ? : http://www.pps.jussieu.fr/ dicosmo/Opinions/ConstitutionEuropeenne.html Je constate que Framasoft adopte une attitude de plus en plus partisane... logiciels libres, musiques libres, arts libres.... n’allons nous pas tout droit vers une ghettoisation ? Ne risquerions nous pas de ne plus entendre, comprendre les appels de nos grandes sociétés avec des millions d’emplois ? Merde, c’est si mal de manger un big mac de temps à autres, d’acheter un jeu pour jouer 5 minutes sous Windows ? J’utilise Suse depuis la version 6.2, je suis de plus en plus hésitant envers les objectifs d’une grande partie de la communauté, je me pose même la question suivante : Avons-nous tous en tête les réelles portées de nos actes ? Notre mouvement ce doit t’il d’être à ce point politique ? Ne sommes nous pas nous aussi à coté de la plaque vis à vis des ces pays émmergeants ? Redistribuer les richesses, OUI je suis d’accord et même prêt à cela....mais nos voisins ? et vous ? Allons expliquer au " peuple " qu’il va faloir maintenant donner une partie de ce qu’il ont acquis, partager le blé qui fait leurs pains. Aprés les logiciels, la musique, l’art.....qu’ allons nous faire d’autre ? Tant de questions.... J’aime à en être dingue des logiciels libres, mais la tournure que cela prend me laisse perplexe. 8h47...je suis à la bourre et c’est domage car j’ai encore envie d’en poser des questions ... Bonne journée à tous Sébastien

> C’est arrivé près de chez vous , le 13 juillet 2005 par Raphaël

Apprend à tapper plus vite ^^

Blague à part très beau témoignage auquel on ne peut que croire dans une France à deux vitesses... Il est de mise de saluer la volonté de ceux qui arrivent à "s’en sortir" de cette manière...

Je me demande cependant si le lyrisme de l’histoire n’en rajoute pas un peu... Il me semble en effet que la plupart des établissements scolaires ont maintenant une installation informatique (même rudimentaire) à disposition des élèves et même dans les quartiers défavorisés l’un des services qui se développe le plus c’est la mise à disposition de l’outil informatique par le biais des Maisons de Quartier...

Répondre à ce message

> C’est arrivé près de chez vous , le 2 mars 2005 par Fabien (0 rép.)

Bravo ! Je suis moi, très fier d’avoir lu votre témoignage. Prof, moi-même, j’ai honte de la réaction de l’administration qui vous refusa une oreille que vous méritiez, honte que l’éducation nationale ait soutenu et soutiennent autant ces lobbies mercantiles et honte enfin de n’être passé si tardivement sous linux. Si je me rappelle bien, les TO7, TO8 et MO5 qui peuplaient nos écoles primaires montraient déjà que le vers était dans le fruit. Un grand voyage commençant par un petit pas, je puis vous assurer que nous sommes désormais plusieurs et toujours plus nombreux professeurs à faire reculer l’hégémonie des logiciels propriétaires au sein des lycées et collèges. Je remercie et félicite au passage la Communauté de nous permettre de le faire en mettant à notre disposition toujours plus de ditribution pour l’éducation. Merci à tous et pour reprendre une citation de ce site : la route est longue mais la voie est libre...

Répondre à ce message

> Témoignage , le 8 octobre 2003 par Patrick Souchet (0 rép.)

Emouvant !

Bravo encore pour cet homme qui a montré sa volonté, et aussi qu’il ne fallait pas sortir de l’ENA pour se servir d’une machine, et qui la mis son savoir à la disposition du plus grand nombre.

signé qqu’un qui il y a deux ans savait à peine ce quétait une souris et qui maintenant (sans prétention aucune) crée des sites web. (j’ai 60 ans) maintenant, y a-t-il qqu’un qui me dira comment me servir de SPIP (Billy commence à nous énerver par ici à Mayotte)

Patrick

Répondre à ce message

> Témoignage , le 6 octobre 2003 par Paco (2 rép.)

Je ne comprends pas ce qu’il peut y avoir de dramatique dans l’utilisation de Windows XP et MS Office par l’école en question quand on sait qu’OpenOffice est compatible avec les formats de Microsoft. On peut y exporter sans peine des documents d’un format à l’autre, ce qui permet justement aux utilisateurs de conserver leurs plateforme et suite bureautique préférées.

> Témoignage , le 6 octobre 2003

ça c’est de la réalité fiction...

> Témoignage , le 6 octobre 2003 par mimas

Les convertiseurs ne sont pas parfait. Sur certains documents, ils plantent lamentablement. De plus, si c’est pour continuer à s’enfermer dans un format de fichiers qui tend à devenir une prison (vive les DRM et TCPA, renseignez vous là dessus), autant passer complètement à une solution libre immédiatement.

L’Education Nationale a beaucoup à attendre du logiciel libre, car rester dépendant d’une entreprise comme Microsoft, ce n’est pas ce que l’on peut faire de mieux. Il faut soutenir et encourager la création et l’utilisation de logiciels libres au lieu de dépenser des sommes considérables dans des logiciels propriétaires et dans des briques qui servent à construire le mur d’ignorance qui emprisonne notre société.

Suite bureautique préferée ? C’est la seule qu’ils ont connus. Plateforme (=> OS) préferée ? idem.

Répondre à ce message

> Témoignage , le 5 septembre 2003 par Gael (1 rép.)

Bonjour, J’ai trouvé ce témoignage très intéréssant... Je connais quelques enseignants dans mon entourage. Est-il possible de faire circuler votre témoignage, ça pourrait peut-être contribuer à faire bouger les choses.

> Témoignage , le 6 septembre 2003 par balou66@free.fr

On aimerais voir plus souvent des témoignages comme celui-ci sur la toile ... Bonjour internaute lecteur : Je suis dans le même cas que Gael car après avoir lu cet article édifiant, je demande au propriétaire de l’oeuvre "ainsi qu’au webmaster de Framasoft" s’il est possible de faire une copie de ce message pour l’apposer sur un site développé lui aussi en (GNU/GPL), il s’agit du content management system : minPortail

Merci pour vos réponses à venir Cordialement "B@lou"

-----> http://mp.news.free.fr

Répondre à ce message

> Framasoft pratique la censure , le 5 septembre 2003 par HL (2 rép.)

Il semble que les témoignages à contre-courant aient du mal à passer sur ce site. Eh bien au revoir et encore toutes mes félicitations !

> Framasoft pratique la censure , le 5 septembre 2003 par AK pour Framasoft

Cela n’est franchement pas dans nos habitudes.

Il nous arrive de ne pas valider des messages parce que carrément diffamant ou incompréhensible.
Lorsque l’auteur laisse son mail (ce qui n’est pas le cas ici) nous lui écrivons toujours pour en expliquer la raison.

Il nous arrive aussi d’avoir un temps de retard pour la validation pour cause de "vie en dehors de l’ordi".

Enfin du côté utilisateur il faut parfois aussi "rafraîchir la page" pour constater l’arrivée de nouveaux messages.

Mais ici nous ne comprenons pas le pourquoi de cette accusation.

> Framasoft pratique la censure , le 5 septembre 2003 par RNB

Bonjour

Il semble assez simple d’affirmer ainsi les choses sans préciser de quoi vous parlez. S’il s’agit du témoignage listé ci-dessous, je ne comprend pas : il est bien publié, non ?!

Framasoft n’est pas un site anti-microsoftien primaire. Si vous voulez des exemples précis, naviguez un peu dans l’annuaire de logiciels gratuits ; vous y verrez apparaitre IE et des logiciels s’y rattachant (bien qu’il est préférable d’utiliser Mozilla pour surfer sur internet :-) ), ou WMP.

Enfin, pour ce qui concerne la probité des administrateurs du site à diffuser des messages "à contre-courant", qui peuvent apparaître polémiques et/ou critiques, allez voir ici  : à l’origine un petit post dans le forum "de Windows à Linux" que l’équipe de Framasoft m’a proposé de convertir en article.

Si Framasoft pratique la censure, faudrait penser à virer les censeurs, parce qu’ils ne font pas leur boulot...

Répondre à ce message

> Témoignage à contre-courant , le 4 septembre 2003 (4 rép.)

Je me demande si Windows est réellement si cher : Windows 98 a dû me coûter environ 500F lorsque j’ai acheté mon premier ordinateur d’entrée de gamme dans une grande surface (s’il représente 10% du prix global, mais c’est peut-être plus) et il a été fonctionnel immédiatement. Je l’ai gardé quand j’ai changé mon matériel et je l’utilise toujours sans aucune mise à jour sauf les patchs gratuits. D’autre part on trouve pour ce système d’exploitation sous forme de freewares toutes les applications utiles au grand public et même plus. Linux en revanche m’a coûté pas mal d’argent en livres et surtout en temps : de nombreuses heures qui m’auraient rapporté une somme conséquente si je les avais consacrées à une activité rémunérée...

> Témoignage à contre-courant , le 5 septembre 2003 par Framatof

Ah, Windows 98, la nostalgie me prends. Je me souvient des blocages intempestifs deux a trois fois par jours. J’ai windows 2000 aujourd’hui et ca marche tout de même mieux. Mais ca sera sans doute ma derniere version de Windows en tant que système d’exploitation principal. Et oui, je pense qu’il faut voir ce que nous prépares Windows dans le futur, et ca n’a rien de réjouissant, c’est la que Linux deviendra un véritable choix, le choix de la liberté d’utilisation de son PC.

Linux en revanche m’a coûté pas mal d’argent en livres et surtout en temps : de nombreuses heures qui m’auraient rapporté une somme conséquente si je les avais consacrées à une activité rémunérée...

Il faut savoir s’éloigner de temps en temps des considération bassement matériel :)

> Témoignage à contre-courant , le 5 septembre 2003 par Paul

Oui, c’est vrai win98 peu cher, mais les suivant sont chers. Le problème, c’est que les logiciels de M...Soft sont trop cher (marge >80 %) et "la qualité" (sécurité ...). Informez-vous sur la politique de M..Soft ... Et si on agissait de la manière lors de l’achat de sa voiture (problème avec les freins, oui monsieur, on le savais déjà à la vente..., super la prochaine fois, je reviens chez vous... Liberté de choisr, bonjour Monsieur, je voudrais un Pc, sans windows, désolé windows ou rien... Pour finir, vous êtes hors la loi concernant le win98 sur votre 2ème Pc (il faut payer une 2ème licence).

> Témoignage à contre-courant , le 5 septembre 2003 par Gael

C’est vrai que Windows, en version EOM, ne coûte pas (trop) cher (WinXP Familial +-130 €). Mais :
- Sur un PC d’entrée de gamme (500/700 €), le coût est quand même conséquent (20%). Comparé à un Linux gratuit, y’a pas photo (rajoutez 20€ et demandez à un Linuxien de vous l’installer : ;-)
- Le suivi est loin d’être garanti. Win95 n’est plus maintenu (même pour les failles). Durée de vie inférieure à 10 ans. Les nouveaux drivers Win98 se font rare (ou mauvais, voir les nForce2).
- Il n’est pas fiable. La liste des bugs/failles connus et non corrigés est impressionante (comparez avec celle de Linux). Quant au coût de Linux, en temps et en livres...Des livres, on en trouve un paquet pour Windows, et je ne compte plus le temps passé pour optimiser/débugger/télécharger les patchs/... Et en face, on trouve des distributions Linux de plus en plus simples d’installation.

> Témoignage à contre-courant , le 7 septembre 2003

Linux en revanche m’a coûté pas mal d’argent en livres et surtout en temps : de nombreuses heures qui m’auraient rapporté une somme conséquente si je les avais consacrées à une activité rémunérée...

Entièrement d’accord. De quoi acheter plusieurs fois Windows.

Répondre à ce message

> Témoignage , le 19 juillet 2003 (0 rép.)

bravo pour ce témoignage extraordinaire, ça fait chaud au coeur de savoir qu’il existe des gens entiers et intelligents comme vous !

Répondre à ce message

Et si c’était vrai ? , le 1er juillet 2003 par Adrien93 (3 rép.)

C’est marrant, je suis convaincu de la sincérité de Loula et pourtant y’a des trucs que je n’arrive pas à croire.

Linux découvert il y a six ans car fauché. Les enfants fiers et tout le HML qui en profite. Les parents qui s’amusent avec Egoboo, des méga bouffes autour du PC...

Faudrait vite y porter une télé locale pour un reportage. Je veux voir ça !

Par contre le coup de l’éducation rigide et qui ne comprend pas grand chose à OpenOffice, ça je n’ai aucun mal à le croire !

Je précise que le titre du message fait juste référence à un bouquin que j’aime bien.

> Et si c’était vrai ? Ca l’est ! , le 1er juillet 2003 par OTTO

Bonjour,

Je pense que vous ne savez ce que c’est que la pauvreté, la misère.

Je m’occupe d’une association de chômeurs et de précaires ; je rencontre toutes sortes d’histoires de ce genre à propos de la culture et de la vie tout court.

Si nous avons créé ce que nous appelons une université populaire, où nous donnons des cours d’informatique gratuits entre autres , c’est justement pour combler cette interdiction à la culture pure et simple dont bénéficient les pauvres ! Dernièrement nous avons reçu notre agrément éducation populaire et ce n’est pas pour rien !

A ce propos je vis aussi dans la pauvreté et acheter un ordinateur est un vrai calvaire par ce que je n’ai pas les moyens de m’en payer un donc d’avoir un crédit. J’ai attendu plusieurs années avant d’en avoir un.

J’ai commencé l’informatique là où je trouvais un accès gratuit, puis j’ai négocié avec mon association l’achat d’un ordinateur que nous partageons avec l’association. Et tout ce que je sais, je l’ai appris grâce à l’ordinateur de l’association même si on me reproche d’être un peu trop sur internet. Sans l’ordinateur et internet, de nombreux combats que nous menons n’auraient pu se faire ni aider des sdf qui ont décidé de monter une association de services pour s’en sortir ; grâce à internet nous avons pu trouver les cadres juridiques qui correspondent à leur besoin. Ne mettez pas en doute ce lien, car internet et les logiciels libres ont une réalité sociale importante. Pour vous cela vous semble peut-être incroyable mais c’est une réalité.

Enfin je possède un ordinateur depuis quelques mois seulement. Mais pour moi c’est un achat, un vrai avec une vraie signification : pendant plusieurs mois je ne pourrai rien faire d’autre (le temps de rembourser un crédit que j’ai négocié avec ma famille parce que le crédit de la banque je n’y ai pas droit)pas de sorties, pas d’habits neufs, rien ! Juste de quoi survivre.

Il faut comprendre ceci : donner gratuitement un accès informatique à des personnes qui n’y ont pas droit est important, ces personnes peuvent se sentir comme les autres et non pas rejetées.

Donc oui Merci à ceux qui font des logiciels libres même s’ils ne faut pas oublier de les critiquer sur certains points.

Et merci à vous car votre réaction montre que vous devez être éduqué à la réalité. Je m’y consacre.

> Et si c’était vrai ? , le 17 novembre 2003 par JC

Si c’est vrai, c’est un contre-exemple. Sans avoir de chiffres,il me semble que ce sont surtout les prolos qui se font refiler des machines tout équipées MS par l’hypermarché du coin et les bourges "éduqués" (par exemple, passés par la fac) qui vont vers le libre plutôt par conviction que par nécessité financière, non ?

> Et si c’était vrai ? , le 19 septembre 2004 par ( arthur )

Juste pour une experience similaire :

Les parents de ma copine vivent avec 4000 f par mois. Je leur ai installé un PC ( 1Ghz, 128 mo, 150 euros, j’ai offert le scanner et le modem ). Et je leur ai mis un linux ( mandrake ) cout de l’opération : pas plus cher que le cout du matos, lui meme d’occase.

Je les ai au telephone de temps en temps, mais ’est pour des problèmes en général vite réglés.

Juste pour dire que sans ca, ils n’en auraient sans soute jamais eu , de pc.

Et qu’ils sont reonnaissants, eux aussi, à la communauté du libre.

Répondre à ce message

> merci , le 1er juillet 2003 (2 rép.)

Vous lire a été un moment de bonheur pour moi. Il est rare aujourd’hui, qu’en mettant en marche mon ordinateur, je n’ai une pensée pour les laissés-pour-compte du numérique. On n’oublie jamais le monde dans lequel on a grandi.

> merci , le 18 novembre 2003

Je me joins à ce remerciement. Un vrai bonheur de vous lire. J’ai grandi dans les quartiers dit "chaud", je n’en garde que des bons souvenirs. Les arabes qui descendent le couscous et les petits gateaux aux jours de fete, les juifs pareils, le tennis contre un mur avec des raquettes rayées et des balles mortes, les 100 000 nouvelles en tout genre de la cité avec ses bonheurs et ses malheurs. Je vous envoie tous mes voeux de bonheur.

Un gars de 27 ans en recherche de taf sans piston et fier de ses origines modeste.

> merci , le 12 février 2004

Ouais là t’y va un peu fort avec les gentils arabes, moi j’habite Roubaix et me fait insulter régulièrement de "sale babtou", alors ton histoire j’y crois moyen, surtout quand je vois une fille européenne du 5ème étage obligée de porter un voile (elle n’est pas musulmane pourtant) sous peine de prendre des baffes par les petits intégristes en puissance. En revanche moi aussi je fais profiter les copains qui n’ont pas le fric pour avoir un ordi : ils viennent faire leur CV chez moi, ce qui permet en plus de leur montrer comment marche un traitement de texte :-)

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

Bowling in Boston Bowling in Boston
Creative Commons BY